Site littérature jeunesse de lille 3

La petite gare de Jean-Côme NOGUÈS et Éric BATTUT.

L’arrivée d’une gare dans un petit village de campagne...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Comment l’histoire banale d’un petit village niché au beau milieu d’une paisible vallée peut amener le jeune lecteur à l’évasion et à la découverte ? C’est précisément la question à laquelle ont tenté de répondre Jean-Côme NOGUÈS et Éric BATTUT avec l’histoire de La petite gare. En feuilletant les pages de cet album, vous découvrirez la métamorphose de ce village de campagne où le quotidien des quelques habitants va changer au rythme du chemin de fer et du temps qui passe...
    (PNG)
    Un album à lire dès 7 ans

    Il était une fois un petit village perché au beau milieu d’un vallon paisible où le quotidien était rythmé par l’écoulement du petit ruisseau, l’agriculture et le fil des saisons. Tout semblait donc calme et champêtre jusqu’au jour ou le vallon fut choisi pour y faire passer une voie de chemin de fer. Évidemment, ce choix provoqua la colère des villageois qui protestèrent contre les nuisances engendrées par le futur passage du train. Pourtant, le jour de la mise en service de la ligne, ce fut une véritable acclamation qui accompagna les sifflets de la locomotive. Les villageois semblaient s’y être accommodés. Mais au fil des années qui passaient, l’urbanisation est venue perturber de nouveau cette communion...

    "C’est un petit village perché au beau milieu d’un vallon paisible..."

    (PNG) C’est aux Éditions du Rocher que Jean-Côme NOGUÈS, enseignant dans un collège parisien aujourd’hui à la retraite qui profite de son temps libre pour se consacrer à l’écriture, et Éric BATTUT, illustrateur, ont publié en 2006 La petite gare. Avec des publications très diversifiées depuis 2005 et le rachat par les Éditions Privat, les Éditions du Rocher possèdent encore de nombreuses collections destinées à l’édition pour la jeunesse. Cet album, édité pour des enfants à partir de 7 ans, pourrait néanmoins s’avérer un peu juste pour cet âge et une intervention parentale peut s’avérer nécessaire pour amener le jeune enfant à la compréhension de la trame de fond choisie par l’auteur.

    (JPG) En effet, pour beaucoup de petits, l’âge de 7 ans correspond à l’entrée dans le cycle primaire au cours duquel l’enfant doit acquérir les bases de la lecture. C’est de ce point de vue que la lecture de La petite gare peut s’avérer assez juste. En comparant les textes de cet album avec d’autres albums destinés au même public, on remarque vite la longueur de l’histoire qui peut amener le jeune à l’incompréhension ou à la lassitude. Pour nuancer ce propos, les albums jeunesse permettent une approche différente de la lecture. Pour les tous petits, l’accent a tendance à être porté sur l’image au détriment du texte puis le texte prend peu à peu sa place pour accompagner l’évolution de l’enfant.

    "Les dessins reflètent parfaitement le cadre naturel et idyllique de l’histoire..."

    (PNG) La structure de La petite gare permet cette approche différente selon l’âge et le niveau de lecture du public visé. Chaque double page présente le même schéma avec à gauche le texte sur un fond blanc et à droite l’illustration en rapport avec le texte à côté. Les nuances de la couleur rouge sont très plaisantes à admirer, les dessins d’Éric BATTUT reflètent parfaitement l’atmosphère générale de l’histoire de par son cadre naturel et idyllique. En ce qui concerne l’écriture, il est à remarquer que Jean-Côme NOGUÈS a voulu donner une forme très poétique à ses phrases. C’est avec beaucoup de talent qu’il parvient à employer un vocabulaire soutenu sans altérer la compréhension du texte pour les jeunes enfants. Il évoque par exemple le temps qui passe par une tournure très poétique : "Et la vie s’écoulait, tout doucement, bien plaisamment".

    (JPG) C’est du point de vue historique que la valeur de cet album prend toute son importance. L’auteur fournit deux dates précises, ce qui n’est pas innocent. L’histoire débute en 1865 pour prendre fin vers 1940. En donnant ces deux repères temporels précis, l’auteur veut clairement montrer au lecteur la période couverte par l’histoire. Effectivement, la fin du dix-neuvième siècle marque le début de la révolution industrielle qui se poursuivra jusqu’au milieu de vingtième siècle avant que l’urbanisation de masse ne prenne le pas. L’auteur veut donc insister sur l’attachement que portent ces habitants à leur petit village de campagne tout en montrant la nostalgie de ces derniers lorsqu’il s’agit d’évoquer le passé.

    "C’est du point de vue historique que la valeur de cet album prend toute son importance..."

    (JPG) C’est avec une certaine confiance dans la qualité d’écriture et dans la beauté des illustrations que vous pouvez parcourir l’album de La petite gare avec vos enfants. Si les plus jeunes auront un peu de mal à suivre le fil de l’histoire et à identifier le message de l’auteur, il n’en demeureront pas moins émerveillés par l’évasion que procure la lecture de cet album. Une écriture très poétique et une très belle plume font de cet album un ensemble plus que convenable.

    NOGUÈS, Jean-Côme, BATTUT, Éric ill. La petite gare. Editions du Rocher, 2006. 30 pages. Illustrations en couleur. 21.50 x 28.50 cm. ISBN : 2268056902. 13.90 €

    Mots clés : gare, train, vallon.

    Par LATOUR Michaël, étudiant en HSI L1, UFR de Langues et Cultures Antiques, université de Lille III.

    Le site des Éditions du Rocher

    Pour en savoir plus sur Jean-Côme NOGUÈS

    Pour en savoir plus sur Éric BATTUT