Site littérature jeunesse de lille 3

L’amitié malgré les obstacles

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Certaines amitiés semblent être impossibles mais de nombreux ouvrages prouvent le contraire... En voici un petit panel

    Toi grand et moi petit

    (JPG)

    Un petit éléphant qui a perdu ses parents dort devant le palais du roi des animaux. Au départ, le lion ne veut pas le laisser entrer mais le lendemain il a pitié et héberge l’éléphanteau. Une amitié se noue alors entre les deux animaux, qui est basée sur la protection du lion par rapport à l’éléphant, qui se résume ainsi « Moi petit, toi grand ». Mais le petit éléphant devient grand et c’est alors que ses problèmes commencent...

    Samir et Jonathan

    (GIF)

    L’histoire se déroule pendant le conflit israélo-palestinien, plus précisément pendant l’Intifada. Samir, un jeune garçon palestinien est soigné dans un hôpital israélien après une chute de vélo. Il se sent seul, éloigné de sa famille qui ne peut pas venir lui rendre visite à cause du blocus du pays par l’armée israelienne. Samir commence alors à observer ses compagnons de chambre, notamment Jonathan, un petit américain qui lit sans arrêt le jour et parle au jeune palestinien la nuit. S’instaure alors une belle amitié entre les deux garçons, basée sur une vie imaginaire dans l’espace, qui les éloignerait de cette guerre...« Nous avons refait le monde, un nouveau monde où il n’y a plus de malheur. Rien n’est impossible, du moment que nous sommes ensemble ».

    Shalom salam maintenant

    (JPG)

    Camille, juive, et Chaima, palestinienne, se rencontrent dans un hôpital de Toulouse en juin 2006. Elles sont présentes au chevet des membres de leurs familles respectives. En discutant dans le couloir qui sépare les chambres, les deux jeunes filles se rendent compte que leur passé est lié... Cela va permettre une amitié entre Camille et Chaima, par delà leurs différences, les conflits et les souffrances de leurs familles. Ce sera aussi une rencontre avec leur passé...

    Analyse

    Les trois ouvrages présentés ci-dessus démontrent que l’amitié est toujours possible et envisageable et ce malgré les différences liées à la culture, la religion, à la couleur de peau ou au statut social.

    Tout d’abord, malgré les différences des personnes, nous pouvons remarquer que le contexte de la rencontre est un élément très important dans un rapprochement amical. Le plus souvent, c’est la situation partagée par les deux amis, que ce soit au moment présent ou dans un passé commun, qui constitue un premier rapprochement des êtres, malgré leurs différences. Le passé, même enfoui et méconnu des deux personnes lors de leur rencontre, permet souvent de consolider et renforcer une amitié naissante. En dépit de la situation commune dramatique des amis, l’amitié peut être possible. Par exemple, dans le roman Samir et Jonathan , les deux enfants vivent dans un pays en guerre et qui plus est à l’hôpital, environnement à l’origine hostile à la joie et au plaisir de se faire des nouveaux amis. Dans ce cas, ce sont les difficultés, les obstacles et les peurs partagées par deux personnes qui les rapprochent et les lient d’amitié. Ainsi, l’espoir d’une vie meilleure après une situation dramatique fait souvent partie d’une relation amicale, de même que la pensée de construire et réaliser quelquechose ensemble. Dans le roman Shalom salam maintenant , les deux jeunes filles ont pour projet de réunir leurs familles respectives dans un lieu où elles ont vécu et partagé leur passé et leurs épreuves.

    Ensuite, la position dans la société peut être un obstacle à l’amitié mais aussi un atout. L’album Toi grand et moi petit , qui sous entend que malgré la richesse et le pouvoir de l’un et la pauvreté et la vulnérabilité de l’autre, une amitié est toujours possible. Dans le cas d’une amitié malgré la différence de la position dans la société, nous pouvons remarquer qu’une des deux personnes sera forcément en position d’infériorité et c’est à son ami de tout faire pour gommer ces différences et l’intégrer dans « son monde ». Ainsi, le niveau social qui oppose deux personnes peut tout aussi les rapprocher, puisque la personne « supérieure » peut aider son ami dans le besoin et l’élever à son propre niveau pour établir une égalité, qui est très importante dans l’amitié.

    Pour conclure, nous pouvons dire que l’amitié n’est jamais sans difficultés, qu’elles soient importantes ou pas. En effet, une histoire d’amitié peut se dérouler malgré des situations difficiles ou douloureuses, mais aussi avec des petits problèmes au quotidien.

    Si deux personnes sont vraiment destinées à être amis, rien ne pourra les empêcher et personne ne peut couper le fil qui réunit deux vrais amis.

    Ainsi, ces trois ouvrages permettent d’apprendre aux enfants et adolescents les valeurs importantes de la vie, telles la tolérance, l’entraide, l’écoute mais aussi l’apprentissage de la vie avec les autres à travers de belles histoires d’amitié.

    Élise DELMOTTE, Deust 2, UFR Idist

    Post-scriptum

    SOLOTAREFF, Grégoire. Toi grand et moi petit. Paris : L’École des loisirs, 1996. 33p. : ill. en coul. ; 32 x 22,5 cm. ISBN 2 211 038 57 3 82 Fr

    CARMI, Daniella. Samir et Jonathan. Paris : Hachette jeunesse, 2002. . 219 p. : couv. ill. en coul. ; 17,9 x 12,5 cm. (Mon bel oranger) ISBN 2.01.321910.59

    CORENBLIT, Rachel. Shalom salam maintenant. Rodez : Éd. du Rouergue, 2007. 177p. : couv. ill. en coul. ; 18 x 12 cm. ISBN 978-2-8415-6837-6 9 euros