Site littérature jeunesse de lille 3

La tototte, de Barbro Lindgren et Olof Landström

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur est souvent la cause d’une jalousie de la part de leurs aînés. Dans La tototte, Barbro Lindgren traite tout naturellement de ce problème.
    (JPG)

    Un petit cochon, prénommé Benny, apprend un matin qu’il n’est plus le fils unique de la famille. Benny est heureux de cette arrivée car il la souhaitait depuis un moment déjà. Mais lorsque son petit frère se met à pleurer et à crier, là, ce n’est plus la même histoire. Benny voit que sa maman donne une tototte au petit être qui sait déjà se faire remarquer. C’est alors que Benny demande pour avoir lui aussi une tototte mais sa maman ne veut pas lui en donner une. Et oui ! « Tu es trop grand pour avoir une tototte » lui dit-elle. Une journée passe durant laquelle Benny ne cesse de loucher sur ce qu’il ne peut pas avoir, le constat est alors fait. « Il en a assez d’avoir un petit frère. Il préférerait une tototte » Il décide alors de prendre son jeune frère et de sortir, là où sa maman ne pourra pas lui interdire de prendre la tototte. Et effectivement, une fois à l’extérieur, Benny prend ce qu’il convoite depuis le début et s’enfuit en courant. Le voilà parti à l’aventure, seul avec sa tototte. Que se passera-t-il ? Benny reviendra-t-il à la maison ? Décidera-t-il de rendre la tototte à son frère ?

    Le texte de cet album est simple avec de petites phrases qui sont compréhensibles par tous les enfants. Des paroles en discours direct sont aussi intégrées dans l’histoire, permettant à la personne qui lit de pouvoir faire les voix des différents personnages et ainsi susciter encore davantage l’attention et l’imagination de l’enfant.

    L’histoire met en scène une mère et ses deux enfants, il n’est jamais fait mention d’une quelconque figure paternelle, le récit étant centré sur une journée, nous pourrions nous dire que le père est au travail mais les illustrations coupent court à toute hypothèse. En effet, au début un dessin au dessus du lit du petit Benny représente toute sa petite famille, c’est-à-dire sa maman, lui et son petit frère. Image qui appuie sur le fait qu’il désirait réellement avoir un petit frère et implicitement, que le père est absent. Reflet de la société actuelle où les familles monoparentales ne sont plus des cas isolés mais bel et bien une réalité de plus en plus fréquente.

    Il faut préciser aussi qu’il y a deux types de personnages qui cohabitent sans y faire attention, des cochons roses et des chiens noirs ou gris. Un fait qui s’explique quand on connait un peu l’auteur, qui avoue d’elle même que son oeuvre entière s’inspire de la nature. Des animaux au comportement d’humains mais aussi des animaux que l’enfant connaît,auxquels il s’identifie assez bien et qui permettent à l’enfant de se sentir plus proche de l’histoire. Nous pourrions penser aussi que le fait d’avoir mélangé cochons roses et chiens noirs révèlent l’envie de l’illustrateur de faire référence à une certaine diversité ethnique, telle que nous la retrouvons dans la réalité.

    Les illustrations prennent une place très importantes dans les albums et celui-ci ne déroge pas à la règle. Olof Landström, ne s’est pas contenté de mettre des images sur l’histoire. Il s’est appliqué à apporter des précisions au texte réduit au minimum de l’action et de la parole. Ce texte, une ou deux phrases par page est soit inclus dans l’illustration, soit mis un peu de côté mais la relation texte image est toujours omniprésente. Les couleurs sont automnales, le marron, le gris, le vert foncé, saison qui se précise lorsque, arrivé à l’extérieur, des feuilles d’arbres parsèment le chemin. Olof Landström s’amuse aussi à mêler l’ancien et le nouveau, il représente le bébé dans un panier végétal, la cuisine de la maman avec un ancien four, comme dans l’ancien temps mais en contrepartie, il ajoute un baladeur numérique au chien, un aspirateur dans les mains de la maman, des chaussures de foot à crampons aux petits cochons... L’idée qui en ressort est que le thème de l’arrivée d’un frère est intemporel, qu’il a suscité de la jalousie dans le passé, qu’il en suscite toujours dans le présent et qu’il en suscitera très certainement dans le futur.

    La tototte est donc un petit album maniable et facile à lire qui a pour but d’apprendre quelques principes aux enfants. Ils apprennent ainsi qu’il vaut mieux faire ce que les parents disent mais aussi, qu’il ne faut pas être jaloux de ce qu’on ne peut pas avoir et enfin que l’arrivée d’un petit dernier ne doit pas changer le comportement de toute la famille. Et tout ceci, bien sur, en assurant le « make reading a pleasure of children », la ligne éditoriale de l’Ecole des loisirs, c’est-à-dire que l’enfant prend plaisir à lire, à apprendre tout en s’amusant.

    Le travail de l’auteur et de l’illustrateur dans cet album n’est pas leur première collaboration. Ils avaient travaillé ensemble en 1999 sur Benny ça suffit, et plus récemment en 2008 sur Benny à l’eau tous deux publiés à l’école des loisirs. A noter aussi que la publication de 2006 est une réédition, le livre étant déjà paru en 2002.

    À recommander pour les enfants en bas âge, à partir de 2 ou 3 ans. Je conseillerais surtout de le lire à un enfant vivant cette même situation et qui pourrait ainsi se projeter totalement dans l’histoire.

    Mots clefs : petit frère, jalousie, tototte, aventure, famille, tototte, sucette, tétine, tutute

    Liens : L’école des loisirs ;

    LINDGREN, Barbro, LANDSTROM, Olof ill. La Tototte. Paris : l’école des loisirs, 2006. 28p. : ill. en coul. ; 19 x 15cm. (Lutin poche)

    ISBN 2211 079 06 7 (cartonné) 5,50€

    Brunehilde Parent - HSI 3 - UFR lanques et cultures antiques