Site littérature jeunesse de lille 3

MAX ET LILI : nos aventures, par Max et Lili

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Derniers messages publiés dans les forums


    -  Salut tout le monde ! Nous sommes Max et Lili, vous devez déjà avoir entendu parler de nous. Nos aventures sont devenues incontournables... N’est-ce pas, Max ?
    -  Oui, tous les enfants raffolent de nos histoires ! Mais pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, voici l’histoire de notre vie. Tout a commencé avec...

    NOS PARENTS DE PAPIER

    DOMINIQUE DE SAINT-MARS

    (JPG)
    DOMINIQUE DE SAINT-MARS
    Celle sans qui nous n’aurions jamais vu le jour ...

    Lili  : Notre mère, celle qui nous a fait voir le jour, c’est Dominique de Saint-Mars. C’est une femme passionnée par les enfants. Elle fait des études de sociologie et est journaliste chez Astrapi (magazine de découverte pour les enfants de 7 à 11 ans) dès 1981 où elle traite des sujets concernant la santé, le travail, l’éducation... Elle écrit des tas d’histoires qui donnent la parole aux enfants et elle en interroge au moins 100 000 !! Pendant 16 ans, elle anime une rubrique qui s’appelle « la page Parents-Enfants » sur les problèmes liés à l’enfance sous la forme d’une petite bande dessinée. La rubrique traite de sujets assez graves, ce qui n’est pas habituel dans les journaux pour enfants. Elle reçoit le prix de la fondation pour l’enfance grâce à cette bande dessinée. En 1992, elle commence à publier chez Astrapi, c’est le début de nos aventures ! Avec nous, elle trouve sa voie et continue à travailler pour le même public que chez Astrapi.

    Sur capcanal

    ET SERGE BLOCH

    (JPG)
    SERGE BLOCH
    Notre Papa de crayon

    Max  : Chez Astrapi, notre mère fait la rencontre de Serge Bloch avec qui débute une collaboration qui se transformera en amitié. Lui c’est notre papa de crayon. C’est lui qui a inventé nos visage, c’est lui qui nous a habillés. C’est quelqu’un de très observateur, avec plein d’humour et de tendresse. Il est aussi maître de la mise en scène. Il aime faire ressortir la profondeur des sentiments.

    NOTRE FAMILLE

    Pourquoi les prénoms Max et Lili ?

    Max  : En ce qui concerne le prénom de Lili, c’est notre mère qui l’a choisi. Sa meilleure amie s’appelait Elisabeth et elle a donc choisi son diminutif pour baptiser son personnage. Quant à mon prénom, c’est notre père qui l’a choisi sans vraiment de raisons particulières. Il voulait pour moi un prénom court et simple et a donc opté pour Max.

    Lili  : La famille que nous a créée notre mère de papier est une famille tout ce qu’il y a de classique. Nous avons un papa et une maman formidables, ainsi qu’un chien qui s’appelle Pluche et un chat qui lui s’appelle Pompon. Max et moi sommes à l’école primaire et chaque livre retrace une partie de notre quotidien. Bien sur, il y a le reste de la famille : nos grands parents, nos oncles, nos tantes, nos cousins, cousines etc... qui n’apparaissent que dans certaines histoires, en fonction du sujet et des besoins. Mais Max et moi sommes aussi entourés de nos amis et aussi de la maîtresse. Nous sommes donc une petite famille issue de la classe moyenne. Nos parents s’habillent classique, mais pas trop. Ils ne sont pas divorcés mais ils ont des problèmes comme la plupart des parents. (Problèmes au travail etc...). Le plus souvent c’est Max qui collectionnent les problèmes... Nos personnages ne sont pas des enfants modèles toujours souriants et propres, ce sont deux enfants qui sont confrontés à des problèmes de la vie de tous les jours. Eh oui, ça n’arrive pas qu’aux autres !

    Max  : Dis Lili... Est-ce que tu crois qu’on grandira un jour ?

    Lili  : Je ne pense pas Max. Je crois que nos personnages resteront les même. Nous ne grandirons pas et je crois aussi que nous garderons les même vêtements ... Si nous venions à grandir ou à changer, ça ne serait pas pareil tu vois. Ce serait d’autres problèmes à raconter pour un autre public.

    (JPG)
    Max et moi

    LA PARTICULARITÉ DE NOS ALBUMS

    (JPG)
    La c’est Lili le jour de sa boum

    Max  : Nos albums ont une forme bien particulière. Ce sont de petits livres format poche (16 cm sur 12 cm) avec une couverture cartonnée bien rigide et qui contiennent environ 45 pages selon le livre. C’est la collection « Ainsi va la vie », aux éditions Calligramme. Il en existe près de 82 aujourd’hui qui abordent des sujets très variés ! Les graphismes sont en couleur et assez simples, le fond des images n’est pas forcément très travaillé. Par contre nos personnages sont très expressifs dans leurs attitudes et sur leurs visages. Les vignettes ne sont pas toutes au même format, ce qui rend la bande dessinée plus vivante et qui permet de mettre en en évidence certains moments de l’histoire.

    (JPG)
    Koffi c’est un super copain !

    Lili  : Certains albums portent le logos d’associations importantes avec lesquelles les auteurs ont travaillé pour apporter des informations précises aux enfants. Par exemple dans Max et Koffi sont copains le petit album porte le logo de l’UNESCO. Dans La copine de Lili a une maladie grave, l’album porte le logo de la ligue contre le cancer. Chaque album coûte 4,90 euros ou 4,66 euros en supermarché.

    Signe particulier  : Après l’histoire viennent deux doubles pages dans lesquelles sont posées des questions aux enfants. S’ils sont dans la situation évoquée avec des questions précises, et s’ils ne le sont pas avec d’autres questions .

    NOTRE SUCCÈS

    (JPG)
    Lorsque Lili a été suivie, elle a eu la peur de sa vie...

    Max  : La force de notre collection réside dans les sujets traités. Chaque sujet est un thème difficile à aborder soit parce qu’il est plus ou moins tabou, soit parce que on ne sait pas trop comment en parler ou quelles réponses y apporter. Il y a de « grands » sujets comme la mort, la drogue, un enfant atteint du cancer, le chômage, le handicap, le divorce, le racisme etc... Lili a été suivie expose même clairement le thème de la pédophilie. Mais il y a aussi des sujets plus légers liés à l’enfance mais qui empoisonnent la vie malgré tout et qui sont sources de conflits. Comme par exemple lorsque Lili ne voulait plus manger que des frites ...

    Lili  : Ou aussi comme lorsque tu faisais pipi au lit... L’aventure arrive soit à Max et moi, soit à l’un de nos amis et dans ce cas nous nous impliquons dans le problèmes survenus à nos amis.

    (JPG)
    c’est beau l’amour

    Max  : Comme tous les frères et sœurs, Lili et moi ne sommes pas toujours d’accord entre nous, c’est donc très réaliste. Les dialogues sont de vrais dialogues de tous les jours, mais en osant prononcer les mots qui sont un peu tabous et en posant les questions qu’on n’ose pas poser d’habitude. Certaines expressions sont très actuelles et les mots difficiles sont expliqués en bas de page. Les enfants aiment le côté humoristique et sont ravis de se retrouver dans nos deux personnages. Les sujets leurs plaisent aussi parce que ce sont leurs préoccupations ou leurs situations (Lili est amoureuse), soit parce qu’ils craignent quelque chose (Lili ne veut plus aller à la piscine), soit parce que dans leurs vies propre ils ont un gros souci (Grand-père est mort, Max est racketté).

    (JPG)
    ça c’est un trés mauvais souvenir .

    Les adultes, eux, nous aiment car nos histoires abordent des thèmes dérangeants, pas toujours faciles à aborder avec ses enfants. Quand les enfants prennent eux même un livre, ils peuvent prendre un sujet qui les préoccupe et alors ils peuvent choisir de lire seuls ou avec les parents. Les questions à la fin du livre en rapport avec notre histoire permettent d’établir un dialogue et de cerner les inquiétudes ou les attentes de l’enfant. Le livre sert donc aux parents de support. Ces livres sont conseillés pour les enfants ayant à peu près notre âge, c’est à dire les enfants entre 6/7 ans et jusqu’à 12 ans.

    NOTRE ACTUALITÉ

    Max  : Aujourd’hui Lili et moi avons une carrière internationale !! Nous sommes traduits en serbo-croate, en coréen, en espagnol, en portugais etc... Les Japonais sont très intéressés par nos histoires par contre les Américains ne se précipitent pas ! Nos personnages ne leurs plaisent peut-être pas... Nous ne sommes pas laids pourtant...

    Lili  : Ce qui les dérange en fait c’est qu’ils trouvent certains passages inacceptables. Dans Max et Lili ont peur, il y a une image où Max est tout seul dans les cabinets, il tient son zizi pour faire pipi, se retourne et dit « Là, je sens une présence » cette scène est pour eux choquante...

    Max  : De même les bagarres entre Lili et moi se roulant par terre dans la poussière constituent pour eux des scènes de violences... Pourtant je ne pense pas que nous soyons les seuls enfants au monde à se bagarrer de temps en temps...

    Dominique de Saint-Mars et Serge Bloch, nos deux parents envisagent une adaptation des albums en dessins animé ce qui permettrait à certains titres d’être réactualisés... Je suis impatient de faire mes débuts sur le petit écran !! En attendant si vous voulez avoir un petit aperçu de ce que pourraient être nos aventures a la télévision cliquez sur le lien teamto !

    NOS PRODUITS DÉRIVÉS

    Lili  : Un calendrier « very english » est sorti en novembre 2007. C’est un calendrier à poser comme un chevalet avec pour chaque jour un dialogue ou une expression présenté par Max et moi. Grâce à ce livre nous aidons les enfants à se familiariser avec le lexique de la vie quotidienne.

    (JPG)
    et ca c’est notre grand livre jeux !

    Max  : Il y a aussi le grand livre-jeux qui est sorti Lili ! Il contient 120 pages pour s’amuser, cogiter, créer... Il y a des sudokus, des labyrinthes, des BD en anglais, des jeux de mémoires et beaucoup d’autres activités aussi amusantes !

    À TRÈS VITE !!

    Lili  : Max, il est temps pour nous d’y aller ! On a nos devoirs à terminer...

    Max  : Oh, non, pas déjà ! Tu as vu comme ils ont l’air déçus de nous voir partir ?

    Lili Ne soyez pas tristes, vous nous retrouverez bientôt, nos aventures ne sont pas près de se terminer !!! Max et moi avons encore bien des choses à vous faire partager !

    Max  : C’est vrai ça !! Alors on se retrouvera tous très bientôt pour vivre encore plus d’histoires toujours plus intéressantes les unes que les autres ! A très très vite !!

    (JPG)
    à trés vite !

    © Propos recueillis imaginés par Leila D.,

    UFR Langues et Cultures Antiques, L1 HSI

    Forum de l'article : 2 contribution(s) au forum

    Nos aventures, par Max et Lili , Par : Rihab, 19 mars 2008
    Pareil !!! d’ailleurs je vais même le donner à lire à mes petites soeurs ! ça leur changera des histoires comme titeuf. merci de me les avoir faits découvert avec autant de talent !! Sans toi, je ne leur aurais même pas jeté un coup d’oeil ! Bisous smiley
    Retour au début des forums
    Nos aventures, par Max et Lili , Par : L1 HSI, 18 mars 2008
    Je ne connaissais pas max et lili mais ton article m’a donné envie de le lire ! Très bon travail et continu comme ça ! smiley
    Retour au début des forums