Site littérature jeunesse de lille 3

Cathy Delansay

Mélange de poésie et de douceur...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Présentation

    (JPG)

    Cathy Delanssay est une illustratrice et récemment auteur de livre pour enfants, née à Douai le 19 août 1976. Depuis qu’elle est toute petite, elle adore dessiner. « Depuis que je sais tenir un crayon (d’après mes parents), j’ai toujours gribouillé, aimé l’odeur du papier et des crayons, ça ne m’a jamais quitté, et ne me quittera jamais je pense. » Mais c’est vers l’âge de 12/13 ans qu’un déclic s’est fait. Pourquoi pas illustratrice ?

    Après un baccalauréat technique, elle a commencé un BTS décorateur d’intérieur. Elle travaillait en alternance avec une entreprise. Mais la société a fermé ses portes au cours de l’année. Comme elle n’a pas retrouvé de société, elle a dû arrêter. « Ensuite, ça été une vraie galère pendant cinq ans où j’ai enchaîné les petits boulots (serveuse, nounou, vendeuse...) en continuant à dessiner le soir. Mal payée, crevée, mais je m’accrochais, et mon homme m’a bien aidée mentalement. Sans lui, j’aurais peut-être abandonné. »

    En 1998, elle obtient son premier travail en tant qu’illustratrice. Elle réalise des cartes de vœux pour les éditions Tonkam, en style manga. « La période manga a commencé à l’adolescence et s’est terminée vers 25 ans. Je crois que je me suis lassée, je ne trouvais pas mon identité, mais c’était une période très riche en découverte et je prends toujours un grand plaisir à lire des mangas ou en regarder, mais je n’ai plus envie d’en dessiner. » Elle poursuit son chemin en illustrant des albums, des histoires dans la presse jeunesse...

    Petit entretien avec Cathy Delanssay

    Linka : Comment choisissez-vous un projet ? Pourquoi ?

    Cathy : Il y a deux sortes de projets : D’abord celui qui me touche et me fait vibrer, celui où je me mets entièrement. Et je dois le dire, celui qui rapportera des sous, faut bien manger, payer le loyer... et la vie financière d’un illustrateur n’est pas toujours, malheureusement la plus à envier car elle est assez irrégulière et finalement, sans garantie pour l’avenir... on n’est pas en CDI. Si un projet qui paie peut me permettre de faire trois projets moins bien payés, mais passionnants, il n’y a pas à hésiter !

    Linka : Comment travaillez-vous ?

    Cathy : Il y a d’abord l’idée qui germe (cette fameuse inspiration) ou qui est apportée par un autre auteur, puis le dessin suit après un découpage minutieux du texte.

    En général, quand j’ai l’idée, le reste va tout seul. À la lecture d’un texte qu’on m’apporte, les images se succèdent. Si je suis l’auteur (comme La gardienne des océans), des images s’imposent à moi selon l’émotion que je veux exprimer dans l’illustration. D’autres fois, il peut y avoir une panne sèche d’idée mais ça finit toujours par revenir. C’est instable, mais c’est ça qui est passionnant.

    Linka : Où trouvez-vous votre inspiration ?

    Cathy : Il n’y a pas de règles. Ça peut venir d’un mot ou d’une phrase, un instant, d’un souvenir... L’inspiration, c’est la spontanéité, ça vient comme ça, sans prévenir ! C’est magique et ça illumine un instant, ça rend heureux ^ ^

    Linka : Quelles techniques utilisez-vous ?

    Cathy : Je travaille essentiellement sur carton au crayon de bois, puis gouache et acrylique ainsi que crayons de couleurs. Mais j’utilise aussi fréquemment Photoshop pour des commandes comme celles de la presse qui demandent un rendu assez rapide.

    Linka : Comment choisissez-vous entre telle ou telle technique pour faire une illustration ?

    Cathy : Ça dépend du temps dont je dispose et de l’importance qu’a le livre à mes yeux.

    (JPG)
    La Gardienne des océans
    de Cathy Delanssay

    Mon dernier livre qui vient juste de sortir La gardienne des océans est un album qui me tient énormément à cœur puisque c’est un conte écologique sur la mer.

    C’est en travaillant à la peinture que j’ai réussi à déposer mes sentiments. J’ai vraiment ressenti chaque planche et chaque trait, qui parfois étaient mêlés de rage et de douleur en pensant à l’inconscience des Hommes sur certains points, malheureusement trop nombreux...

    Linka : Avez-vous eu des rencontres ou de influences littéraires ou picturales qui vous on donné envie de faire ce métier ?

    Cathy : Oui beaucoup et depuis l’enfance. J’ai toujours eu un amour très fort pour la peinture préraphaélite (aaaah Waterhouse ! Mon grand amour !) et les maîtres comme Boucher, Watteau ou Ingres plus tard...Il y en a tellement ! Sinon, je montrais souvent mes dessins étant petite à l’un des meilleurs amis de mon père qui est illustrateur et je me souviens que je l’admirais, et ça me donnait envie de réussir aussi.

    Linka : Avez-vous un sujet qui vous tient à cœur ou un message que vous voulez transmettre via vos illustrations ?

    Cathy : L’amour ! Plus le temps passe, et plus j’ai envie de donner, autant que possible. Il s’est passé des choses dans ma vie ces dernières années, des choses qui m’ont fait ouvrir les yeux. Avant je dessinais juste pour moi, parce que je voulais qu’on me félicite, c’était le besoin de reconnaissance qui me guidait, je le sais aujourd’hui et je regrette d’avoir ressenti ça... Je connais des illustrateurs (trices) qui dessinent juste pour cette raison et je trouve ça vraiment triste, cet égocentrisme, ce nombrilisme... Mais on évolue !

    Bien sûr, je suis heureuse de lire des messages sympas, d’entendre des compliments, parce qu’on se sent aimé et c’est toujours réconfortant et chaleureux d’être aimé. Et il faut bien faire de la pub avec un métier comme celui ci, d’où les sites et blogs.

    Bibliographie

    La gardienne des océans chez Auzou

    Donne-moi la lune Auzou avec Roxane Marie Galliez

    Le murmure des Dieux chez ) Balivernes

    À l’orée des fées chez Balivernes

    Mieux que dix fées chez Balivernes

    18 histoires de fées et de princesses chez Hemma

    La fée du Bourg enchanté Mille et une histoire chez Fleurus presse

    Le prince des roses Mille et une histoire chez Fleurus presse

    Le monde enchanté de mes 4 ans pour les filles chez Fleurus

    Heidi (Livre CD) Edition EPM jeunesse

    Le Bal des Fées Edition Eveil et Découvertes

    Le roi du rivage Turbulence presse

    Magazine Tic et Tac spécial nuit Edition Martin Média

    Abécédaire la lecture et l’écriture chez Fleurus

    Un hôpital aux couleurs de leurs rêves

    La petite sirène Mille et une histoire chez Fleurus presse

    La vie secrète des princesses chez Auzou

    Doux comme un souvenir chez Balivernes

    Carnet d’adresses

    Cathy Delanssay sur lille3jeunesse

    http://lagouttederosee.blogspot.com/

    http://cathydelanssay.ultra-book.com/portfolio

    http://cathydelanssay.deviantart.com/gallery/

    Propos recueillis par Linka, Licence première année HSI, UFR Langues et cultures antiques