Site littérature jeunesse de lille 3

Entre Rêverie et réalité à travers "Le pays imaginaire"...

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Lorsque j’étais enfant, un livre m’a particulièrement interpellée, d’ailleurs je l’ai lu et relu si souvent. Oui vous l’avez sûrement deviné si je vous dis “Le pays imaginaire”, vous me répondez « Peter Pan »... Et oui cette histoire que j’ai découverte avec le fameux et grand “Walt Disney Studio” m’a profondément plongée dans le rêve.

    (GIF)

    Peter Pan, grand ami des enfants, rend visite un soir à Wendy et ses deux frères Michel et Jean, et décide de les emmener vers ce merveilleux pays imaginaire en volant, et c’est à ce moment que le côté extraordinaire de cette histoire commence... Ces enfants vont vivre une folle histoire dans un lieu complètement imaginaire où ils vont à la fois rencontrer des personnages fantastiques tels que les enfants perdus et la fée Clochette, mais également d’affreux méchants comme le capitaine crochet.

    (JPG)

    Cette histoire que j’ai eu le plaisir de partager avec mon petit frère nous a fait rêver et nous a fait plonger dans le merveilleux et l’irréel. Avant de dormir, nous adorions feuilleter les pages de ce livre et il était très facile pour nous après de nous endormir. Oui, Peter Pan était devenu aussi notre ami et par la simplicité évoquée dans le livre pour voler, nous pensions à des choses merveilleuses et à la poudre magique de la fée Clochette, et c’était parti, nous nous envolions dans nos rêves les plus fous. Je n’oublie pas non plus Wendy qui se lie d’une amitié très forte avec Peter Pan allant jusqu’à une petite “amourette” d’enfance, je m’identifiais un peu à elle : comme elle, j’avais un petit frère dont j’étais très proche et comme elle j’étais amoureuse secrètement ! De plus, la magie de pouvoir mêler aventure, plaisir et découverte mène à l’euphorie totale, euphorie que l’on retrouve d’ailleurs avec les grands thèmes de ce livre : ne plus grandir et pouvoir s’amuser tout le temps.

    (JPG)

    Peter Pan m’a réellement marquée et encore aujourd’hui, lire ou regarder “Peter Pan” me comble totalement, ce petit garçon a su charmer petits et grands et tous nous plonger dans le rêve absolu...

    Référence bibliographique : Peter Pan, Walt Disney, Mickey club du livre

    Référence à laquelle je peux répondre aujourd’hui et avec plaisir, en effet les Studios Disney se sont appuyés de la pièce éponyme de James Matthew Barrie qui s’est inspiré de sa propre histoire pour la rédaction de cette grande oeuvre.

    sites référencés :

    http://www.evene.fr/celebre/actualite/peter-pan-46.php

    http://www.youtube.com/watch ?v=hOWt6HvzvsU

    http://yves.marsal.free.fr/myg_disney_peter_pan_03.htm

    http://www.ventsdouest.com/loisel/peter.html

    Alexandrine WAGET, licence 1 humanités et sciences de l’information, UFR Langues et Cultures Antiques