Site littérature jeunesse de lille 3

Sven et Marie, un premier amour d’adolescente

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    La lecture n’a jamais eu pour moi un grand intérêt. Seul un livre a su changer cela en moi.

    (JPG) Aussi loin que remontent mes souvenirs d’enfance, je ne me suis jamais considérée comme une grande lectrice. Certes, j’ai lu des livres, mais sans y trouver un grand intérêt.

    En revanche, je me souviens, comme si c’était hier, du premier livre qui a su attirer mon attention. Je devais avoir dix ou onze ans quand j’ai reçu, pour mon anniversaire, LE livre qui m’apprit à aimer la lecture : Sven et Marie dans la série Coeur Grenadine numéro 328, et dans la collection Passion de Lire. C’est une oeuvre de Renaud Paris, parue aux Editions Bayard Poche en 2000. N’ayant jamais eu de passion pour la lecture, je me suis dit que ce serait un livre comme un autre, et donc que je ne le lirais probablement jamais en entier. Mais étant un cadeau, j’ai quand même pris la peine de lire le début, pour voir. Et ça a été pour moi comme un déclic. Non seulement j’ai lu le début avec un grand plaisir, mais je l’ai lu jusqu’au bout. Et pour ne pas m’arrêter là, j’ai eu autant de plaisir à le relire à plusieurs reprises. Après Sven et Marie mon amour pour la lecture était né.

    Mais de quoi parle ce livre que j’ai tellement aimé ?

    Marie est une adolescente tout ce qu’il y a de plus normale. Elle est en classe de troisième et se prépare à réussir son Brevet haut la main. Comme toutes les adolescentes de son âge, elle se dispute avec son frère Yves et sa mère Cathy. Mais elle garde en elle un grand secret : elle est follement amoureuse de Sven, le meilleur ami de son frère, mais bien sûr, elle n’ose l’avouer à personne, et surtout pas à Sven. Pourtant une passion commune les relie. Marie aime beaucoup le théâtre. Quant à Sven, il fait partie de la troupe de théâtre de l’école. C’est pour cela que, suite à la lecture d’une pièce, « La reine noire », qui lui a beaucoup plu, l’adolescente court en parler au jeune homme, de peu d’années son aîné, afin qu’elle soit jouée à l’école. C’est alors qu’elle a rendez-vous chez lui pour en parler. Elle s’y rend accompagnée de son frère, qui perd le contrôle de son véhicule. Tandis qu’Yves n’en ressort qu’avec de très légères blessures, Marie, quant à elle, se réveille à l’hôpital.....aveugle. Tous pensent qu’elle se rétablira vite. Cependant, les semaines passant, la jeune fille n’y croit plus et sombre rapidement dans la solitude. Elle s’isole de tout le monde, y compris de sa famille et de Sven. Même tout l’amour et le réconfort de ses proches n’y changent rien. C’est alors que ses parents engagent des professeurs particuliers pour aider leur fille. Seul l’un d’entre eux, Bill, saura lui redonner le sourire et le goût de la vie, mais après bien des efforts.

    Quant à la fin de l’histoire, je laisse le suspense intact.

    Cette histoire pourrait sembler banale, mais quand j’ai rencontré Marie, je me suis tout de suite intéressée à ce qui lui arriverait. Elle est jeune, timide, et ... amoureuse, et comme si cela ne suffisait pas, la vie s’acharne contre elle. Malgré tout, après quelques moments de déprime et de relâchement, elle s’est reprise en main et a pris sa revanche sur la vie. Elle s’est accrochée jusqu’au bout.

    Sven et Marie a totalement bouleversé ma conception de la lecture. J’ai découvert que l’on pouvait lire par plaisir et non pas seulement par obligation. Et s’il y a une chose dont je suis sûre et que je peux affirmer, c’est que je n’oublierai jamais cette histoire.

    Grâce BREBION L1 Angellier UFR Angellier