Site littérature jeunesse de lille 3

Mon premier coup de foudre littéraire...

... Mon premier (petit) prince charmant
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Certains événements ne s’oublient pas, ce sont ceux qui nous marquent à jamais. Ces souvenirs indélébiles nous rendent nostalgiques quand on en reparle. J’ai oublié beaucoup de choses de mon enfance, j’en garde peu de souvenirs, mais ce qui pourrait n’être qu’un détail dans une vie, je ne l’ai pas oublié. Bien au contraire, j’ai l’impression que c’était encore hier...

    Vous vous demandez sûrement quel est cet événement ou plutôt cette rencontre... Voici quelques indices : il vit sur l’astéroïde B 612, il est blond, il veut qu’on lui dessine un mouton.

    Eh oui ! cette rencontre, c’est celle que j’ai faite avec le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. Ou autrement dit, le premier livre que j’ai lu du premier au dernier mot, c’est ce petit bonhomme qui m’a fait découvrir les plaisirs de la lecture.

    (JPG)
    Le Petit Prince sur son astéroïde

    Une rencontre au départ assez banale. Un jour, ma maman m’emmena dans une librairie, il y avait des centaines de livres autour de moi. Pourtant un seul attira mon attention et surtout mon regard. Une couverture avec un petit bonhomme sur une planète, des étoiles et un mouton. Un titre simple le petit prince : ce titre m’a tout de suite intriguée, ce petit bonhomme ne pouvait pas être le prince du titre. Dans mon imaginaire de petite fille, un prince ne ressemblait pas du tout a ça, il était différent du prince de Cendrillon ou de La Belle au Bois Dormant. Il semblait rêveur et même un peu triste. Tout cela m’intrigua et une fois acheté, je n’ai plus lâché le livre.

    Le Petit Prince m’emmena sur un autre monde ou plutôt sur son astéroïde, ainsi que sur toutes les autres planètes qu’il a visitées. Ce petit prince curieux, qui posait toujours des questions aux différents personnages sans répondre à celle qu’on lui posait, me faisait rire car quel enfant n’est pas comme ça. Je le comprenais ce Petit Prince qui était si seul sur son astéroïde et qui voulait un ami, j’aurais voulu être près de lui, être son amie, ça me rendait triste de le voir pleurer, j’avais envie de le consoler. Et il avait raison quand il disait que « les grandes personnes sont bien étranges ». La fin du livre m’a rendu très triste, je ne voulais pas qu’il s’en aille, je voulais qu’il reste avec moi... Ce livre m’a énormément touchée, j’ai également beaucoup aimé les dessins de Saint-Exupéry. Il m’a fait ressentir des sentiments nouveaux, il m’a beaucoup fait rire mais aussi pleurer, il m’a fait également rêver, j’avais découvert qu’un livre peut avoir beaucoup de pouvoir parfois.

    Maintenant encore, dix ans après, quand je relis le Petit Prince je ressens les mêmes sentiments (et je pense que ce livre me touchera toujours autant), mais avec un regard différent, plus celui d’une petite fille. L’œuvre de Saint-Exupéry est vraiment exceptionnelle et parle autant aux enfants qu’aux plus grands.

    Servane, L1 HSI, Langues et culture antiques

    Post-scriptum

    Voir le site officiel du Petit Prince