Site littérature jeunesse de lille 3

Le livre des fées séchées de Lady Cottinghton, de Brian Froud et Terry Jones

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Au début du 20e siècle, l’histoire d’Angelica Cottinghton défraie la chronique : « Tout le monde a vu la célèbre photo de la petite fille entourée de fées, photo qui a provoqué une vive émotion lorsqu’elle a été publiée pour la première fois dans l’illustration ».

    (BMP)

    Les premières pages de cet album sont consacrées à l’explication des faits tels qu’ils se sont produits. Le livre des fées séchées est en réalité le journal de Lady Cottinghton, retrouvé après sa mort : « ... Lady Cottinghton tenait un journal détaillé de ses expériences féeriques dont vous trouverez ici la reproduction fidèle sur la page qui fait face que fées séchées elles-même ». Il s’agit d’un très bel ouvrage illustré à chaque page par les fées qu’aurait attrapées Angelica.

    Cet album est néanmoins surprenant de par les faits qui y sont relatés. En même temps que lady Cottinghton grandit, son écriture, sa syntaxe et son vocabulaire évoluent jusqu’à devenir parfois relativement cru. La question du public se pose donc. Le début, écrit à la manière d’une enfant peut laisser supposer que cet album est destiné aux jeunes enfants. Tout débute en 1895 « ...Nounou voulé pas me croire. » et s’achève en 1912, date a laquelle Lady Cottinghton n’aurait plus reçu la visite des fées. Pendant cette période Angelica passe de l’enfance a l’age adulte. Devenue une femme elle se retrouve confrontée à certaines situations décrites dans les détails et pour le moins osées « ...a chaque fois que je levais la main pour frapper ou repousser cette brute qui se vautrait sur moi... ».

    De plus, il ne faut pas omettre de préciser que cet ouvrage ne distingue plus l’univers imaginaire de la réalité car il est clair à la lecture de ces pages qu’Angélica aurait réellement vu de fées. Les adolescents pourront faire la part des choses à la lecture de cet album mais les passages relatant la vie de femme d’Angelica pourraient susciter de vives interrogations de leur part.

    par Caroline Soyez, Deust STID, novembre 2004

    Froud, Brian, Jones, Terry. Le livre des fées désséchées de Lady Cottinghton. Glénat, 1995. (Labyrinthe). 64 p. ISBN 2723419304