Site littérature jeunesse de lille 3

Quand Hélène rencontre Alice

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    (JPG)
    Alice Roy,illustration d’Albert Chazelle

    J’avais toujours aimé lire depuis toute petite lorsque j’ai rencontré pour la première fois la jeune détective Alice Roy chez mes grands-parents. J’ai trouvé là-bas un des célèbres volumes de la Bibliothèque Verte, une vieille édition avec une couverture cartonnée qui avait appartenu à ma mère. Je devais avoir huit ans à cette époque et j’ai tout de suite été captivée par les aventures incroyables qui lui arrivaient. C’est pourquoi j’ai dévoré les volumes de la série les uns après les autres.

    Après avoir fini ceux qui étaient dans ma famille, j’en ai acheté d’autres en librairie ainsi que dans les brocantes. Je me souviens du jour où j’ai enfin déniché le tout premier, Alice détective, dans une braderie proche de chez moi ; je le cherchais depuis un moment et ce jour-là j’étais vraiment contente.

    (JPG)
    Alice et le médaillon d’or,un de mes préférés

    Alice était une jeune fille de dix-huit ans qui vivait à River City avec son père, James Roy, un grand avocat, et sa gouvernante Sarah, car sa mère est morte lorsqu’elle avait trois ans. Elle était jolie, intelligente et très perspicace. Elle était aussi très polie mais elle ne se laissait pas faire par les malfaiteurs qu’elle poursuivait le plus souvent pour aider ses amis. Le trio de choc qu’elle formait avec ses deux meilleures amies, Bess la peureuse toujours au régime, et Marion, la cousine de cette dernière, quelque peu garçon manqué, me faisaient beaucoup rire. J’aimais aussi le côté policier, le suspense était au rendez-vous et bien sûr je voulais lire toujours plus vite pour savoir comment elle allait se sortir de situations parfois compliquées !

    Il était très facile de s’identifier à elle car somme toute c’était une jeune fille ordinaire à qui les aventures se présentaient presque par hasard. J’adorais lire ces histoires qui la poussaient à explorer non seulement les villes autour de chez elle, mais aussi des horizons plus lointains comme l’Arizona ou le Canada, le plus souvent au volant de son cabriolet bleu. Je m’imaginais peut-être lui ressembler plus tard.

    Je pense que même si Alice a été créée aux Etats-Unis dans les années 1930, elle est une héroïne universelle puisqu’elle parvenait à plaire à la petite fille que j’étais dans les années 90.

    Mes illustrations préférées restent les premières que j’aie vues, celles d’Albert Chazelle, car dans les plus récentes, elle ressemble à une poupée Barbie, ce qui ne correspond pas du tout à la manière dont je me la représente !

    QUINE,Caroline http://fr.wikipedia.org/wiki/Caroline_Quine->http://fr.wikipedia.org/wiki/Caroline_Quine] CHAZELLE,Albert ill. COMMIN,Hélène trad.