Site littérature jeunesse de lille 3

La Colère d’Albert, de Françoise Laurent et Pascal Vilcollet ill.

Pour tous les enfants sages qui font des grosses colères...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Parce que le plus gentil des lapins peut devenir méchant lorsqu’on le pousse à bout...
    (JPG)
    LAURENT, Françoise, VILCOLLET, Pascal ill. {La Colère d’Albert.} Nice : Les Editions du Ricochet, août 2008. 33 p. : ill. en coul. ; 35 x 25 cm. ISBN 978-2-35263-004-3 Cartonné 14 euros.

    La couleur dominante est le rouge, un beau rouge vibrant qui anime toute une basse-cour d’élèves dans un décor de cour de récréation suggéré par le bleu gris du fond et les cartables au sol.

    Albert, petit lapin sage et tendre grand frère, apprécie que sa sœur le surnomme Bibi mais subit à grand peine les moqueries des copains de l’école. Un ballon qui lui tombe sur la tête est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et voilà le très grand, très méchant et très effrayant Bébert... Heureusement sa sœur saura désamorcer sa colère et le faire redevenir Albert, tout simplement.

    Un livre qui parle à la fois des difficultés de relations entre tout petits et de la colère effrayante qui peut dominer le plus gentil d’entre eux. Une manière pour les enfants d’apprivoiser leur propre colère et d’apprendre qu’on peut à certain moment être un grand méchant tout en étant généralement un tendre gentil à un âge où on maîtrise mal les nuances.

    (JPG)
    Un extrait de la page de garde spécialement dessinée par Pascal Vilcollet lors d’une séance de dédicace au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2008.

    L’illustrateur avoue avoir été lui-même un enfant timide, pas très à l’aise dans les cours de récré, ce qui explique que ce récit lui ait tout de suite parlé.

    Un ouvrage coup de cœur pour son illustration aux couleurs vibrantes, aux dessins tendres et pour son histoire qui touchera bien des petits lapins sages, paru chez un éditeur indépendant qui soigne ses albums.

    À partir de 3 ans.

    Blog : http://ricochet.over-blog.net

    Cécilia Courbot-Dewerdt, PLC1 Documentation IUFM/Lille3