Site littérature jeunesse de lille 3

L.O.L.A, de Claire Mazard

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Une enquête mêlant intrigue et suspens, mais surtout une belle leçon de vie...
    (JPG)
    Qui est ce mystérieux auteur ? Que veut-il à Lola ?
    © Flammarion, 2000

    Lola est une jeune fille ordinaire. Mais un soir en rentrant de l’école, elle reçoit une lettre d’un auteur anonyme lui demandant de devenir sa confidente. Lola accepte. Commence alors une série de lettres révélant un terrible secret. Lola décide de mener l’enquête, pour trouver qui est ce mystérieux auteur...

    Conseillé dès 11/12 ans, ce roman réaliste, récit de vie ou encore "roman miroir", initie les jeunes adolescents au roman policier avec une enquête mêlant action, suspense et émotion. Mais c’est surtout un roman jeunesse donnant une belle leçon de vie, particulièrement aux adolescents ayant un petit frère ou une petite soeur...

    Une quête ludique, amusante, mais surtout intrigante, qui donne l’envie de lire et de connaître le dénouement. Et il a également une visée moraliste en évoquant de nombreux sentiments comme le regret, le pardon et l’amour.

    Une intrigue omniprésente, un auteur introuvable

    Lola a été choisie, c’est elle et pas une autre. "Tu comprendras plus tard pourquoi je t’ai choisie..." cette phrase écrite sur la première lettre résonne dans sa tête. L’auteur lui dit aussi qu’il va bientôt mourir, et qu’il a besoin de se confier a elle. Sans trop savoir pourquoi, Lola accepte de devenir sa confidente et de continuer à recevoir les lettres de cet inconnu, encore six lettres, après quoi il mourra certainement. Mais tout au long e l’histoire, ce qui intéresse surtout Lola, c’est l’identité de cet auteur. Avec son ami Medhi (et amoureux secret), Lola décide de mener l’enquête. Les premiers indices tombent dans la seconde lettre, l’auteur est un homme, né en 1952. Lola pense alors a M. Charillat, le professeur principal, qu’elle décide d’espionner à la fin des cours. Mais cela peut être quelqu’un de son entourage, quelqu’un qui la connaît bien... Les doutes passent de personnages en personnages au fur et à mesure que les lettres se suivent. Lola ne trouve pas et pourtant elle doit. L’auteur va bientôt mourir. Dans la dernière lettre, un indice va enfin leur permettre de trouver l’auteur de ces lettres : " Et je me moque de mourir de maladie, de faim, ou de froid...". Oui, c’est sûr. C’est le SDF qui fait la manche en face du monoprix. C’est pour ça qu’il la connaît, parce qu’il la voit tous les jours passer avec son "demi-frère" Jérôme. Lola avait pourtant cherché partout, mais la réponse était sous leurs yeux. Trop tard. Quand Lola part à sa rencontre, il n’y a plus personne. La dernière lettre a été reçue, le SDF est mort,lui laissant quelques souvenirs, mais surtout un terrible secret.

    Un secret particulier...

    Même si toute l’intrigue est basée sur la recherche de l’identité de l’auteur, le dénouement donne un sens à l’histoire et une leçon à Lola. En effet, l’auteur vit avec un terrible regret. Suite à une dispute avec sa "demi-soeur" Galla, l’auteur décide de ne plus lui adresser la parole, et de ne jamais lui pardonner pour la gifle qu’il a reçue par sa mère, à cause d’elle. Il décidera donc de renier Galla, au plus grand regret de leur mère. Des années plus tard, l’auteur des lettres se rend compte du mal qu’il a pu faire et exprime ses regrets à travers ses lettres. Il n’a désormais plus aucun contact avec Galla, et vit seul, dans la rue. Toute cette souffrance exprimée est ressentie par le lecteur. Et au fur et à mesure que l’histoire avance, on comprend pourquoi Lola a été choisie. En effet, Lola vit avec son "demi-frère" Jérôme, qu’elle surnomme "le Lord" ou encore "l’insupportable". Lola le déteste, elle le hait même. Et pour ne pas arranger les choses elle en a souvent la charge. Le SDF qui la voyait passer tous les jours emmenant son petit frère à l’école, s’est certainement vu à travers elle, et a voulu qu’elle ne fasse pas la même bêtise que lui. Lola a bien compris le message. Finalement, ce n’est pas si désagréable d’avoir un petit frère, et il n’est pas si insupportable que ça ce petit morveux, "son" petit morveux... La fin est belle mais inattendue, Lola arrive à retrouver l’adresse de cette fameuse Galla et lui envoie les lettres qu’elle a reçues par le SDF... Le livre finit donc par une touche positive et très émouvante.

    Ce livre est le tout premier roman que j’ai lu. Le genre épistolaire rend le suspens plus fort et l’héroïne est un personnage dans lequel tous les adolescents peuvent s’identifier. J’ai aimé ce livre car il m’a ouvert les yeux sur l’importance de mes frères et soeurs mais aussi et surtout de l’importance du temps qui passe trop vite et qu’après il est bien difficile de vivre avec des remords. Je recommanderai ce livre à ceux qui aiment le mystère et le suspens, mais particulièrement les ados étant en conflits avec leurs frères et soeurs, car dans ce livre il y a une réelle prise de conscience. Le seul point noir de ce livre est qu’il est trop court ! L’envie de connaître le dénouement est tellement forte que la lecture est trop rapide !

    © Gabrielle HASBROUCQ, UFR Angellier L1 Anglais, 2009

    Post-scriptum

    MAZARD, Claire. L.O.L.A. Flammarion, 2000. (Castor Poche) ISBN : 2-08-16-4675-7

    Bibliographie de Claire Mazard sur Ricochet