Site littérature jeunesse de lille 3

Cher inconnu, de Berlie Doherty

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Helen et Chris sont deux adolescents de seize et dix-huit ans. Amoureux, insouciants, par une douce nuit d’hiver, où seuls les flocons de neige et le clair de lune filtrent dans la chambre d’Helen, ils font l’amour. La jeune fille retrouve enceinte, et se demande s’il faut garder l’enfant.

    Thèmes abordés par l’auteur

    Relations dans la famille

    Famille d’Helen

    Lorsque les parents d’Helen apprennent qu’elle est enceinte, ils veulent qu’elle avorte. Sa mère est droite, rigide et ne tolère pas que sa fille, trop jeune encore, ait pu se compromettre avec un jeune homme. Elle se met d’ailleurs en colère contre Helen, non pas parce qu’elle est enceinte, mais dans un premier temps car elle a couché avec Chris, sans doute pour cacher un malaise plus profond. Puis elle tient un discours moralisateur, comme tout parent se doit de tenir à sa fille mineure présentement enceinte. Elle va lui exposer trois éléments qui vont à l’encontre de sa possible future maternité : Helen est trop jeune et elle gâche son avenir, Chris est trop immature, et l’enfant ne mérite pas de naître dans un contexte si particulier.

    Les parents d’Helen ne sont plus épanouis dans leur couple, ils l’ont certes été au début, mais le seul souvenir qu’Helen garde de leur bonheur conjugal, est un soir de noël où sa mère était légèrement ivre et où elle s’est assise sur les genoux de son mari. La mère d’Helen, avant de se marier, dansait mais elle fut obligée d’arrêter sous l’emprise d’un mari jaloux.

    Le père d’Helen pour échapper à la vie familiale, plus particulièrement à sa femme, joue du piano, jusqu’à ce qu’il atteigne un état de transe qui l’éloigne pour un temps non déterminé de son état d’impuissance. Même le jour de l’accouchement de sa fille, il se réfugie dans la musique avant que sa femme ne l’interrompe et le jette dans la torpeur.

    De plus le seul lien qui le rattache à sa fille est la musique, car Helen projetait avant le début de sa grossesse d’intégrer le conservatoire, mais elle ne peut le faire, et c’est le seul grief que son père tend à lui reprocher.

    La mère d’Helen fut une enfant illégitime, elle n’a d’ailleurs plus de relation avec ses parents alors qu’Helen va voir ses grands-parents dès qu’elle le peut. Helen découvre ce secret de famille lorsqu’elle annonce à sa grand-mère qu’elle est enceinte, et comprend pourquoi une si grande inimitié existe entre ces deux figures maternelles.

    La mère d’Helen avait changé de comportement et ne considérait plus sa fille comme elle avait pu le faire auparavant. Helen comprit alors pourquoi et n’osa pas dire à sa mère qu’elle avait été mise dans la confidence. La mère d’Helen, honteuse de son enfance et de sa naissance non conventionnelle, avait peur que sa fille reproduise le même schéma que sa grand-mère et elle se retrouvait dans l’enfant qu’Helen portait. Elle angoissait à l’idée de revivre sa vie à travers celles de sa fille et de sa petite-fille. Le secret de famille que la mère d’Helen cache à sa fille a un impact direct sur la façon dont la grossesse est perçue par son entourage et par Helen elle-même.

    Famille de Chris

    La mère et le père de Chris se sont séparés lorsqu’il avait dix ans. Sa mère, Joan, a abandonné sa famille car elle s’était mariée à un homme qu’elle n’aimait pas. Elle rencontra Don, trouva le véritable amour, et ils partirent vivre à Carlisle loin de son mari et de ses deux enfants.

    Chris et son frère, Guy, furent élevés par leur père. Le père de Chris n’a toujours pas fait le deuil de la séparation. Après huit ans d’absence, Chris décide de reprendre contact avec elle, et après plusieurs lettres, il emmène Helen avec lui la voir. A Carlisle, Chris retrouve une femme qui n’est plus sa mère, et un homme qu’il n’aime pas, qui se trouve être son beau-père. C’est seulement à la fin du récit qu’il est surpris par l’envie de l’appeler « maman », alors qu’au début, il l’appelle « Joan ».

    À la fin du récit, Joan vient voir le père de Chris pour demander le divorce, et c’est seulement à ce moment là que le père de Chris accepte la séparation, car il peut enfin passer à autre chose puisqu’il n’est plus marié.

    Le père de Chris face à la paternité de son fils est plutôt fataliste. Chris doit épouser Helen, il doit assumer son rôle de chef de famille. De plus cela lui rappelle des souvenirs avec sa femme.

    La séparation des parents de Chris influe directement sur la manière dont il entretient sa relation avec Helen. Il aurait tendance à reproduire le schéma familial.

    Relation dans le couple Helen-Chris

    Helen et Chris, deux adolescents, font l’amour pour la première fois. Helen, suite à des nausées pense qu’elle est enceinte. Chris ne le réalise pas vraiment, c’est seulement lorsque Helen veut avorter qu’il se réveille. Il se rend compte qu’ils sont en train de faire une grosse erreur. Helen décide de garder l’enfant, mais n’est pas réellement sûre de son choix. Puis elle nie la réalité et tente un avortement primitif en allant faire de l’équitation, se laissant emballer par son cheval. La tante de Chris, Jill, l’en empêche, lui racontant sa propre histoire, qui est à peu près similaire.

    Chris n’intervient qu’indirectement dans les choix d’Helen. En effet, il ne joue qu’un second rôle. Cependant, leur relation continue, mais l’omniprésente mère d’Helen convainc sa fille de rompre avec Chris. Contrairement à Chris qui n’est que figurant, la mère d’Helen, a le premier rôle. Elle voudrait s’imposer à sa fille, et sa fille dispose.

    Chris est trop jeune, trop immature, pour assumer la paternité, alors qu’Helen au fur et à mesure du récit se voit en maman, bien qu’elle l’ait niée dans la première partie du roman. Chris, après cette rupture, ne pense qu’à Helen, et en oublie sa paternité. Chris, malheureux comme une pierre, décide de partir faire le tour de France en vélo avec son meilleur ami. Lors d’un soir d’été, autour d’une bouteille de vin, les deux amis rencontrent deux filles, elles aussi Anglaises. L’une d’entre elles, Bryn, ressemble fortement à Helen, troublé par cette ressemblance, il se laisse séduire. A cause de cette ressemblance, il se trouve un substitut, il trompe son chagrin, mais Bryn, lui fait malgré tout penser à Helen, et il ne peut pas l’oublier. Elle est toujours présente. Chris, ayant obtenu son diplôme, part faire ses études d’anglais à Newcastle, alors qu’il avait pensé juste avant sa rupture avec Helen enfin assumer la place de père de famille qui lui était dévolue. Chris passe de l’adolescence à l’âge adulte, il est en quête d’une autonomie, qu’il est en passe de trouver.

    Il y a un fort parallèle entre les deux enfances, car du côté de la famille d’Helen, le secret est enfoui et ne refait surface qu’à partir du moment où Helen le découvre, et du côté de la famille de Chris, les secrets sont partiellement dévoilés et Chris ne connait que des bribes de l’histoire de sa famille. Ces deux situations similaires ont eu un impact sur l’éducation que ces deux adolescents ont reçue et sur la façon dont ils vivent leur relation et leur parentalité.

    Intérêts du roman

    Forme du roman

    Le roman de Berlie DOHERTY adopte une forme bi-narrative très intéressante. Nous avons deux points de vue qui se complètent l’un l’autre tout au long du récit. Celui d’Helen sous forme de lettre à son enfant qu’elle commence à chaque fois par « Cher inconnu », entrecoupées par des interventions de Chris, qui complètent les informations données par Helen.

    Au début du roman, Helen lui envoie les lettres qu’elle a écrites à leur enfant, car Chris part à Newcastle. Et à la fin, on apprend que Chris a écrit leur histoire, l’histoire de leur famille, pour laisser une sorte de testament à leur fille, Amy, pour qu’elle puisse comprendre les éléments grâce auxquels elle est là.

    Roman éducatif

    Ce roman de Berlie DOHERTY est avant tout un roman d’amour sur les relations que les adolescents entretiennent avec leurs parents, leurs amis, leurs histoires de cœur. Si « Cher inconnu » a connu un tel succès à travers le monde, c’est avant tout parce que Berlie DOHERTY nous fait ressentir ce que les deux protagonistes éprouvent ; nous nous retrouvons dans ces deux personnages.

    La naissance de l’enfant n’est, au final, qu’un prétexte pour parler des conflits intérieurs et extérieurs qui existent au moment du passage de l’adolescence à l’âge adulte. Berlie DOHERTY nous fait replonger dans ce moment crucial de la vie ; là où nous nous formons en tant qu’adulte. L’auteur rappelle les spectres d’angoisses et de joies que l’on éprouve lorsqu’on a seize ans. Le roman ne nous montre pas une histoire idéalisée, il est simplement le reflet du quotidien, le miroir d’une société qui refuse de prendre ses responsabilités. Les évènements vécus par les deux protagonistes sont tellement courants que l’histoire a une fonction déculpabilisante pour le lecteur.

    La grossesse adolescente est encore actuellement un tabou. En effet, de nombreux parents n’osent toujours pas aborder le sujet de la sexualité avec leurs enfants. Un livre qui arrive à parler de la grossesse adolescente sans complexe et sans artifice. Un livre simple qui « éduque », autant les parents que les enfants. Je le conseillerai donc à n’importe quel adolescent ou personne qui est en charge d’un jeune adulte.

    Jean-Aurélien BERTHAUD, L1 HSI

    Post-scriptum

    DOHERTY, Berlie. Cher inconnu. Paris, Gallimard Jeunesse, 2002. 256 p. (Scripto) ISBN : 9782070536825.

    Berlie DOHERTY vit à Sheffield en Angleterre. Elle fut d’abord enseignante, puis elle a travaillé à la rédaction de programmes scolaires pour la radio. En plus d’écrire pour les enfants et les adolescents, elle écrit également pour les adultes et la télévision. Elle a aussi écrit des pièces de théâtre. Cher inconnu a reçu la prestigieuse Carnegie Medal en Grande-Bretagne et le prix lecteur jeunesse en France.

    Documents

    , 18 décembre 2008, GIF 50.3 ko, 208 x 320 pixels