Site littérature jeunesse de lille 3

On s’était dit pour la vie, de Claire Mazard

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Derniers messages publiés dans les forums

    L’histoire d’une passion

    L’une est mal dans sa peau, timide, réservée pas très heureuse. L’autre est joyeuse, expansive, pleine d’entrain, une âme de clown : elles ont quinze ans. C’est là leur premier point commun, ce ne sera pas le dernier. C’est l’histoire... non ! C’est la vie, celle de l’auteur : je, tu, moi, toi, NOUS, plus qu’une rencontre c’est le partage d’une passion commune, celle pour la littérature, c’est la naissance d’une amitié, celles de Claire et d’Isabelle.Et puis cette angoisse qui est là, présente un peu comme un secret, ce poids Claire que tu portes et qui te mines, cette chose essentielle que tu n’avais pas vu, pas ressenti et qui t’éclate un jour en plein visage. Une émotion, une ... plus que ça, un choix celui d’Isabelle que tu ne comprends pas, que tu respectes, qui te fais souffrir, qui t’anéantit.

    (GIF)

    On s’était dit pour la vie est un récit émouvant, drôle parfois, attachant : ce n’est pas seulement l’adolescence d’un auteur qui nous est livrée mais aussi une part de sa vie privée, un peu de son intimité. Parce que l’adolescence est un moment riche de découverte, parce que « la vie n’est pas dans les romans, il faut la vivre » et qu’Isabelle va t’aider Claire sur ce chemin qui te fait peur, parce que grâce à elle tu découvres le plaisir des mots, tu découvres un sens à ta vie. « Les amitiés de jeunesse nous marquent à jamais » écrit Isabelle... Ce récit est une page à cœur ouvert, une page sur l’adolescence et le début de la vie d’adulte d’une femme, de deux femmes, d’un nombre indéfini de jeunes qui vivent, vivront ou on déjà vécu ce moment, ces quelques année d’insouciance, de joie, de doutes, de questionnement, de cheminement...

    Un livre à lire avec une plaque de chocolat au lait et aux amandes. Pourquoi ? Lisez le ! Vous comprendrez !!!

    Critique proposée par Christelle Delfosse, Deust STID, Novembre 2004

    Fiche descriptive

    Lieux et milieux : l’école, la maison, la famille, les amis.

    Personnages : Clara et Isabelle deux adolescentes, leur professeur de français, les parents et la grand-mère d’Isabelle, des camarades de classes.

    Début et fin : le récit (sous forme de dialogue) de la vie des personnages principaux sur une dizaine d’années et sur les choix inévitables qu’elles devront faire.

    Chronologie : l’entrée en seconde, en première, en terminale, le passage entre l’adolescence et l’age adulte, un récit qui mûrit en même temps que ses personnages.

    Genre : récit de vie, confessions de la part de grands auteurs

    Mots clés : adolescence / famille /

    Les premiers mots

    « Adieu serait plus juste ». / Ce 24 avril, je ne l’oublierai jamais /J’ai vingt cinq ans.La vie n’est pas dans les romans. Il faut la vivre. Cet été je n’ai rien lu. La liste des livres conseillés par le prof du collège, au placard !....cour du lycée. Premier jour de rentrée. Claudy Pavel regarde autour d’elle, mesure l’effet produit. Je suis timide, pourtant je réagis : les livres aident à vivre »

    Les deniers mots

    « Adieu serait plus juste ». / Ce 24 avril, je ne l’oublierai jamais /J’ai vingt cinq ans. De retour chez moi / Je m’effondre / Je tourne en rond / Déstabilisée / Triste « Je suis heureuse, Claire. » / Je m’accroche à tes mots. /Dans ma bibliothèque, je prends le livre / Anthologie de la poésie française / que tu m’as offert pour mes dix sept ans. /A travers mes larmes / Je relis ta dédicace : « A Claire, / Mon petit Tyran. /Pour la vie. »

    Mazard, Claire. On s’était dit pour la vie. Ed. La Martiniere , 2004. (Confessions). ISBN 2732431028

    Forum de l'article : 4 contribution(s) au forum

    On s’était dit pour la vie, de Claire Mazard, Par : vividu37, 15 novembre 2006
    Bonjour je m’appelle virginie et j’ai lu “On s’était dit pour la vie’’. J’ai trouvé ce livre très bien même excellent  smiley même si je trouve la fin triste je conseille ce livre a tout le monde car même les petits lecteurs peuvent le lire car le livre ne fait que156 pages et c’est écrit en gros !!  smiley a bientôt smiley
    On s’était dit pour la vie, de Claire Mazard, 29 avril 2008
    je suis daccord avc virginie moi je dévore les livres de claire mazard en vraiment pas beacoup de temps. alors lisez tous ce livre qui est absolument génial je le conseil même pour les petits lecteurs.a+
    On s’était dit pour la vie, de Claire Mazard, par nono, 20 janvier 2007
    Bonjour !!je me demandais si les livres "on s’était dit pour la vie"et "avec toi,claire,j’aurais aimé la vie"ne seraient pas les mêmê livre ???
    On s’était dit pour la vie, de Claire Mazard, par mimi, 20 janvier 2007
    Bonjour !Moi aussi j’ai lu "on sétait dit :pour la vie" et je l’est adoré !!!c’est un livre plein d’émotions ,humour,... !! Il est très facil a lire !!!je le recommande à TOUT LE MONDE !!lisez le !!mêmê si la fin est triste (ce qui n’enlève rien à ca bouquin )il est aussi très intérressant et une fois que vous l’aurez commencé vous ne pourrait plus vous arrêter !!à bientôt !!!!!!!!
    Retour au début des forums