Site littérature jeunesse de lille 3

Que justice soit faite, de jean Molla

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Documentaliste : un métier à risque

    Vandalisme au CDI... Il se passe des choses curieuses au CDI du collège Arthur Rimbaud de Mortagne. Un petit vandale s’amuse à détériorer les classiques de notre patrimoine : de-ci de-là un mot est découpé. Pas de quoi crier "venez voir", sauf quand ces mots assemblés forment un message et qu’un terrible accident cause la mort du documentaliste... L’inspecteur Campin mène l’enquête au coeur de cette petite ville sans histoire, fouillant la vie de cet homme sans histoire... a priori.

    (GIF)

    Quand les enquêteurs découvrent des dizaines de photos de petits enfants sur le disque dur de M. Larreteau, ils pensent avoir levé un gros poisson... avec toutes ces histoires de pédophilie dont on entend parler... Mais, non, fausse route. De son côté, Julie Fauvet, une élève du collège, elle aussi mène l’enquête. Elle subtilise un livre posé en évidence sur le bureau du documentaliste et se met à décoder le message formé par les mots manquants. Et Julie semble avancer plus vite que Campin...

    Que justice soit faite est un bon roman policier qui a tout pour nous réjouir : une intrigue bien ficelée, le recours aux petits plaisirs du genre (code caché, vengeance) et des personnages bien campés.

    A lire à partir de 12 ans.

    Critique proposée par Marine Dormion, comité de lecture et bibliothèque de Lille Sud, novembre 2004

    Les réactions sur le forum

    Moi ce que j’aime dans les livres de Jean Molla, c’est qu’ils sont toujours surprenants. On ne s’attend jamais à ce qui va se passer ! Et du coup, quand on commence un de ses livres c’est très dur de s’arrêter ! Ce qui est quand même bon signe quand on lit un livre ! "Que justice soit faite" ne déroge pas à la règle, quand j’ai commencé je n’ai pas su m’arrêter, l’intrigue est bien ficelée et tient en haleine jusqu’au bout... Bon j’avoue que par rapport à "Sobibor" et "Djamila" du même auteur, j’ai été un peu moins transportée et surtout moins "sonnée" par la fin... Mais il ne traite pas le même genre de sujets non plus !

    Marianne T’jampens

    Molla, Jean. Que justice soit faite. Grasset jeunesse,2004 . (lampe de poche Adolescents). 198 p. ISBN 224666361X