Site littérature jeunesse de lille 3

SANGOKU : l’interview de Sangoku par Kévin

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Voix off : Eh bien, maintenant rendons-nous l’univers de la littérature jeunesse. C’est Sangoku qui a accordé à notre reporter Kévin 24 heures en sa compagnie. Avant d’aller le rencontrer, pour les personnes qui ne le connaîtraient pas ou tout qui l’aurainet simplement oublié, voici un bref résumé de Dragon Ball Z :

    De son titre original Dragon Ball (doragon baru en Japonais), publié en 1984-1985 dans le magazine Japonais Wekly Shonen Jump et en 1993 en France, est une œuvre d’Akira Toriyama. Ce manga a su évoluer à travers le temps et attirer toujours autant de fans malgré des débuts difficiles. On suit les aventures de Sangoku, et de ses compagnons à la recherche des boules de cristal qui peuvent exaucer n’importe quel vœux, mais aussi à la protection de la Terre. Sangoku gardera pendant longtemps son âme d’enfant et cette naïveté qui sont l’un des charmes de ce manga, aussi adapté à la télé quelques années plus tard.

    Reporter : Allons tout de suite le voir près de chez lui, à côté d’un lac où il s’exerce à l’un de ses loisirs favoris, la pêche, ......... Ah euh .... Où est-il ? Il n’y a que ses vêtements.

    Pllaaaasshhhhhh (Il sort de l’eau en caleçon avec un poisson qu’il tient à la main)

     ??? : Yyyaaatttaaaa, j’en ai attrapé un.

    Reporter : Euh... Excusez-moi, Sangoku ? Je m’appelle Kévin, je suis un reporter de TVkids, nous avions rendez-vous.

    Sangoku : Haaa oui, je viens justement d’attraper un poisson pour le déjeuner, allons à la maison, Chichi va le préparer, et nous pourrons discuter. Reporter : ..... Entendu.

    Sangoku : On arrive, vous allez voir Chichi, ma femme.

    Reporter : Vous pouvez nous en dire un peu plus à son sujet ?

    Sangoku : Euh .... Elle a un caractère assez impulsif, malgré ma force, c’est la seule qui soit capable de me battre. Je l’ai rencontrée alors que je n’étais encore qu’un enfant. Elle m’a fait promettre de ma marier avec elle, à l’époque je croyais que c’était de la nourriture, mais je le regrette pas du tout car elle me donne beaucoup à manger, c’est la fille de Giyûmaô, un autre élève de Tortue Géniale, mon premier maître. Elle est humaine donc elle n’a pas d’aptitude spéciale pour le combat, mais elle se débrouille assez bien. On arrive, haa un petit conseil, surtout ne faite aucune remarque sur son âge, elle ne supporte pas, dites lui qu’elle a l’air toujours jeune.

    Reporter : Hahaha d’accord.

    Sangoku : Chichi j’ai amené le déjeuner.

    Chichi : Sangoku combien de fois faudra-t-il que je te dise de pas ramener un aussi gros poisson, ha qui c’est avec toi ?

    Sangoku : C’est Kévin, un reporter qui va me suivre pendant 24 heures, il fait un documentaire sur moi hahahaha, super cool.

    Chichi : Ne l’emmène pas n’importe où, et ne le fais pas combattre surtout.

    Reporter : Qu’entendez-vous par n’importe où, j’ai un peu peur ! Sangoku, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’adaptation de cette série Dragon Ball, pour en arriver à Dragon Ball Z s’il vous plaît.

    Sangoku : Miaam miiaam crunchhh miaaamm ha euh ... Oui tout de suite, mon créateur est Akira Toriyama, un japonais. Né le 5 avril 1955, il débute dans le magazine Weekly Shonen Jump en 1978, il devient célèbre avec Dr. Slump. A l’heure d’aujourd’hui il a environ 30 œuvres à son actif. Pour me créer il s’est inspiré d’un roman chinois du XVIe siècle, Le Voyage en Occident, et c’est pourquoi j’ai une queue de singe, un bâton magique qui peut s’allonger et un nuage magique sur lequel je volais quand j’étais petit. Mon prénom vient lui aussi de ce roman, le personnage s’appelait Sun Wukong. Regardez, j’ai une photo de moi quand j’étais petit.

    La première édition de presse a commençé en 1993, par Glénat par des volumes reliés. La première série comporte 85 volumes, le titre restera toujours Dragon Ball, puis elle fut rééditée plusieurs fois, une en 42 volumes qui est la compression des 85 volumes. Il y a 2 volumes par tome, et une autre avec une amélioration de la traduction publiée de 2003 à 2008. Pour finir (peut-être) la dernière en date est une réadaptation du graphisme, de la mise en page, d’un nouveau désigne et l’apparition des pages en couleur qui est disponible début 2009 en France, il y a 34 volumes. »

    Reporter : Intéressant, on constate que vos aventures sont renouvelées continuellement pour le plus grand plaisir de vos fans, le titre des éditions mangas est toujours Dragon Ball, mais cela change pour la version anime, qu’est-ce-que vous pouvez nous dire à ce sujet ?

    Sangoku : Cruunchh miiaaamm glluupp............ Oui, pour la version anime c’est différent, elle commença en février 1986 sur la chaîne FujiTV avec 153 épisodes de 25 minutes jusqu’en avril 1989, et en France c’est au Club Dorothée en 1988 qu’elle débute, bien entendu avec une certaine censure, pour éviter aux petits enfants d’être trop choqués par les combats, le sang. Elle se termine au Japon en avril 1989 sur Fuji TV toujours, ça c’est l’arc Dragon Ball, où on assiste à mon apprentissage, ma bataille contre l’armée du Ruban Rouge, et le combat contre le Démon Piccolo. La fin de la série a laissé un grand vide dans le cœur des fans, donc Akira Toriyama a continué mes aventures sous le nom de Dragon Ball Z, elle comporte 291 épisodes, elle débute en avril 1989 au Japon jusqu’en janvier 1995 et 1990 en France toujours en version censurée, elle a été stoppée en 1996. Elle est constituée de 3 arcs aussi, mes origines, les cyborgs de l’armée du Ruban Rouge, et le démon Babidi. J’ai affronté des ennemis tous les uns plus fort que les autres, mais j’ai toujours gagné hehehehe. J’ai même entendu dire qu’au Japon, à partir du 5 avril 2009 Fuji TV va commencer à diffuser mes aventures en haute définition en 100 épisodes et sous le nom Dragon Ball Kai, les nouvelles générations pourront voir mes aventures et m’encourager !

    Reporter : Vous avez passé plus de 20 ans à être adapté de toute sorte, et ca continue, impressionnant ! Concernant la censure en France, pouvez-vous en expliquer les raisons ?

    Sangoku : Eh bien, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a jugé que c’est pas adapté dans une émission pour les enfants, haa voilà j’avais noté ce qu’ils ont dit alors, « des scènes de violence et de sadisme ». Et la série a été stoppée en 1996 pour le plus grand malheur de mes fans, car elle n’était même pas été finie. Mes aventures n’ont pas été les seules à être censurées. Il y a aussi Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque, Ken le survivant, tous issus du Japon, à croire que les administrations de droits français n’aiment pas l’imagination des japonais ! Cependant, quelques années plus tard certaines chaînes ont repris la diffusion de mes aventures, sur Mangas, AB1, TMC, MCM, ou encore RTL9.

    Reporter : On peut dire que vos aventures ont été difficiles, aussi bien sur papier que dans la vie réelle. Bien, maintenant qu’on en connait un peu sur la série dont vous êtes le héros et ses adaptations, nous aimerions en savoir un peu plus sur vous, votre enfance, et votre évolution.

    Sangoku : Crunch miaamm glou glou glou...... Je m’appelle Sangoku, et je suis un saiyan originaire de la planète Végéta. Mon père m’a envoyé sur Terre pour que j’échappe à la destruction de la planète causée par un tyran qui avait peur de notre race de guerrier. La particularité de notre race est de posséder une queue de singe, lors de la pleine lune. En la regardant, je me transforme en gorille géant avec une force incroyable. Quand je suis arrivé sur terre, j’ai été recueilli par un vieil Hermite, San Gohan, un expert en arts martiaux. Normalement les Saiyans sont envoyés sur diverses planètes pour les conquérir et les revendre, mais lorsque j’étais petit j’ai eu un choc à la tête et je suis devenu gentil.

    Mon grand-père (San Gohan) m’a enseigné les arts martiaux, donné un uniforme adéquat, et confié un bâton magique, il peut s’allonger ou rétrécir à volonté, il m’a aidé plus d’une fois dans mes aventures. Plus tard, j’ai reçu par mon premier maître un nuage magique, je monte dessus et je peux voler n’importe où.

    J’ai commencé ma première aventure à l’âge de 12 ans en rencontrant Bulma qui était à la recherche de ma boule de cristal que mon grand-père m’avait laissé. Bulma est une fille qui vient de la ville, elle est assez intelligente. Elle est la chef de Capsule Corporation, une entreprise à la pointe de la technologie. Elle s’est établie à la ville avec sa famille dans une grande maison.

    Très vite les rencontres se sont enchainées, avec Yamcha, un humain qui pratique les arts martiaux, qui a été mon rival au début. Il voyage avec Plume. J’ai rencontrai Oolong, un cochon qui parle, et qui porte des vêtements, il a la faculté de se transformer en ce qu’il veut. Ils m’ont tous aidé dans mes aventures. Avec eux j’ai rencontré mon premier ennemi, Pilaf et ses deux acolytes dans la quête des boules de cristal (c’est aussi dans son château que je me suis transformé en gorille géant).

    Puis ce fut la rencontre avec Chichi qui a changé ma vie, je ne savais pas reconnaître les filles des garçons alors je lui ai fait ‘panpan’ (mettre la main en dessous du ventre pour différencier la fille du garçon), elle l’a pris plutôt mal, mais elle m’a demandé en mariage.

    Et j’ai ainsi fait la rencontre de son père, et de mon premier maître Tortue Géniale, qui malgré son âge adore toujours les jeunes et jolies filles. C’est lui qui m’a confié le nuage magique en récompense pour avoir aidé sa tortue à regagner la mer. Là-bas j’ai rencontré celui qui est devenu mon meilleur ami, Krilin, un petit chauve, sans grande force au début. Tortue Géniale m’a enseigné ma première attaque le Kamehameha.

    Après mon premier tournoi d’art martiaux, j’ai décidé de partir à la recherche de ma boule de cristal et j’ai rencontré mon premier ennemi redoutable, Tao-Pai-Pai au service de l’Armée du Ruban Rouge, suite à ma défaite contre ce dernier, j’ai grimpé à la tour Karin, un petit chat tout blanc qui m’a soutenu dans mes combats difficiles, afin de boire une eau sacrée pour décupler mes forces, Tao-Pai-Pai et l’Armée du Ruban Rouge n’ont pas résisté bien longtemps face à ma nouvelle force.

    Reporter : Woaw vous avez eu des combats palpitants dès votre enfance. Dîtes, vous voulez faire une pause où on continue sur cette lancée ?

    Sangoku : Ha oui, j’ai parlé un peu beaucoup, allons à Kame-house, la maison de Tortue géniale, venez sur mon dos, je vous y emmène.

    Sangoku : TTOOORRRRTUUEEEE GENNIIAAALLLEEEEE je suis lààààààà !!

    Tortue Géniale : Haaa Sangoku, ça faisait longtemps que je t’ai pas vu, tu as apporté une jolie fille avec toi ?

    Sangoku : Hehe non désolé, j’ai un reporter qui fait un article sur moi, la classe  ! Tortue Géniale : (Chuchotement) Si seulement c’était une fille avec de jolies formes hohoho... Tu tombes bien, aujourd’hui j’ai de la visite.

    Tenshinhan : Salut Sangoku, ça fait un bail, tu t’es encore entraîné durement, j’imagine ?

    Chaozu : Saaaaluutt Sangokuuuu !

    Sangoku : Salut les amis, vous allez bien ? Ces deux-là je les ai rencontrés après ma bataille contre l’Armée du Ruban Rouge, au 22ème tournoi d’arts martiaux, c’est Tenshinhan avec le troisième œil sur son front et le petit c’est Chaozu, à la fin du tournoi ils sont devenus des élèves de Tortue Géniale tout comme moi. La fin du tournoi marque un tournant dans ma vie, un Démon assassine mon meilleur ami Krilin, pour récupérer ma boule de cristal, suite à ma défaite conte ce démon j’ai renconté Yajirobe qui m’a aidé à monter à la tour Karin pour y boire la véritable Eau Sacré.

    Pendant ce temps le Démon Piccolo a acquis la jeunesse éternelle grâce au dragon des boules de cristal et le tue à la fin, Tortue génial, Chaozu ont aussi perdu la vie face au Démon Piccolo. Après l’avoir tué je suis parti, pour ressusciter mes amis et le dragon des boules de cristal, m’entrainer avec M. Popo, le serviteur du Tout Puissant, le Dieu des humains, un être comme Piccolo.

    Piccolo : Sangoku, toujours à raconter tes aventures, tu ne changeras jamais, tu ferais mieux de t’entrainer sinon je vais te dépasser ! Sangoku : Piccolo, ha tu es là aussi, tu lâches aussi ton entrainement hahahaha, n’ayez pas peur, c’est pas le même Démon Piccolo, c’est son fils. Lors du 23ème tournoi d’arts martiaux, j’ai d’abord combat contre Chichi, j’avais complètement oublié la promesse de mariage que j’avais faite quand j’étais petit, je l’ai battu et Chichi est devenu ma femme. En final j’ai combattu contre Piccolo, c’était le combat le plus dur que j’ai mené à cette période, mais je l’ai quand même battu haha.

    Piccolo : Ne te vante pas trop, j’aurais très bien pu te battre.

    Sangoku : Ha euh oui bien sûr, hahaha toujours aussi rancunier, avec ce dernier combat, c’est la fin de Dragon Ball.

    Reporter : Impressionnant, vous avez déjà rencontré beaucoup de personnes toutes différentes les unes des autres, fait de nombreux combats, et vos aventures continuent dans Dragon Ball Z, j’imagine que c’est d’une plus grand difficulté pour vous.

    Sangoku : C’est la partie la plus longue de mes aventures, j’ai beaucoup voyagé et je suis devenu un guerrier hors du commun.

    Reporter : Super, on veut tout savoir.

    Sangoku : L’histoire reprend 5 ans après le combat contre Piccolo, et mon mariage avec Chichi, j’ai eu un premier fils, Sangohan, je lui ai donné le nom de mon grand-père. Malheureusement un de mes frères, Raditz, est venusur Terre pour anéantir les habitants, il a enlèvé mon fils pour me persuader de l’aider, en vain, avec Piccolo et l’aide de Sangohan il n’a pas résisté longtemps, cependant j’en suis mort.

    Avant de mourir, Raditz nous a informé que des guerriers de l’espace plus puissant viendraient sur Terre avec le même objectif, pendant ces années Piccolo a entrainé mon fils, et je me suis entrainé avec maître kaio, une personne avec un humour spéciale. Il vit sur une planète au dessus du paradis, il a toujours ses 2 compagnons avec lui, Bubbles, un chimpanzé, et Grégory, un criquet volant, on ne le voit pas dans le manga. Ils m’aideront tout au long de mes aventures.

    Après plusieurs années, une fois ressuscité par les boules de cristal, j’ai fais face à Nappa et Végéta, le premier étant le compagnon du second, qui ont tué Yamcha, Tenshinhan, Chaozu qui s’est suicidé au cours du combat, et Piccolo qui est mort en protégeant mon fils.

    J’ai battu aisément Nappa, un assez baraqué, cependant j’ai eu beaucoup plus de mal face à Végéta qui s’est transformé au cours de notre combat en singe géant, sans l’aide de mes amis Krilin, Yajirobé, et mon fils Sangohan, m’aurait terrassé. J’ai laissé Végéta s’enfuir par désir de vouloir l’affronter à nouveau. Végéta est le fils du roi Végéta, la planète des saiyans porte son nom, il était le plus fort des jeunes saiyans, son père lui a répété toujours qu’il était le roi des guerriers de l’espace. C’est pourquoi il a toujours été convaincu de sa supériorité. Son caractère a changé petit à petit, et finalement il est resté avec nous et sa nouvelle famille.

    Reporter : Impressionnant, vous nous avez sauvés plus d’une fois alors qu’on est à peine au milieu de vos aventures.

    Sangoku : Haha, oui je tiens absolument à protéger ma famille, mes amis, et les habitants de cette planète, je ne laisserai personne leur faire du mal. Reporter : Dites, je pourrai avoir un autographe avant la fin ? C’est pour mon fils qui est fan de vous, hum bref vous pouvez continuer.

    Tortue géniale : Sangoku, j’ai préparé à manger, t’en as bien besoin pour faire autant d’effort

    Sangoku : Youhouuuu, t’es super Tortue Géniale, j’vais me régaleeeerrrr, alors cruunncchh gluuppp.... La suite se déroule sur la planète Namek, la planète natale de Piccolo. Sangohan, Krilin et Bulma y sont allés en premier, je devais me remettre de mes blessures à l’hôpital mais je les ai rejoinds après, là-bas ils ont du s’allier avec Végéta, et un petit Namek du nom de Dendé. Végéta s’était rendu dans le but d’obtenir les boules de cristal pour obtenir l’immortalité. Mais ils ont du faire face au tyran Freezer et ses 2 acolytes, que Végéta a battu, puis aux forces spéciales de Freezer qui ont donné beaucoup de mal à mon fils et mes amis. Freezer est le responsable de la destruction de la planète Végéta, il avait peur du pouvoir des Saiyans lorsqu’ils se transformaient en gorille géant pour combattre, il a décidé alors de la détruire, sa puissance est énorme, seul moi, et quelques autres saiyans ont pu être sauvés.

    Les forces spéciales de freezer sont composées de 5 personnes, Guldo, Recoom, Barta, Jeece et leur chef Ginue. Je suis arrivé à temps pour sauver Végéta, Krilin et mon fils devant la force de Recoom. Ils avaient déjà battu Guldo, le plus faible. Je me suis débarrassé de Recoom, et Barta, Jeece étant parti prévenir son chef, je me suis battu contre lui. Il a échangé son corps avec le mien voyant que j’étais le plus fort, mais il ne pouvait tirer le maximum de cette puissance. Lorsque qu’il voulu à nouveau échanger de corps avec celui de végéta, je lui balançais une grenouille, haha et il s’est retrouvé dans le corps d’une pauvre grenouille.

    Reporter : Hahahaha, on voit que malgré les dures épreuves auxquelles vous faîtes face, il y a de l’humour qui est intégré, un bon mélange pour les enfants et adolescents.

    Sangoku : Oui, il n’y a pas que des combats. Après que les forces spéciales de Freezer ont été décimées, Piccolo a été ressuscité grâce aux boules de cristal de Namek pour venir aider à affronter freezer avec Végéta, mon fils et Krilin. Moi je devais me rétablir de mes blessures. Freezer se transforma plusieurs fois afin d’augmenter sa puissance spirituelle, il s’est transformé 3 fois, la deuxième forme n’est pas très jolie haha.

    Piccolo ne pouvait rien faire face à une tel puissance, et Végéta est mort devant mes yeux quand freezer s’est retrouvé en forme finale. Le combat n’a pas duré longtemps, Freezer était vraiment fort, même avec le kaioken que maitre Kaio m’avait appris cela ne suffisait pas pour le terrasser, j’ai utilisé alors le Genkidama, c’est la concentration de la puissance de tous les êtres vivants pour former une énorme boules, malheureusement Freezer a survis, il a blessé Piccolo et il a tué mon meilleur ami Krilin.

    Voyant celui-ci mourir, j’ai été cruunnncchhhhh miiaaaammm, pris d’une colère inimaginable. Je me suis transformé pour la première fois en super guerrier, une puissance considérable, mes cheveux deviennent jaunes, les yeux bleus, et une aura enveloppe mon corps.

    Reporter : Hoo, vous pouvez nous montrer ?

    Sangoku : Heu.... Haha je ne peux pas, l’île de Tortue Géniale sera engloutie par la mer haha. »

    Reporter : Haa dommage, c’est mieux de voir en vrai que de regarder sur des photos, c’est pas grave, continuez s’il vous plaît.

    Sangoku : Alors, face à ma transformation en super guerrier, Freezer ne pouvait pas être de taille, il a décidé alors de monter sa puissance à 100%, ses muscles deviennent énorme, mais il perd beaucoup en vitesse. A cause de ça, j’avais toujours le dessus, il était fou de rage haha, il a décidé de détruire la planète Namek en lançant une boule de puissance dans le centre de Namek, cette boule a enclenché le processus de destruction, il ne restait que 5 minutes avant qu’elle ne disparaisse. Dendé a demandé alors au dragon des boules de cristal, de téléporter tous les gens de Namek sur la Terre excepté moi et Freezer pour finir le combat. Je n’ai pas trop eu de difficulté à le vaincre, et je me suis enfui à bord d’une capsule spatiale des forces spéciales. Namek disparût. Mais glup glup cruuunnhhh quelques mois après, avec les boules de cristal sur terre, le dragon a restauré leur planète et ils ont pu la regagner.

    Reporter : Comme on dit, tout est bien qui finit bien. Là s’achève la partie de vos origines, on peut dire aussi de votre apprentissage, l’assention au stade de super guerrier, dans Dragon Ball la première partie est aussi votre apprentissage, ici aussi il y a cette étape où vous devenez plus fort.

    Sangoku : Oui, tout au long de mes aventures je ne cesse de progresser. C’est plutôt marrant de découvrir des nouveaux pouvoirs, des nouvelles techniques, comme la téléportation, quand je me suis enfuis de la planète Namek, je suis arrivé sur une planète où les gens pouvaient se téléporter. Haaaa c’était super bon, merci Tortue Géniale, donc ils m’ont enseigné comme faire. Je suis retourné sur terre plusieurs années après la destruction de Namek, pendant mon voyage dans l’espace. J’ai découvert que Freezer était toujours vivant. Il s’est dirigé aussi sur Terre dans le but de la détruire et me tuer, heureusement Trunks l’a tué à l’aide de son épée et il a tué aussi son père en même temps.

    Tortue Géniale : Il m’a englouti les courses que j’avais faites pour une semaine...

    Reporter : Trunks ? Qui-est-ce ?

    Sangoku : Allons d’abord chez Bulma, peut-être il s’y trouve, monte sur mon dos.

    Reporter : Entendu, n’allez pas trop vite.


    Sangoku : Coucou Bullmmmaaaaaaaaaaa, tu es là ?

    Bulma : Ha tiens Sangoku, tu viens plus nous voir ces temps-ci, pense à tes vieux amis.

    Sangoku : Haha, oui désolé, tu aurais quelque chose à manger, raconter mes aventures ça ouvre l’appétit.

    Bulma : Tu as toujours gardé ton appétit d’ogre malgré les années, va dans la cuisine j’ai fait les courses, mais ne mange pas tooouuuuttt.

    Sangoku : D’accord d’accord, miam, Trunks du futur n’est pas là ?

    Reporter : Du futur ? Je ne comprends pas tout.

    Bulma : Tu arrives trop tard, il est reparti dans son monde.

    Sangoku : C’est dommage, allons dans la cuisine.


    Sangoku : Trunks est le fils de Végéta, eh ouiiiii ! Végéta a eu un enfant avec Bulma, mais ce Trunks vient du futur. Il est venu nous expliquer la situation sur sa Terre, et me donner un médicament contre une maladie du cœur qui m’a terrassé dans son monde. Il peut aussi se transformer en super guerrier. Il n’a pas le même caractère que son père, il est plutôt gentil, comme sa mère. C’est comme ça qu’il nous a informé que dans 3 ans, des cyborgs de l’Armée du Ruban Rouge vont venir me tuer, et anéantir les habitants de la Terre. Pendant 3 ans tout le monde s’est entrainé durement pour être de taille à les affronter.

    Reporter : Encore une fois, l’Armée du Ruban Rouge se met à l’œuvre, on voit ici une liaison avec Dragon Ball.

    Sangoku : Oui, après ses 3 ans, le cyborg C-20 qui est en faite le Dr. Géro, chef de l’Armée du Ruban Rouge, et C-19, un cyborg créé de toute pièce, sont apparuent et ont commencé à détruire les villes, En affrontant C-20, je suis tombé malade, je n’avais pas pris le médicament car je me portais bien. Et Végéta a fait son arrivé, il s’est transformé à son tour en super guerrier, Il a anéanti le cyborg 20 pendant que Krilin m’a ramené chez moi pour être soigné. C-20 s’est enfuit et a activé d’autres cyborgs qu’il avait créés dans le but de me tuer, C-16, C-17 et C-18. Ils sont incroyablement forts, C-17 et C-18 sont jumeaux, ils étaient humains avant leur transformation en cyborg. C-17 tua le Dr.Géro. C-18 a affronté Végéta qui n’a pas résisté longtemps et Trunks, qui était revenu sur Terre, voulant aider son père a été arrêté par C-17, Tenshinhan, Piccolo aussi fût stoppés. Les cyborgs sont partis à ma recherche en prenant leur temps. Crruunnncchhh cruunnnncchhh.

    Peu de temps après, un autre ‘cyborg’ est arrivé, du nom de Cell. Il venait d’une autre époque, comme Trunks. Il était né pour devenir le l’être le plus puissant qu’il existe et m’affronter, pour achever sa métamorphoses, il devait absorber C-17 et C-18. Piccolo qui après avoir fusionné avec le Tout Puissant, a affronté Cell, qui s’est enfuit en voyant qu’il n’était pas assez fort.

    Piccolo est parti affronter C-17, les deux faisaient jeux égale, et ils n’ont pas sentis l’approche de Cell qui avait absorbé un très grand nombre de vies humaines. Il s’est débarrassé de Piccolo sans aucun problème et a absorbé C-17. Sa force était devenue extraordinaire ! Tenshinhan qui voulait aider C-18 à s’enfuir, n’a pas été de taille face à Cell. Je suis alors venu récupérer Piccolo et Tenshinhan et parti pour la salle d’entrainement avec mon fils où Végéta et Trunks avaient déjà suivi cet entrainement spécial dans la chambre du temps au palais du Tout Puissant. Végéta se transforma en Super Végéta.

    Ces muscles étaient devenus énormes, mais il a perdu en vitesse. Cependant il a eu aucun mal à montrer à Cell qu’il était plus fort. Végéta a aidé alors Cell a absorbé C-18 pour qu’il devienne plus fort, malgré la mise en garde de Trunks, Végéta ne voulait pas avoir le mérite de battre quelqu’un de faible. Cell a atteind alors sa forme finale. Il était doté d’une puissance inimaginable, bien plus fort que celle de Freezer. Face à cette énorme puissance, Végéta a été mis inconscient, Cell était trop fort, Trunks pris de rage s’est transformé en super Trunks, et a tenté de venger son père, mais avec la taille de ses muscles il a perdu énormément en vitesse. Cell n’a eu aucune difficulté à le battre, et a décidé d’organiser un tournoi pour prouver qu’il est bel et bien le plus fort, en espérant m’affronter. Il a laissé 10 jours avant de commencer le tournoi. C-16 se joignit à nous.

    Reporter : Là où on pensait à voir un simple affrontement, il y a une sorte de retournement de situation, sûrement pour augmenter l’intrigue et susciter plus d’intérêt auprès des fans de la série, on peut déjà voir que la série a déjà bien évolué depuis le début. Tout en changeant, elle augmente le nombre de fans. Peu de série peuvent se vanter d’augmenter ainsi le nombre de fan au fil des années.

    Sangoku : Hehe c’est super. Après ces 10 jours, le tournoi a commencé, Hercule, un humain champion du monde des arts martiaux a voulu affronter Cell en premier, c’était assez marrant.

    Et enfin je suis monté sur le ring pour l’affronter, c’est un des plus beaux combats que j’ai mené, chacun donné à l’autre le coup qu’il venait de recevoir. Cependant j’ai senti que Cell m’était supérieur, donc j’ai décidé d’abandonner, et de laisser la place à mon fils, Sangohan. Miiaammm gllouuupppp crruunnchh. Reporter : Votre fils ? Pourquoi cette décision. Sangoku : Et bien, j’ai découvert que Sangohan cache en lui une incroyable puissance, plus grande que la mienne, elle se déclenche quand il se sent en danger, ou quand un de ses proches est en danger, c’est dans ce but que je l’ai choisi pour me succéder au tournoi. Sangohan a commençé le combat, mais après quelques minutes il a révélé à Cell ce pouvoir caché qu’il détient, Cell a décidé de réveiller cette force, en créant des mini Cell ayant la même force que l’originale. Aucun de nous ne pouvait faire face, C-16 s’est jeté alors sur Cell en tentant de s’autodétruire, en vain. Cell l’a détruit, Sangohan a laissé échapper sa colère, et il a sorti son pouvoir caché, il s’est transformé en super guerrier 2, j’étais très fier de mon fils.

    Grâce à cette puissance il a détruit les mini Cell, et Cell a recraché C-18, du même coup il est revenu sous son ancienne forme. A cause de l’orgueil du sang saiyan, Sangohan voulait s’amuser, Cell a décidé de se faire exploser avec la planète, grâce à la téléportation j’ai sauvé la Terre, en allant sur la planète de maitre Kaio.

    Malheureusement Cell revenu à la vie, a tué Trunks et a lancé contre sangohan un gigantesque Kamehameha qui avec l’aide de Végéta fou de rage, Piccolo, Tenshinhan, Krilin, Yamcha ont réussit à repousser l’attaque de Cell et installa la paix sur Terre. Avec les boules de cristal Trunks fût ressuscité, et j’ai décidé de rester au paradis pour éviter qu’il arrive d’autres problèmes sur Terre par ma faute. Je tiens beaucoup à mes amis, et je pense toujours à eux, ce sont les êtres les plus importants pour moi. Et voilà, c’est la fin de la deuxième partie de Dragon Ball Z. »

    Reporter : ..... Incroyable, vous vous êtes sacrifiés pour sauver la Terre et vos amis, non seulement vous avez beaucoup évolué, mais aussi vos amis ont beaucoup évolué, votre fils Sangohan, Piccolo, Végéta, Trunks principalement, on peut penser que c’est un des intérêts principales de cette série avec un mélange d’humour. Vous êtes le héros, cependant vos proches sont beaucoup impliqués, parfois vous laissez même votre place de héros, ainsi on a un renouvellement des personnages, et chacun a une place importante pour faire avancer les aventures.

    Sangoku : Oui, nous avons nos moments de personnage principal, et secondaire. Il y a beaucoup de relations, ce qui je pense est un des charmes de la séries. Bah voilà j’ai biieennn maaaannngéééé pfiou.

    Bulma : Sangookuuuuuuu, tu as tout mangé ce qu’il y avait dans mon frigo, tu as toujours autant d’appétit.

    Sangoku : Haha, désolé Bulma mais raconter mes aventures creusent l’appétit. Ah tiens, salut Végéta.

    Végéta : Sangoku, tu passes ton temps à te goinfrer, où est passé ton entrainement, tu vas rouiller.

    Sangoku : Haha oui tu as sans doute raison, c’est pas grave la relève est là.

    Reporter : La relève ? De qui parlez-vous ?

    Sangoku : De nos enfants, pour tout savoir je dois vous raconter la dernière partie de mes aventures.

    Reporter : Ha, d’accord, je vous en prie.

    Sangoku : 7 ans ont passé depuis la mort de Cell, mon premier fils Sangohan avait bien grandi. Désormais il va à l’école de Mr. Satan Hercule qui est devenu encore plus célèbre en disant qu’il avait vaincu Cell. Il s’est fait une petite amie, qui n’est autre que la fille d’Hercule. Sangoten est né, c’est mon deuxième fils, il a exactement la même tête que moi, trunks a grandi, il a un an d’écart avec Sangoten. Ces deux garnements sont déjà capables de se transformer en super guerrier. Krilin a épousé C-18 avec qui il a eu une fille, Maron, grâce à la technologie de Bulma, il s’est même laissé pousser les cheveux haha, très marrant. Végéta s’est entrainé, et moi aussi, ainsi on se retrouve à un nouveau tournoi d’arts martiaux.

    Reporter : Mais vous êtes morts non ? Comment vous pouvez revenir sur Terre ?

    Sangoku : J’ai reçu une autorisation spéciale de 24 heures pour revenir participer au tournoi et voir ma famille et mes amis.

    Reporter : Ha je comprends mieux, et c’est aussi la dernière partie de Dragon Ball Z, il y a eu quelque chose de spécial ?

    Sangoku : Oui, maintenant il y a 2 catégories au tournoi, ainsi Sangoten et Trunks se sont affrontés en final de la catégorie junior, moi, Végéta, Krilin, Sangohan et Piccolo dans la catégorie adulte. Cependant le tournoi ne s’est pas déroulé comme prévu. J’y ai rencontré Kaio Shin un dieu comme maitre Kaio, petit avec une crête, et son acolyte Kibito, il a la peau rose haha, il porte l’habit des Dieux.

    Kibito a demandé à Sangohan lors de son affrontement de se transformer en super guerrier pour attirer Sporovitch et Yamu à lui voler son énergie pour nourrir la résurrection du démon Boubou. Pour les suivre pour trouver la cachette du sorcier Babidi qui veut ressusciter le démon maléfique Boubou. Le sorcier Babidi est accompagné du démon des enfers Dabra, il a un ‘M’ sur le front, comme Sporovitch et Yamu, ce qui signifie qu’ils sont sous le contrôle de Babidi.

    J’ai affronté Yakon, un monstre qui se nourrit de la lumière. Végéta a affronté un simple vassale, et Sangohan a combattu Dabra, qui s’est aperçu du mal à l’intérieur de Végéta. Végéta s’était inscrit au tournoi dans l’unique but de m’affronter. Bien qu’il vive sur Terre, il garde toujours sa rancune envers moi, et se déclare toujours le prince des Saiyans. Dabra a décidé de rentrer dans son vaisseau et Babidi a utilisé sa faculté de réveiller le mal dans le cœur des gens, il l’a fait sur Végéta qui s’est laissé contrôler pour m’affronter. Je n’ai pas eu d’autre choix que d’accepter en voyant Végéta tuer des humains, malgré le fait que notre combat fournit la puissance nécessaire à la résurrection de Boubou.

    Reporter : Il y a une évolution constante de tous les personnages, et de nouveaux personnages qui viennent ponctuer vos aventures. Cela élargit l’univers de la série, que s’est-il passé ensuite ?

    Sangoku : Eh bien je suis parti affronter Végéta, en laissant Sangohan avec Kaio Shin s’occuper de stopper les plans du sorcier Babidi. Cependant moi, et Végéta ayant tous les deux atteints le stade de super guerrier 2, on a dégagé énormément de puissance ce qui a accéléré la renaissance de Boubou. Sangohan a tenté de le stopper en vain. La tentative de Kaio Shin a été vaine aussi. Végéta a décidé d’aller affronter seul Boubou, et m’a assommé. Boubou était un adversaire redoutable, végéta a été mis à mal, même avec l’aide de Sangoten et Trunks. Boubou se relevait sans aucune blessure. Végéta a décidé de se sacrifier en se faisant exploser le corps après que Piccolo a emmené Trunks et sangoten assommés par Végéta. Cette tentative a échoué malgré la forte concentration de pouvoir. Quand je me suis éveillé, il était trop tard, j’ai alors décidé d’apprendre à ces deux garnements la technique de la fusion. Elle consiste à ne former qu’un être avec une puissance inimaginable, elle est limitée à 30 minutes. Cependant, comme elle est très longue à assimiler, Piccolo a continué de leur enseigner après que je suis retourné au royaume des morts. J’ai aussi tenté d’affronter Boubou, en me transformer en super guerrier 3, mes cheveux deviennent longs, mes sourcils disparaissent. Cependant ce n’était pas suffisant. Après mon retour au royaume des morts, j’ai été rejoindre mon fils Sangohan qui était en compagnie de Kaio Shin et Kibito pour suivre un entrainement spéciale avec le doyen des Dieux. Pendant ce temps Sangoten et Trunks ont donné naissance à Gotrunks, l’être qui résulté de la fusion.

    Boubou lui s’est transformé encore, et il est arrivé au palais du Tout Puissant pour l’affronter. Après plusieurs minutes Super Bou (nouveau nom après sa transformation) a absorbé tous les habitants du palais. Gotrunks a décidé de se transformer en super guerrier 3 pour l’affronter, ceci a diminué le temps de la fusion, qui a pris fin au moment de donner le coup final.

    Sangohan qui avait fini son entraînement est retourné sur Terre pour les aider, il avait le niveau de super guerrier 3, mais il ne se transformait pas comme moi et Gotrunk.

    Reporter : Woaw, non seulement vous mais aussi tous vos compagnons deviennent de plus en plus forts face à des ennemis de plus en plus forts eux aussi.

    Sangoku : Hehe oui, nous sommes peut-être les plus forts de tous l’univers. Sangohan était supérieur à Super bou. Il qui a absorbé Gotrunk une fois que Sangoten et Trunks après le délai nécessaire, re-fusionnèrent.

    Sangohan a été dépassé par le niveau de ce nouveau Bou, alors le doyen des Dieux s’est sacrifié pour me redonner la vie, et m’a donné des boucles d’oreilles qui permettent de fusionner avec un effet permanent, malheureusement une fois de retour sur Terre, Bou a absorbé Sangohan car la fusion de Gotrunk était finit, c’est à ce moment-là que Végéta est arrivé sur Terre avec une autorisation spéciale pour aider à combattre. Bien qu’il a été retissant, il a accepté de fusionner avec moi, on s’est transformé en Béjito, il y a plusieurs version de notre nom après la fusion.

    Après cette fusion, notre puissance était nettement supérieure à celle de Bou, cependant on a décidé de se laisser absorber pour pouvoir libérer nos amis. Une fois qu’ils ont été libérés, Bou s’est transformé encore, pour revenir à sa forme originelle, la plus puissance, la plus monstrueuse, uniquement un être constitué de haine. Il a détruit la Terre de suite, juste après que j’ai utilisé la téléportation pour sauver Végéta, Dendé, Hercule, faute de temps pour mes fils et celui de Végéta. Une fois sur la planète des Dieux, Bou qui nous avait suivi s’est battu contre moi en forme super guerrier 3. Malgré l’énorme puissance sous cette forme, Bou est resté le plus fort. Végéta a pris la suite du combat pendant que j’ai tenté de créer un super Genkidama avec l’énergie des êtres humains sur Terre une fois celle-ci restaurée par le Dragon des boules de cristal de la planète Namek. Bou a été impuissant face à la gigantesque boule d’énergie des habitants de la Terre et il est mort.

    Reporter : Super, ce combat fait intervenir vous, vos compagnons, et aussi les habitants de la Terre qui vous ont prêté leur énergie pour pouvoir sauver l’univers.

    Sangoku : « Oui, quand il s’agit de sauver l’univers ou une planète, les être humains peuvent s’unir comme jamais on voit.

    Reporter : C’est ainsi que vos aventures se terminent ?

    Sangoku : Non, après cette victoire on était tous contents bien sûr, mais la série ne s’achève pas là, 10 ans se sont écoulés, et il y a un nouveau tournoi d’arts martiaux, bien entendu on a tous vieilli même si nous saiyans on vieillit beaucoup moins vite que les Terriens. Lors de se tournoi j’ai rencontré Oub, qui est la réincarnation du démon Bou. Après qu’il a révélé un peu de sa puissance j’ai décidé d’en faire mon élève pour qu’il protège à son tour la Terre contre les menaces.

    Reporter : J’en suis ému, cette fin a dû provoquer une énorme peine dans le cœur de vos fans.

    Sangoku : Oui, j’ai été moi-même triste de partir, c’est alors qu’une autre série de mes aventures est apparu sous le nom de Dragon Ball GT. » (Je choisis volontairement de ne pas raconter cette aventure, étant donné que je me concentre sur Dragon Ball et Dragon Ball Z.)

    Reporter : Vos aventures ont duré super longtemps, il n’y a pas eu d’adaptation externe ou interne pendant vos aventures ? »

    Sangoku : Oui il y en a eu, des OAV (Original Video Animation), voilà la liste, je l’ai toujours sur moi hehe.

    Dragon Ball

    La légende de Shenron en 1986, Dragon Ball : Le château du Démon en 1987, Dragon Ball : L’aventure mystique en 1988, Dragon Ball Z : A la poursuite de Garlic en 1989, Dragon Ball Z : Le robot des glaces en 1990, Dragon Ball Z : Le combat fratricide en 1990, Dragon Ball Z : La menace de Namek en 1991, Dragon Ball Z : La revanche de Cooler en 1991, Dragon Ball Z : Cent mille guerriers de métal en 1992, Dragon Ball Z : L’offensive cyborg en 1992, Dragon Ball Z : Broly, le super guerrier en 1993, Dragon Ball Z : Les mercenaires de l’espace en 1993, Dragon Ball Z : Rivaux dangereux en 1994, Dragon Ball Z : Attaque super guerrier en 1994, Dragon Ball Z : La fusion en 1995, Dragon Ball Z : L’attaque du dragon en 1995, Dragon Ball : L’armée du Ruban Rouge en 1996, Dragon Ball : Salut ! Sangoku et ses amis sont de retour !! en 2008.

    Sangoku : Il y a eu aussi deux téléfilms de 45 minutes et un film. Dragon Ball Z : Le père de Sangoku en 1992, Dragon Ball Z : L’histoire de Trunks en 1993. La légende des 7 boules de cristal en 1989. Et en 2009 il y a une nouvelle adaptation de Dragon Ball produit par les Américains. Dragon Ball

    Reporter : Impressionant, tous les ans pendant 10 ans il y avait un OAV voir quelques fois 2 par année. Et cette année encore un film sort au cinéma, même aujourd’hui vous avez une grand côte de popularité, il y a-t-il d’autres adaptations de vos aventures sur un autre format ?

    Sangoku : Oui il y a bien sur les jeux vidéo, toute console confondu il y a pas moins de 30 jeux, et ça va continuer.

    1986 : Dragon Ball : Le Secret du dragon (NES) 1988 : Dragon Ball 2 (NES) 1993 : Dragon Ball Z (Super Nintendo) 1994 : Dragon Ball Z : L’appel du destin (Megadrive) 1994 : Dragon Ball Z 2 : La Légende de Sayan (Super Nintendo) 1994 : Dragon Ball Z 3 : Ultime Menace (Game Boy, Super Nintendo) 1995 : Dragon Ball Z Ultimate battle 22 (Playstation) 1995 : Dragon Ball Z Shin Butôden (Saturn) 1996 : Dragon Ball Z : Hyper dimension (Super Nintendo) 1996 : Dragon Ball Final bout (Playstation) 1996 : Dragon Ball Z : Indainaru Dragon Ball Densetsu (Playstation, Saturn) 2002 : Dragon Ball Z : L’Héritage de Goku (Game Boy Advance) 2002 : Dragon Ball Z Budokai (Playstation 2, GameCube) 2002 : Dragon Ball Z : The Legendary Super Fighters (Game Boy) 2003 : Dragon Ball Z : L’Héritage de Goku 2 (Game Boy Advance) 2003 : Dragon Ball Z Budokai 2 (Playstation 2, GameCube) 2004 : Dragon Ball Z : Taiketsu (Game Boy Advance) 2004 : Dragon Ball Z : Buu’s Fury (Game Boy Advance) 2004 : Dragon Ball Z Supersonic Warriors (Game Boy Advance) 2004 : Dragon Ball Z Budokai 3 (Playstation 2) 2005 : Dragon Ball Advanced Adventure (Game Boy Advance) 2005 : Dragon Ball Z : Sagas (Xbox, GameCube, Playstation 2) 2005 : Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi (Playstation 2) 2005 : Dragon Ball Z Supersonic Warriors 2 (Nintendo DS) 2006 : Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2 (Playstation 2, Nintendo Wii) 2006 : Dragon Ball Z (Arcade, Playstation 2) 2006 : Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 3 (Playstation 2) 2006 : Dragon Ball Z Shin Budokai (Playstation Portable) 2007 : Dragon Ball Z : Goku Densetsu (Nintendo DS) 2007 : Dragon Ball Z Shin Budokai 2 (Playstation Portable) 2008 : Dragon Ball Z Burst Limit (Playstation 3, Xbox 360)

    Reporter : ..................... (Bouche bée)................ Heu............. Est-ce tout ? Ou il y a encore d’autres choses ?

    Sangoku : Hahaha et bien, oui beaucoup beaucoup, il y a eu les pogs, les albums où il faut coller des images, les figurines, qui obtiennent toujours un grand succès, l’autre fois en passant dans un centre commerciale, j’en ai aperçu haha. Il y a bien entendu des T-shirts, des sacs à dos, des pulls, des sous-vêtements, des stylos, règles, cahiers, agenda, j’en oublie surement. Moi et d’autres de mes compagnons ont été mélangés avec un autre manga célèbre One Piece, dans un numéro spéciale de Weekly Shonen Jump en décembre 2006.

    Reporter : Rien que tout ça !!!! C’est énorme, on comprend mieux pourquoi vous avez autant de fans de vos aventures, même aujourd’hui. Pour cette année 2009, vous savez ce qu’il y a de prévu ?

    Sangoku : Hahahah c’est super cool de voir autant d’engouement pour moi et cette série. Cette année il y a une adaptation au cinéma. Mais seulement la licence Dragon Ball est reprise, donc c’est une histoire différente. Il y a aussi un jeu online en préparation, bientôt tous les joueurs du monde entier pourront venir m’accompagner dans de nouvelles aventures, super cool.

    Reporter : Très bien Sangoku, je pense qu’on a fait le tour complet de vos aventures et de vos adaptations divers de par le monde, on va terminer notre émission.

    Sangoku : J’ai un peu faim moi après tout ça, surtout n’oubliez pas que c’est pas que c’est en protégeant vos proches et en conservant vos liens que vous avancerez, salut les amis, à bientôt pour de nouvelles aventures.

    Reporter : Merci beaucoup Sangoku, et chers téléspectateurs, à très bientôt ! »

    Degroote Kévin, Licence 2ème année, UFR études des langues romanes, slaves et orientales. Année 2009.

    Post-scriptum

    POUR ALLER PLUS LOIN...

    Pour des informations sur le manga Mär voir :

    http://www.marmaster.com

    Sur le site Lille3jeunesse, une mini thèse sur Les MONDES PARALLELES dans la littérature jeunesse

    Documents

    Avec images, 26 mars 2009, Zip 1.4 Mo