Site littérature jeunesse de lille 3

Mytho, de Marie-Aude Murail

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Derniers messages publiés dans les forums

    Yann le mythomane

    (GIF)

    Yann a disparu. Nicolas, son père, s’inquiète "Il arrête une bagnole et il raconte à l’automobiliste que sa mère s’est foulé la cheville en tombant d’une échelle, qu’il doit prévenir son père à Concarneau et qu’en plus, sa sœur a la méningite. Voilà, c’est ça, Yann. Il ouvre grand ses yeux d’embrun, de bord de mer, de ciel de pluie. Il se met à inventer des gens, des endroits et tout le monde y croit. Moi aussi des fois " (pp. 11-12). Tout le monde l’a catalogué mythomane, même le Principal. Mais où est-il ? Pourquoi ? Avec qui ? Comment ? Nicolas se désespère... Et soudain Yann est là, devant la porte. Il demande un café et commence à raconter une aventure totalement invraisemblable. ... Puis Yann sort une carte de visite, Nicolas doute : et si c’était vrai, et si son fils disait la vérité pour une fois. Le père et le fils se retrouvent alors embarqués dans un complot pour renverser le tyran régnant sur la Wiétlanie, un pays pas si imaginaire que ça.

    Marie Aude Murail nous entraîne dans son univers. "J’ai inventé mon pays la Wiétlanie, en quatrième lorsque j’ai choisi le russe en seconde langue.(...). Mais si la Wiétlanie emprunte de nombreux éléments à ma chère Russie, c’est tout de même un pays indépendant qui a des affinités avec la Syldavie du Sceptre d’Ottokar de Tintin". Mytho est né et la Wiétlanie aussi. L’auteur nous invite dans ce pays à travers l’histoire de Yann et Nicolas. Marie Aude Murail décrit une fois de plus une famille éclatée (sans mère cette fois) qui apprend, ici, à se connaître, Nicolas étant remplacé à a fin par Papa. A travers des épreuves, les deux personnages s’apprivoisent et finissent par s’aimer.

    La description que le prend le pays par rapport à l’intrigue est importante, parce que MAM voulait, je pense, avant tout décrire son pays imaginaire et ensuite seulement ses héros. Qui plus est, elle dit avoir d’abord commencé à dessiner des cartes, à inventer des mots, et après seulement à typer des personnages. Elle y a établi une royauté, imposé une dictature, puis fait la révolution. Cela fait que a Wiétlanie est bien intégrée dans l’histoire ou plutôt que l’histoire est bien intégrée dans la Wiétlanie. Ala fin le lecteur n’a presque plus besoin d’aller voir dans le lexique situé a la fin du livre pour savoir ce que veulent dire Pacièbo Xocho ou Darkohz’ grod.... Cependant, l’histoire est assez complexe au point que le lecteur a parfois du mal à suivre.

    par Emile Hot

    Avis d’un autre lecteur

    Mytho bénéficie d’une couverture joliment illustrée ce qui attire le regard, d’autant que jusqu’à présent, l’Ecole des loisirs avait choisi la sobriété du blanc pour leurs collections de poches. Un bon point qui devrait amener le lecteur au livre.

    Yann, jeune adolescent, est mythomane. Traumatisé par le départ de sa mère, il affabule. Mais, ce matin-là, au retour de sa fugue, l’histoire qu’il raconte à son père Nicolas, aussi abracadabrante soit-elle, est bien la vérité.

    Il existe un pays perdu des Balkans où deux peuples entretiennent une haine froide. Le prince héritier du trône de Wiétlanie a été encarminé par un " terroriste " de la Kacharie, région de la Wiétlanie qui revendique sa liberté. Coïncidence, Yann ressemble beaucoup au prince... Malgré eux, Yann et Martin vont être entraînés dans une histoire dangereuse, où la magie intervient parfois.

    A partir de 12 ans.

    par Marine Dormion

    Murail, Marie-Aude. Mytho. Ecole des loisirs, 2001. (Neuf). 237 p. ISBN 2211060838

    Forum de l'article : 1 contribution(s) au forum

    Mytho, de Marie-Aude Murail, Par : Delphine, 29 janvier 2008

    Ce livre est, parmi ceux de Marie-Aude Murail, le plus déconcertant... Mais c’est aussi mon préféré ! Il nous transporte dans un univers à la fois connu (confère les références à la Syldavie et aux pays des balkans en général), et très mystérieux. Les personnages sont attachants, chacun dans leur style : Nicolas est assez proche du lecteur, Gricha est fascinant, Yann impénétrable...

    C’est un univers à lui tout seul. Peut-être pas le livre à lire en premier lorsque l’on découvre Marie-Aude Murail, mais en tout cas à dévorer absolument !

    Merci

    Retour au début des forums