Site littérature jeunesse de lille 3

Bébé Génie, de Simon James

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Les parents de Bébé Génie ont préparé sa venue pendant des mois. Ils ont tout fait pour être bien sûrs que leur enfant soit un petit génie. Et pourtant quand leur bébé vient au monde ils ne s’attendaient pas à ce qu’il soit si exceptionnel. Et pour cause !! Bébé Génie est très précoce et n’a pas fini de surprendre son entourage. Pourtant tout le monde à ses limites...

    Entre réalité et imaginaire

    (JPG)
    © Pastel, 2005

    Ce livre s’adresse avant tout aux enfants de 5 à 9 ans même s’il reste très distrayant pour les personnes n’entrant pas dans cette tranche d’âge (moi y compris...). Il a été réalisé par Simon James et édité chez Pastel à L’école des Loisirs. Les thèmes principaux abordés sont la croissance de l’enfant, le domaine du rêve, et la place occupée par les parents. Cependant on remarquera plus précisément qu’un mélange très équilibré est effectué entre le domaine du rêve et de la réalité. Nous étudierons cet aspect plus en détails, qui est d’ailleurs tout à fait bénéfique à l’imaginaire des enfants.

    La construction textuelle

    On remarque plusieurs étapes dans la construction du récit. En effet le texte entier se divise en deux catégories. La première est la catégorie qui est dominée en majorité par le réalisme. Et la seconde catégorie est dominée en majorité par l’irréalisme. Ainsi ces deux catégories se succèdent inlassablement.

    Le texte commence par une présence dominante du réalisme, en effet il s’agit du désir des parents d’avoir le meilleur pour leur enfant. Le bébé vient au monde et déjà il est prénommé « bébé génie », adjectif qui lui donne son identité avant même qu’il ai montré sa précocité. Puis on assiste à l’arriver de l’irréalisme, en effet juste au lendemain de l’arriver du bébé chez ses parents déjà il se montre capable de lire, de parler et même de réfléchir. On le constate à travers les différentes activités qu’il a déjà. Il lit le journal, il aide son père en mécanique et demande à sa mère s’il peut aller à l’école le lendemain. Une fois à l’école il suit un parcours accéléré, en quelques jours seulement il devient médecin et surpasse le savoir de la plupart des adultes qui l’entourent. Puis arrive la gloire, ses connaissances et ses capacités sont reconnues par tout le monde. On fait alors appelle à son aide pour une mission dans l’espace. Une fois encore il suit son entraînement en seulement deux jours alors que même pour les plus grands astronautes, plusieurs mois voir plusieurs années sont nécessaires pour se préparer à une telle mission.

    Après son départ dans l’espace on retrouve un contact avec le réalisme puisque l’immensité de l’espace créé une peur du vide chez le bébé. Á partir de cet instant, il redevient proprement un bébé et réclame sa maman. Il retourne alors auprès de ses parents et retrouve, ou plutôt connait désormais des activités propres aux bébés. Cependant l’histoire se clôt sur une touche d’irréalisme qui permet donc au livre de rester en majeure partie dans le domaine du rêve et permet à l’enfant de rester plein d’espoir sur un changement de sa propre situation. Car malgré tout, de temps en temps il est dit que Bébé Génie aime bien donner un petit coup de main à l’hôpital le weekend....

    Les messages que diffuse l’ouvrage

    Selon moi ce livre reste sous tous les aspects positifs à un enfant de par les messages qu’il transmet. Un de ses messages comme on la déjà évoqué est du domaine du rêve et de l’imagination. L’histoire s’appuie sur un support qui semble réaliste, car en effet partir de la réalité permet à l’enfant de s’identifier et donc rend le rêve plus accessible.

    Le second message que l’on peut voir dans cette histoire est celui de rassurer les enfants, car généralement les parents souhaitent que leur enfant soit parfait. Or, à travers cette histoire on voit que les parents déchantent une fois leur plus cher vœu réalisé, celui d’avoir un petit génie. Ils ne peuvent plus remplir alors leur rôle de parents. C’est un peu comme si les enfants disaient à leurs parents « vous voyez heureusement que je ne suis pas parfait ou surdoué parce qu’alors je n’aurai plus besoin de vous. Et les plus embêtés dans l’histoire ce sera vous ! ... »

    On peut y voir encore une autre interprétation. Le parcours que suit bébé génie d’une manière très rapide représente les différentes étapes de la vie. Ainsi on voit l’un après l’autre se succéder l’enfance, l’adolescence avec les études et enfin l’âge adulte. Ce livre montre à l’enfant qu’à travers toutes les étapes de la vie et même une fois adulte, ses parents seront toujours là pour lui, pour l’aider et lui apporter leurs soutiens. Ce livre se veut rassurant. C’est d’ailleurs l’impression qui est transmise par les dessins.

    La relation texte image

    Un détail important à remarquer est que selon moi, l’histoire et les dessins sont parfaitement en osmose. En effet ils sont faits dans la douceur, il n’y a pas de traits agressifs ou très marqués. Les couleurs elles mêmes ne sont pas choisies au hasard, elles sont vives à fin d’attirer le regard de l’enfant, mais pas trop flashy à fin de ne pas l’agresser. D’ailleurs on remarque la ressemblance avec des aquarelles. D’une manière générale la couverture du livre en elle-même est attrayante. Elle est d’une couleur bleue unie qui est vive et qui attire le regard. On peut voir Bébé Génie en costume d’astronaute, ce qui permet avant même de lire le livre d’imaginer quel peut être l’étendue des connaissances de ce bébé génie et jusqu’où elles le porteront.

    Tous les dessins du livre sont parfaitement mis en relation avec le texte. Le livre pousse d’ailleurs l’enfant à le lire de lui-même et pas seulement avec ses parents. En effet l’écriture est plutôt en gros caractères et comme nous l’avons déjà dit, le texte est en osmose avec les dessins. Les paragraphes ne sont pas très conséquents et ne se constituent en général que de deux ou trois phrases dont la syntaxe est plutôt simple.

    Pour conclure on peut dire que ce livre est très bien construit et qu’il remplit pleinement les fonctions du livre pour enfant. C’est-à-dire avant tout être pédagogique et divertissant. J’aime beaucoup ce livre entre autre grâce au juste mélange qui est opéré entre les dessins et le texte, entre la réalité et l’imaginaire. C’est un livre pour enfant qui est également distrayant pour les parents qui font la lecture. Je vous le recommande vivement, pour vous comme pour votre progéniture.

    PICCOLI Johanna, L1 Italien

    Post-scriptum

    JAMES, Simon, LÉGER, Claude. Bébé Génie. Pastel L’école des loisirs, 2005. 22 p. 287x 236 ISBN : 2 211 078 281

    Sur Lille3jeunesse, voir tous les articles sur les enfants intellectuellement précoces