Site littérature jeunesse de lille 3

Les MONDES PARALLELES dans la littérature jeunesse (mini thèse)

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Il existe différentes définitions des mondes parallèles. La notion, elle-même, est très complexe et ne signifie pas la même chose pour chaque individu. Nous nous contenterons de définir les mondes parallèles comme des univers merveilleux ayant leurs propres règles. Ces univers sont peuplés d’êtres imaginaires dotés de pouvoirs magiques. Un passage permet de voyager entre le monde réel et le monde parallèle. Ces mondes sont ancrés dans la réalité mais ne sont visibles que pour certaines personnes.

    D’un monde à l’autre

    Ce sont des mondes bien étranges, remplis de merveilles, de féérie. Souvent, la magie en fait partie et semble naturelle. Mais est-ce naturel de voir des fées, des sorcières sur leurs balais ou des monstres si gigantesques qu’ils font peur ? Ces mondes, en marge de notre réalité, sont représentés sous différentes formes selon le public auquel s’adresse l’ouvrage. Voici trois ouvrages traitant des mondes parallèles

    Un album pour jeunes enfants. Dès 3 ans

    (GIF)

    Alice au pays des merveilles

    CARROL, Lewis et SABUDA, Robert. Alice au pays des merveilles : Livre animé pop-up. Londres : Simon & Schuster, 2003. Non paginé : ill. en coul. ; 26 cm. Version abrégée d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll publ. sous forme de livre animé (pop-up) ISBN 0-689-83759-3 (rel.).

    Livre animé pop up. Alice est assisse sur la branche d’un arbre. Elle écoute d’une oreille distraite sa sœur lui apprendre une leçon d’histoire. Soudain, sorti de nulle part, un lapin se met à courir. Intriguée, Alice le suit et va découvrir un monde extravagant où évoluent des êtres très étranges et loufoques.

    Un roman pour les adolescents. Dès 12 ans

    (GIF)

    Le secret de Térabithia.

    PATERSON, Katherine. Le secret de Térabithia. WESTBERG, Caroline trad. [Paris] : Hachette jeunesse, 2007. 189 p. : couv. ill. en coul. ; 20 cm. ISBN 978-2-01-201427-5 (br.) : 10 EUR.

    Jesse vit avec ses parents et ses sœurs. Seul garçon de la famille, il doit aider ses parents à entretenir la maison. Mais, il rêve à un monde merveilleux qu’il dessine sans trop y croire. Survient alors Leslie, une nouvelle élève, qui va lui apprendre à croire en lui et à découvrir un monde enchanteur où il pourra être ce qu’il désire.

    Un manga pour les adolescents. Dès 14 ans

    (GIF)

    Mär

    ANZAÏ, Nobuyuki. Mär : Märchen awaken romance. Bruxelles ; [Paris] : Dargaud Benelux-Kana, 2005. Non paginé ; 18 cm.

    Toramiza Ginta est un collégien de quatorze ans. Il passe son temps à rêvasser en cours. C’est sa seule échappatoire face aux moqueries de ses camarades. Il rêve de devenir un héros dans un pays féérique appelé Mär Heaven. Son rêve devient réalité quand, alors qu’il est en classe, une porte apparaît. Un personnage l’invite à le rejoindre dans le royaume de Mär Heaven. Il va découvrir un monde merveilleux. Ce monde est menacé par une puissance démoniaque, Ginta va devenir un héros pour sauver Mär.

    A travers ces trois ouvrages, nous allons étudier la particularité de ces mondes.

    Pourquoi sont-ils si populaires auprès des jeunes lecteurs ?

    D’abord, nous présenterons les mondes parallèles. Ensuite, nous montrerons comment les personnages passent du statut de « looser » au statut de héros. Enfin, nous expliquerons comment ces mondes permettent aux enfants de grandir et d’affronter la réalité.

    I Les mondes parallèles

    1) Des mondes extraordinaires

    Les mondes parallèles sont peuplés d’êtres étranges que l’on ne rencontre pas dans la vie courante. Ils existent dans un monde proche du nôtre. Qu’ils soient réels ou pas, cela n’a pas d’importance. Ces mondes semblent très réels pour Alice, Jesse et Ginta. Ils se ressemblent tout en étant différentes dans chacun de ces ouvrages. Les créatures de ces mondes sont souvent des êtres féériques, bons ou mauvais, qui évoluent dans un monde où ils obéissent à leurs propres règles. Dans ces mondes, l’école n’existe pas. Le bien et le mal s’affrontent grâce à des formules magiques.

    Alice entre dans un pays où les personnages sont étranges ou fous. Les fleurs parlent, certaines créatures prennent le thé à longueur de journée. Un chat ne cesse de discréditer Alice auprès de la reine en jouant de mauvais tours. Dans ce monde, Alice ne cesse de grandir ou de rétrécir. Les lois de ce pays sont différentes et même absurdes puisque des cartes ont la tête tranchée pour avoir peint des roses en rouge. Cet univers, un peu fou, est merveilleux et cauchemardesque. C’est surprenant de découvrir des êtres aussi extravagants. Alice découvre un monde farfelu, drôle qui n’a aucune ressemblance avec celui dans lequel elle vit et qui lui paraît ennuyeux. De son côté, Jesse aperçoit des créatures au cœur de la forêt qui se trouve près de sa maison. Ce monde qu’il a lui-même créé est rempli de créatures volantes, de géants. C’est un royaume enchanté dont il devient le roi. Térabithia est un monde merveilleux. La forêt devient un endroit vivant où on entend des bruits, où les arbres bougent. Cet univers est ancré dans le monde réel puisque Térabithia se trouve au centre d’une forêt.

    Ginta a vu l’univers de Mär Heaven dans ses rêves. Il espère qu’un jour il découvrira un monde comme celui-ci. Mär Heaven existe bel et bien. Ce monde est un royaume où cohabitent des sorcières, des loups garous, des princesses. Beaucoup de ces êtres ont des ressemblances avec les personnages de contes de fées. Dorothy porte le même nom que la petite fille dans Le magicien d’Oz, Snow est une princesse qui a une belle mère terrifiante comme Blanche Neige. Au-delà de ces références aux contes de fées, Mär vient de l’allemand Märchen qui signifie « conte de fées ». Le monde de Mär Heaven est un monde féérique, extraordinaire où de nombreux personnages issus de contes de fées sont rassemblés.

    Ces mondes parallèles ont des noms. Ils sont des univers à part entière avec leurs propres règles, leurs propres créatures. Chaque monde est habité par des êtres étranges, particuliers dotés de pouvoirs magiques. Proches du monde réel, ils sont pourtant différents et plus amusants que le monde dans lequel nous vivons.

    2) Passage entre les mondes

    Un passage secret permet de voyager entre les deux mondes. Il est quelquefois caché pour n’être visible que par certaines personnes. Ce passage constitue le lien entre deux univers. Il peut être banal et sans distinction aucune avec les objets alentour.

    Alice poursuit le lapin blanc jusqu’à son terrier et tombe dans un puits sans fonds. Ce puits la mène à une porte qui refuse de s’ouvrir. Ce passage se situe au milieu de la prairie et ne se distingue pas du paysage. C’est pourquoi Alice ne se doute pas qu’en entrant dans le terrier elle va entrer dans un monde extraordinaire.

    Le passage que prend Jesse pour aller à Térabithia est montré par Leslie. C’est une corde qui permet de traverser le fossé. D’apparence normale, Jesse considère la corde comme un objet sans importance. En se balançant sur la corde, Jesse découvre un tout autre monde. Le fossé représente la séparation entre l’univers réel de la forêt et le royaume de Térabithia. Au-delà, Térabithia apparaît à ceux qui veulent y croire.

    Ginta est en classe quand, soudainement, il entend une voix l’appeler. Une porte apparaît dans la pièce. Une fois de plus, le passage se situe dans un endroit ordinaire. Il donne accès au pays de Mär Heaven. Le passage entre les deux mondes est assez brutal puisque Ginta était dans une salle de classe et se retrouve tout à coup dans une forêt. Les trois personnages empruntent des passages qui ne ressemblent pas à des passages secrets. Ceux-ci n’apparaissent que pour eux. En traversant, les trois enfants découvrent des mondes qui n’ont rien de commun avec le lieu où ils habitent. Ces passages sont des éléments essentiels puisque sans eux les enfants ne pourraient pas voyager entre deux univers.

    Les personnages de ces ouvrages sont des personnes ordinaires sans pouvoir magique. Comment deviennent-ils des héros ? Pourquoi les jeunes lecteurs s’identifient-ils à ces personnages ?

    II Les personnages

    1) Des enfants ordinaires

    Les personnages principaux qui découvrent ces univers extraordinaires sont des personnes banales vivant dans une ville ennuyeuse. Ils sont souvent seuls, en marge de la société car ils sont rêveurs et bizarres. Peu sûrs d’eux, ils sont les souffre-douleurs d’autres personnes. C’est pourquoi ils rêvent à un autre monde où ils pourraient échapper à leur misérable vie.

    Alice dans Alice au pays des merveilles ne s’intéresse pas à ses leçons d’histoire qu’elle trouve ennuyeuses. Elle pense que ces livres, dépourvus d’images, n’ont aucun intérêt. Elle rêve d’être ailleurs, dans un endroit où il n’y aurait pas de leçons d’histoire à apprendre, où elle serait libre de faire ce qu’elle veut. Sa vie, auprès de sa sœur, n’a rien d’aventureux ou d’excitant. Quand elle voit un lapin, elle le suit pour échapper à sa sœur et ses leçons.

    Jesse dans Le secret de Térabithia est un garçon replié sur lui-même. Il n’a pas d’amis et ne cherche pas à en avoir. Sa seule passion est le dessin. Il dessine pour échapper à sa triste vie qui se résume à aider ses parents. Il ne peut se confier à personne car il n’a que des sœurs. Il est malmené par ses camarades de classe car il est pauvre. Il rêve de devenir un héros mais il est coincé entre les tâches ménagères que ses parents lui demandent de faire et l’école qu’il déteste.

    Ginta dans Mär ressemble à Jesse, il est aussi maltraité par ses camarades. Il porte des lunettes et ne cesse de parler d’un monde appelé Mär Heaven qu’il voit en rêve. Son côté rêveur l’empêche de se mêler à la société. Il n’est pas un bon élève et est loin d’être un garçon séduisant. Cheveux en pétard, queue de cheval, Ginta n’a rien d’un héros. Il est un jeune garçon ordinaire qui rêve de devenir important.

    Ces trois personnages sont des enfants ordinaires. Ils n’ont rien de particulier ni d’intéressant à première vue. Ils rêvent tous de vivre des aventures extraordinaires, loin de leur quotidien habituel. On s’identifie facilement à eux. Quel enfant n’a jamais rêvé de combattre des monstres, de devenir un super héros ? Le jeune lecteur se sent immédiatement proche du personnage principal qui lui ressemble.

    2) Des héros

    Chacun des trois enfants se retrouve dans un univers qui lui semblent familiers. Ils ont toujours su qu’il existait quelque part un monde qui les attendait. Ils deviennent des héros et ont des aventures extraordinaires. Dans ces mondes, ils peuvent être ce qu’ils désirent. C’est en devenant des héros qu’ils découvrent leur courage et leur force. Leurs aventures dans ces univers parallèles leur apprennent à grandir.

    Alice rencontre des personnages burlesques qui vont, le plus souvent, l’amener à faire des bêtises. Curieuse et gourmande, Alice est victime de ses défauts. Grâce à ses aventures, elle apprendra à apprécier sa vie qui n’est pas si ennuyeuse qu’elle le prétend. Le monde des merveilles devient vite un monde cauchemardesque où elle n’a pas sa place. Alice croit qu’en vivant dans ce monde de merveilles, elle n’aura plus à se soucier de ses leçons et qu’elle sera libre de faire ce qu’elle veut. Contrairement à Jesse et Ginta, Alice apprend à grandir mais elle l’apprend à cause de ses erreurs et de sa trop grande curiosité. Elle voit un gâteau où il est marqué « mange moi » et ne peut s’empêcher d’y goûter. Alice est une héroïne atypique et imprudente. Pourtant, le lecteur s’attache à cette petite fille rêveuse. On espère qu’elle va pouvoir échapper à ce monde étrange et loin d’être chaleureux.

    Jesse est différent d’Alice. Il est curieux mais n’ose pas entrer dans le monde imaginaire que lui montre Leslie. Il veut garder les pieds sur terre pour aider sa famille. Finalement, grâce à l’amitié et à l’excentricité de Leslie, Jesse découvre le royaume de Térabithia où il sera couronné roi. Il prend confiance en lui et le monde de Térabithia lui apparaît. Il affronte des monstres qui ressemblent aux camarades de classe qui le maltraitent. Il découvre un courage et une force qu’il avait en lui depuis toujours. En devenant le roi de Térabithia, Jesse va pouvoir affronter ses camarades et vivre sa vie au lieu d’en être le témoin.

    Ginta, quant à lui, devient un super héros. Un personnage de Mär Heaven l’appelle car Mär Heaven est en danger. Seule, une personne de l’autre monde peut sauver le royaume. Cette personne est Ginta. Celui-ci devient ce qu’il a toujours rêvé d’être. Il va rencontrer des êtres merveilleux, magiques. C’est en vivant ses rêves que Ginta va prouver son courage et sa force.

    Les trois personnages sont des enfants ordinaires qui vont devenir des héros. Leurs aventures vont les amener à grandir et à apprendre des leçons. Chacun, à sa manière, découvre que leur vie n’est pas si misérable qu’elle en a l’air.

    Chaque enfant rêve de vivre dans un univers féérique et d’avoir des aventures. En quoi ces mondes, à travers des messages simples, permettent-ils aux enfants d’affronter le monde qui les entoure et de grandir ?

    III Apprendre à affronter la réalité

    1) Un refuge

    Les trois personnages ont une vie ennuyeuse et même triste. Ils n’aiment pas leur vie où ce sont les adultes qui commandent. En entrant dans un univers parallèle, ils se créent un refuge où ils ne doivent obéir à personne et où ils deviennent importants.

    Alice refuse d’apprendre sa leçon d’histoire. Elle n’éprouve aucun intérêt pour cette leçon qui est loin d’être amusante. Sa sœur l’oblige à devenir une jeune fille convenable, obéissante mais Alice veut s’amuser. Quand elle arrive au pays des merveilles, elle suit ses propres désirs sans avoir à obéir à quelqu’un. Dans le cas d’Alice, sa curiosité va entraîner de fâcheuses conséquences. Elle va réaliser qu’elle aurait dû obéir à sa sœur et rester auprès d’elle. Ce refuge qui devient vite un cauchemar lui apprend à être plus obéissante. Jesse se réfugie dans le monde de Térabithia pour oublier sa vie misérable et s’éloigner de ses camarades. Il devient roi et pourchasse des créatures fantastiques. Il n’est plus le garçon seul, pauvre et sans défense. Ses parents ne sont pas là pour lui dicter sa conduite. Il partage ses aventures avec Leslie. Térabithia devient leur maison, leur endroit secret où ils peuvent s’amuser loin du monde des adultes.

    Ginta est incompris par sa mère, auteur de romans, qui lui demande d’arrêter de rêver. Elle veut qu’il devienne un bon élève en classe. Seul à croire à Mär Heaven, Ginta subit les railleries de ses camarades. Il découvre alors l’univers de Mär Heaven. Il est émerveillé par ce royaume et se sent comme chez lui. Les paysages si familiers dans son esprit sont devenus réels. Il devient un héros qui doit sauver le monde, loin des remontrances de sa mère et des moqueries de ses camarades.

    Chaque enfant rêve de s’échapper de l’univers ennuyeux de l’école, des devoirs, des tâches à accomplir. Il veut se créer son propre monde où il n’y aurait pas de règles à respecter, où il pourrait faire ce qu’il veut sans être sermonné. Ce refuge de l’esprit l’aide à affronter le monde réel.

    2) Prendre confiance en soi

    Les trois enfants ont peur d’agir mais surtout peur de grandir. Ils ne veulent pas devenir adultes et encore moins devenir comme leurs parents. C’est pourquoi ils se réfugient dans des mondes où ils restent des enfants. Le monde des adultes leur paraît effrayant et ennuyeux. Alice refuse de ressembler à sa sœur et d’apprendre ses leçons. Elle veut rester une petite fille qui s’amuse avec son chat. Le monde cauchemardesque du pays des merveilles lui fait prendre conscience que sa sœur lui manque et les leçons ne sont pas si terribles comparées à une reine cruelle qui veut lui trancher la tête. Elle est prête à devenir moins espiègle et à écouter les conseils de sa sœur.

    Jesse est un garçon seul, émotif et malheureux. Il ressemble aux enfants de son âge qui passent de l’enfance à l’adolescence. En découvrant le monde de Térabithia, Jesse se découvre un courage, une force d’affronter des situations difficiles. Il prend confiance en lui en affrontant des créatures fantastiques ressemblant à ses camarades de classe. Il découvre l’amitié grâce à Leslie avec qui il partage le royaume de Térabithia. Jesse partage ses peines, ses rêves avec Leslie. Ginta, tout comme Jesse, se découvre la force d’affronter ses ennemis à Mär Heaven. Dans la réalité, il est incapable d’affronter ses camarades. En entrant dans ce royaume, Ginta croit en lui et est prêt à tout pour sauver le monde de ses rêves. Même s’il n’a pas l’apparence d’un héros, il est prêt à prouver aux habitants de Mär Heaven son courage et à devenir un héros.

    À travers les univers parallèles dans lequels ils évoluent, les trois héros apprennent à grandir. Ils quittent peu à peu l’enfance pour entrer dans l’adolescence. Chacun affronte ses propres peurs en combattant des monstres. Ces êtres fantastiques représentent leurs peurs de l’inconnu, du monde des adultes. Alice affronte un pays où les règles sont inversées. Ce qui entraine un monde de chaos où toutes les créatures sont prises de folie. Jesse affronte des créatures ayant une apparence semblable aux camarades de classe qui le maltraitent. Ginta devient le super héros qu’il a toujours rêvé d’être.

    L’univers parallèle est créé par l’enfant. Il est un moyen de vivre ses rêves, d’affronter ses angoisses à travers des aventures effrayantes, magiques. En créant un monde pour lui, l’enfant devient un héros fort, courageux, sans peur. Il a besoin de cet univers pour affronter le monde logique qui l’entoure. Cette évasion dans un lieu imaginaire lui permet de faire face à la réalité parfois effrayante et elle le rassure. Il prend peu à peu conscience de la différence entre le réel et l’imaginaire.

    Chaque enfant a besoin d’une touche de féérie, d’aventures, de créatures fantastiques pour grandir et se créer sa propre personnalité.

    POUR ALLER PLUS LOIN...

    Pour des information sur l’auteur Robert Sabuda voir :

    http://www.robertsabuda.com/

    Des informations sur l’auteur Katherine Peterson voir :

    http://www.terabithia.com/

    Pour des informations sur le manga Mär voir :

    http://www.marmaster.com

    Émilie Puniez, UFR IDIST, DEUST 2, métiers des bibliothèques et de la documentation, mars 2009.