Site littérature jeunesse de lille 3

La grande histoire de Siam, éléphant d’Asie, de Daniel Conrod et François Place

Une histoire de vie...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Histoire vraie, histoire de vie, cet album touchant et merveilleusement illustré est un hymne à l’amitié et à la vie.
    (JPG)

    Résumé

    Siam, éléphant d’Asie haut de trois mètres et lourd de six tonnes, trône depuis le 4 avril 2001 dans la galerie de l’évolution du Muséum d’histoire naturelle. C’est son histoire qui nous est ici racontée, depuis sa probable naissance en Inde en 1946, jusqu’à sa mort en 1997 au zoo de Vincennes dont il était devenu depuis 1964, le Seigneur.

    Entre ces deux dates, une destinée extraordinaire, un voyage entre deux continents, plusieurs vies vécues en une, par cet être (le terme animal ne peut convenir ici) qui, du destin de bête de somme, passera à celui de symbole.

    Siam sera également le protagoniste d’une solide et émouvante histoire d’amitié, si ce n’est d’amour, avec son soigneur au zoo, André Boitard.

    C’est cet homme, qui restera à ses côtés durant 34 ans, qui nous raconte ici l’histoire de Siam, dont la tumultueuse existence aura été le miroir de la société humaine et de l’être humain, dans toute leur dualité.

    Un rôle parfaitement rempli

    Un album superbe, qui suit parfaitement la ligne éditoriale de Rue du Monde. Dans la collection Vaste Monde, Siam éléphant d’Asie est pour l’enfant une invitation à s’ouvrir à la culture de l’autre, à observer des paysages différents, beaux par leur différence même, à comprendre que homme et nature sont profondément liés ; une clé pour découvrir, s’éveiller et s’émerveiller L’Inde, cette contrée mystérieuse, aux dieux et aux facettes multiples, semble plus familière par le lien qui est noué par Siam ("décoré, maquillé, peinturluré en l’honneur des dieux et des déesses"). L’enfant peut ainsi trouver un intermédiaire relaxant pour lui ouvrir la porte d’un autre monde.Une transition en douceur pour éviter le rejet devant ce qui est nouveau et souvent étrange.

    Un hymne à l’amitié

    Soutenue par la plume du journaliste Daniel Conrod, sobre et élégante, précise aussi, illustrée par la magie du pinceau de François Place, la parole d’André Boitard se fait ici mélodie, poésie ; hymne aux souvenirs, vibrant mais retenu.Les mots coulent, mais coulent à l’envers apportant de plus en plus d’imagination et d’incertitudes dans le récit. Boitard connaissait le "roi" du zoo de Vincennes avec son caractère, ses amis, ses humeurs ; il peut donc, quand ces souvenirs ou ceux des autres ne lui permettent plus d’affirmer, à partir de l’épisode du cirque, imaginer le Siam qui a traversé toutes ces épreuves, toutes ces vies différentes, et sa tendresse pour lui est tel qu’il ne lui en semble que plus admirable ("travailler, travailler comme un forçat").

    La naissance d’un monde

    Par ces souvenirs et son imagination, cet homme fait naître pour nous un monde ; son verbe, plein d’émotions et de couleurs, s’intègre naturellement, logiquement dans les aquarelles raffinées qui illustrent son propos. Mises en valeur par le format peu commun, ces aquarelles deviennent ainsi l’âme même de l’album, faisant chanter les mots et les souvenirs, "Un éléphant, acteur de cinéma on n’avait jamais vu ça dans un zoo !".Ce monde, mélange de réalité et de fiction, est celui partagé de Boitard et de Siam, car Siam a permis à Boitard pendant ces 34 ans de zoo, de voyager avec lui, de le faire rêver, de pouvoir expliquer par ce monde, Siam et ses humeurs, Siam et ses caprices, Siam et sa sagesse...

    Une psychanalyse

    Avec des mots très simples, son retour aux sources vers l’enfance de son ami prend ainsi des allures de psychanalyse : "Siam était souvent triste, j’ai toujours pensé qu’il ruminait ses souvenirs d’artiste de cirque". Ce monde d’amitié, de souvenirs parfois légèrement brodés, amène à comprendre la manière de penser de Siam et son comportement vis à vis des hommes, un mélange de déchirure avec le passé, d’accommodement du présent et d’espoir pour l’avenir("il ne connaissait rien du monde").

    Cet album dépasse donc pour moi le statut de livre pour enfant pour atteindre celui d’œuvre d’art, d’œuvre de cœur, destinée à tous les êtres humains.Un album somptueux qui m’a fasciné, fait rentrer dans un autre univers et m’a apporté ce petit quelque chose que seules les œuvres majeures et intemporelles peuvent apporter.

    mots-clés : éléphant, Asie, histoire de vie, voyage, amitié

    CONROD, Daniel, PLACE, François ill. La grande histoire de Siam, éléphant d’Asie. Paris : Rue du Monde, 2002. 32 p. : ill. en coul. ; 28 x 36 cm. (Vaste Monde)

    Cartonné : 19,80 euros. ISBN : 9782912084675

    Pour découvrir Rue du monde

    http://jeunesse.lille3.free.fr/article.php3 ?id_article=629

    Floriane Brun, L3 ICD, mai 2009