Site littérature jeunesse de lille 3

Balalaïka, de Cathy Delanssay

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    « Ses yeux violets scelleront sa destinée, trois cordes résonneront, et sa voix guidera le peuple vers la liberté »
    (JPG)
    © Auzou, 2008

    Dans une forêt russe du XVIIe siècle, une femme enceinte fuit. Elle fuit l’interdiction, décrétée par le tsar Alexis Mikaïlovitch en 1648, de jouer d’un instrument de musique ou de chanter. Elle accouchera dans cette Russie sans musique d’une fille au yeux violets, Ania, dont le destin est de chanter pour que tous puissent écouter de la musique.

    On retrouve ici un nouvel album, original, de Cathy Delanssay, sur le thème de l’oppression et de la liberté. L’oppression musicale russe bien sûr, mais aussi toutes les oppressions.

    On revoit la magie et la magnificence des personnages de Cathy Delanssay dans cette Balalaïka. Ania, l’orpheline chanteuse éprise de liberté, a les yeux qui pétillent et les cheveux qui volent au vent sur les dessins maintenant bien connus de Cathy. On retrouve, en plus, la technique de dessin toute particulière de cette autodidacte : il neige sur le papier, les soleils illuminent le visage et les couleurs traversent le papier pour nous emmener en Sibérie. Les couleurs accompagnent le destin d’Ania, assez sombres au début mais qui s’éclaircissent au fur et à mesure que la destinée d’Ania se réalise.

    Un autre élément important est la musique. Balalaïka a emprunté son nom à l’instrument de musique, instrument de musique qui a été créé suite à l’interdiction du tsar. La révolte n’est pas toujours violente et c’est grâce à cet instrument facile à fabriquer, facile à jouer que Cathy nous le prouve. Ce n’est pas la première fois qu’elle nous narre le conte de la naissance d’un instrument de musique déjà dans Donne-moi la lune, nous assistions déjà à la création d’un autre instrument de musique, le violoncelle.

    Mais, le plus important de cette histoire, c’est cette recherche de liberté et ce pacifisme. Ce conte tiré d’une histoire réelle nous enseigne le courage et la révolte, une révolte contre une injustice, celle de se voir interdire de s’exprimer grâce à la musique. Elle nous apprend le pacifisme aussi, sans violence, tout en douceur.

    Yann Griset, mars 2009

    Deust 2 métiers des bibliothèques et de la documentation

    Post-scriptum

    DELANSSAY, Cathy. Balalaïka. Paris : Auzou, 2008. 40 p. : ill en coul., couv. ill. en coul. ; 35 x 23 cm. ISBN 978-2-7338-1021-7 Broché 14,50 €

    À partir de 8 ans

    Pour aller plus loin

    Les livres de Cathy Delanssay sur lille3jeunesse

    Le site de Cathy Delanssay

    Le blog de Cathy Delanssay

    L’histoire de la balalaïka sur Russie.net

    Le portail français de la balalaika