Site littérature jeunesse de lille 3

Fée et tendres Automates, de Téhy et Béatrice Tillier, Frank Leclercq

La plus belle histoire d’amour fantastique...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    « L’esprit des fées, jamais, ne les quittera. Deux êtres, purs et fragiles. Des automates à jamais perdus à travers les siècles. Deux coeurs aux précieuses orfèvreries, qui battent l’un pour l’autre d’un amour éternel... »
    (JPG)

    Comment réunir en trois tomes l’amour et la haine, la féerie et le réel, la pureté et la violence ?

    Fée et tendres Automates, la trilogie fantastique de Téhy et Béatrice Tillier, l’emporte haut la main. Cette bande dessinée, divisée en trois tomes, suit trois héros : Jam, le tendre pantin, Elle, la fée inachevée et Wolfgang Miyaké, le tyran de Carlotta...

    Carlotta, ville ensanglantée où les hommes se battent et survivent dans un monde envahi par la haine et la souffrance. Hommes qui ont séparé l’automate et la fée pendant des siècles...

    Nous plongeons dans un monde contrasté où tout se mélange. La colère des hommes, la violence, la tyrannie sont représentées par un foisonnement de détails, des flammes, du rouge, des traits verticaux et secs, se partageant les planches avec l’innocence des automates, la pureté de la fée, retransmis par le blanc et le bleu, des traits fin et doux. Nous sommes emportés dans un tourbillon d’images qui nous transmettent, de par leurs tailles, leurs couleurs contrastées, leurs enchevêtrements, l’amour et la douleur de Jam. Celui-ci n’a qu’un seul but, retrouver sa fée à qui il est lié pour toujours.

    Dans ces trois volets, on suit cet automate très touchant, au plus profond de ses pensées, déclamées en silence, entre les cases. Elles sont rythmées par des points de suspension, omniprésents, traduisant sa douleur et sa tristesse. À travers ces décors oniriques, on n’espère qu’une chose...

    Fée et Automate pourront-ils vivre ensemble l’amour qui les unit, défiant le temps et l’espace, et ce, sans la brutalité des hommes ?

    On se laisse facilement entraîner dans cette magnifique histoire, dès les premiers mots et dès les premières images, qui amènent à penser que les sentiments d’un automate sont beaucoup plus forts et plus vrais que ceux d’un homme...

    Pour des jeunes adultes à la recherche d’émotions intenses...

    À partir de 13/14 ans.

    Mots clés : fée/automates/amour/fantastique

    Pour en savoir un peu plus sur les créateurs...

    Téhy, né en 1966, réalise sa première BD à l’âge de 13 ans. À la fois scénariste, réalisateur (il reçoit en 1986 le premier prix au Festival du Futuroscope pour un court-métrage : Chipie St Gill) et dessinateur, il retourne à ses premières amours en commençant en 1988, aux Éditions Vents d’Ouest, la série La Teigne. Puis, il écrit la série Fée et tendres Automates, dont les deux premiers tomes sont dessinés par Béatrice Tillier. Pour le troisième tome, Téhy réalise le scénario ainsi qu’une partie du dessin, notamment l’encrage, en collaboration avec Frank Leclercq.

    Béatrice Tillier, née à Lyon en 1972, fait partie des grandes dames de la bande dessinée. En effet, dès la parution du triptyque Fée et tendres Automates, les tome 1 et 2 obtiennent de nombreux prix dont le Prix Découverte de Sierre, l’Éléphant d’or, meilleur Album à Chambéry et la nomination Alph’art coup de coeur Angoulême. Elle illustre également des romans (Denoël, Nathan, Milan, Étoiles vives...) , des magazines (D20, Milan...) et participe à des collectifs (Piaf & Léo Ferré en BD éd.VD’O ). Ella a aussi réalisé en collaboration avec Philippe Bonifay chez Castermann un conte de noël pour adultes, Mon voisin le père noël.

    Frank Leclercq, né en 1967 à Liège (Belgique), a dessiné Dix Petits Nègres d’après Agatha Christie chez Lefrancq, a repris le dessin de la série Biggles, et réalise également les illustrations et couvertures des romans Bob Morane d’Henri Vernes aux éditions Ananke.

    TEHY. Fée et tendres Automates : intégrale, tomes 1 à 3. TILLIER, Béatrice, ill. et LECLERCQ, Frank, ill. Issy-les-Moulineaux : Vents d’Ouest, 2007. 144 p. : ill. en coul. ; 33 x 23 cm. (Collection Fantastique). ISBN 978-2-7493-0409-0 : 28 EUR

    Myriam DUBOIS, Deust 2 métiers des bibliothèques et de la documentation, UFR Idist