Site littérature jeunesse de lille 3

HULK and the incredible interview by Vongsourya

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    « Si je vous dis que je suis vert, que je n’ai pas de chaussures et que j’ai la peau dure... Hé non je ne suis pas Franklin mais Hulk ! » Voilà ce qu’aurait pu nous dire Hulk si son esprit comique était aussi développé que sa musculature. Par chance, la personnalité de Bruce Banner est toujours présente et nous avons eu le privilège d’une rencontre et de confidences...

    (JPG)

    Je fis ma première apparition dans un comics de 1962 The Incredible Hulk de Stan Lee et Jack Kirby paru aux éditions Marvel, la référence des éditeurs de comics. En France je fus publié aux éditions Arédit/Artima en 1965. Je fus ensuite publié dans différents magazines Marvel (Marvel Top, 100% Marvel).

    Tout a commencé lors d’un test sur une zone désertique ou je devais expérimenter la bombe gamma. Cependant, au denier moment je m’aperçus de la présence d’un jeune homme, Rick Jones, que je réussis à sauver en le poussant dans une tranchée. Mais je n’eus pas le temps de me mettre a l’abri également, je fus touché par la déflagration de ma bombe et je fus exposé à une dose massive de rayons gammas. Peu de temps après, les molécules et mon ADN se modifièrent. À la moindre montée de stress ou de colère je me métamorphosais en une immense créature verte, d’une force phénoménale, animée par la rage que je ne parvenais pas a maitriser. Seul Rick était au courant de ma double personnalité et traversa l’Amérique avec moi afin de trouver un abri où nous aurions pu mettre au point un sérum pour me guérir.

    Le fait que ma naissance ait eu lieu en 1962 et que Bruce travaille sur l’élaboration d’une bombe nucléaire vous fera certainement penser à la course aux armements de la Guerre Froide. Mais Stan et Jack, mes créateurs ne m’ont jamais rien dit à ce sujet. Tout ce que je sais c’est qu’au début de mes aventures je n’étais pas vert mais gris ; ce changement de couleur est dû à des problèmes d’impression, le vert est plus facile à imprimer que le gris.

    Mise à part ma couleur, rien de mon physique n’a vraiment changé. Je mesure 2 mètres 13 et pèse 473 kilos. Je ne crains ni le froid, ni la chaleur ni les maladies. Je peux soulever 90 tonnes et faire des sauts de 975 mètres de hauteur et de 2.5 kilomètres de longueur.

    Bruce Banner est un savant timide qui abrite en lui un monstre destructeur à l’esprit d’enfant, son seul désir : qu’on le laisse tranquille. Ce côté pitoyable et attendrissant fera que je ferais partie des Défenseurs, groupe plus tranquille que les Avengers. C’est ainsi que les successeurs de Stan Lee m’ont fait, pour gagner la sympathie des lecteurs.

    Au milieu des années 80, le scénariste Bill Mantlo,qui officie sur la série depuis des années, me rend plus intelligent étant donné que l’esprit de Bruce a pris possession de mon admirable corps d’athlète. En effet, avant cela je ne me foulais pas dans la recherche de répliques intellectuelles, mes dialogues se limitant à des grognements ou a plus élaboré " Hulk écrase ".

    Mais ce n’est qu’avec l’arrivée de Peter David que j’eus plus d’informations. Il m’expliqua que le Hulk gris est l’expression de frustration adolescente de Banner, alors que le Hulk vert représente l’expression des peurs de l’enfance. Au numéro 377, je suivis une thérapie qui me permit de fondre en un seul toutes ses personnalités : je devins intelligent et beau, en plus de garder ce vert qui me va si bien au teint. Peter a permis à d’autres de profiter de ses idées, notamment Joe Casey, John Byrne, Paul Denkins et Bruce Jones.

    Parmi mes connaissances, nombreuses sont celles que vous connaissez :

    -  Bruce Banner.

    -  Betty Ross Banner : la femme de Bruce (décédée).

    -  Rick Jones : sans qui je ne serais pas là aujourd’hui

    -  Le Général Thunderbolt Ross : le pére de Betty, qui croit que sa mort est de ma faute.

    -  Wolverine : sympathique boule de poils

    Mais j’ai aussi quelques ennemis au cours de mes aventures :

    -  L’Abomination : de son vrai nom Emil Blonsky, espion communiste qui se bombarda de rayons gamma, il fut manipulé pour me tuer mais n’y parvint jamais.

    -  ’Zzzax : créature humanoïde créée lors d’un sabotage a la centrale nucléaire de Con Ed, NY.

    Enfin, étant donné mon immense talent, je fus souvent adapté au cinéma ou au petit écran. De 1977 a 1990, Bill Bixby (dr Banner) et Lou Ferrigno (Hulk) ont interprété mon histoire sans réussir à m’égaler toutefois.

    Ensuite il y a eu le cinéma, premièrement en 2003 avec le film Hulk de Ang Lee et en 2008 il y a eu L’incroyable Hulk de Louis Leterrier. Je fus aussi adapté en jeu vidéo pour permettre aux enfants de se sentir aussi puissants que moi. Mais mes produits dérivés ne s’en tiennent pas qu’aux jeux vidéos, il y a aussi des figurines, des autocollants, des jouets pour enfants et même des déguisements !

    Hulk, confidences à Vongsourya Sukhaseum pour Lille3jeunesse

    © Vongsourya Sukhaseum, L1 LCE Anglais, UFR Angellier

    Décembre 2009