Site littérature jeunesse de lille 3

Uglies, de Scott westerfeld

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Bien après notre ère, une jeune fille de 16 ans est censée , comme tout les autres ados de son âge, procéder à une transformation physique (d’où le titre Uglies qui veut dire " moche " en anglais ! )Mais évidement cela ne se passe pas comme ça pour Tally, héroïne de ce roman, qui va rencontrer quelqu’un qui fera basculer toute son existence... Attention " dans le monde de l’extrême beauté, les gens normaux sont en danger !! "

    (JPG)
    © Pocket Jeunesse, 2007

    Plusieurs années après nous, lorsque notre existence fut ravagée, une nouvelle époque arriva, celle des Uglies. Ce nom un peu choquant, quand on en comprend la définition résume pourtant l’ensemble : À 16 ans , toutes les adolescents subissent une " chirurgie esthétique " pour pouvoir devenir pretties (c’est à dire qu’on devient PARFAIT physiquement ) mais il n’y a pas que ça et c’est ce que Tally va découvrir. En effet la veille de son anniversaire et donc de son passage vers les Pretties , cette jeune fille, qui n’attend que ça depuis toute petite, va faire une étrange rencontre, celle d’une jeune fille du même âge qu’elle qui a découvert l’existence d’autres personnes qui eux n’ont pas changé et sont restées Uglies (c’est à dire qu’ils ont notre aspect, sans perfection et avec tous nos défauts ce qui donne notre charme !!) Pour Tally c’est quelque chose d’INIMAGINABLE ... Comment pouvons nous rester "moche " à vie alors qu’il suffit de quelques coups de scalpel pour devenir parfait ...

    Un roman qui nous fait voyager mais aussi réfléchir

    Ainsi c’est à travers ce roman que l’on va pouvoir suivre les folles aventures de Tally et ses amis ( Attention à la différence de beaucoup d’autres romans, Tally n’est pas l’ELUE !! ) Ce roman drôle et émouvant laisse place à une suite de trois autres romans (Pretties, Specials et Extras ) tout aussi passionnants qui nous donnent envie de les dévorer sur place ! Son langage adapté aux adolescents, permet de leur faire comprendre que le physique ne fait pas tout et propose une réflexion autour de la beauté elle-même ! En effet la manière dont Scott Westerfeld (l’auteur de ce roman magique) nous amène ce point de vue est incroyable, on passe d’une jeune fille dite "moche" qui cherche à tout prix la beauté, la gloire etc ... à une rebelle qui comprend que finalement la beauté n’est pas la référence, qu’elle ne fait pas tout et loin de là. Elle comprend qu’il est préférable de garder son cerveau (autrement dit d’être intelligent, d’avoir la tête sur les épaules, et de ne pas faire la fête à tout bout de champ en ayant pour seul but d’être populaire).

    Une réflexion pour "demain"

    Ce roman, plein d’action et de suspens, nous plonge dans un univers totalement inconnu bien qu’il soit encore le nôtre, en effet cela se passe vers le XXVe siècle donc on y retrouve des "morceaux" de notre vie actuelle. Scott W. nous montre aussi un peu d’écologie, tout est recyclé etc. Ainsi on comprend que l’écologie est quelque chose de très important à notre époque comme aux futurs habitants. On arrive à s’interroger sur le futur, comment sera demain ? Sera t-il comme il le décrit avec plein de métal un peu partout ? ...

    Une course gagnée d’avance ?

    Cette tyrannie de la perfection, est cependant légèrement utopique, bien qu’il n’en reste pas moins intéressant ; tout y parait facile de notre point de vue extérieur au livre ( même si on suppose bien que pour notre chère Tally la tâche doit être complexe) ; légèrement enfantin, ce n’est pas une histoire " à l’eau de rose " très peu d’amour et beaucoup d’action, non ce roman ne peut être proposé juste aux filles, il y en a pour tous les goûts, de l’aventure pour les garçons un peu d’amour pour les jeunes filles et le tout mélangé avec de l’originalité et une pincée de comique qui ne peut que plaire à tout le monde !

    Tout est bien qui finit bien ?

    Ainsi, je peux juste dire que c’est un roman où le déchiffrage est autorisé, l’auteur nous laisse découvrir nous même ce qu’il a voulu dire en donnant pas mal de sous entendus. Accessible pour les moyens comme pour les grands l’histoire en reste palpitante, et donne très envie de lire la suite !

    Attention les yeux, Tally Youngblood débarque pour en mettre plein la vue, dans la tête, dans les yeux et surtout dans le cœur !!

    © Clémentine Courouble, L1 HSI, Langues et Cultures Antiques, novembre 2009

    Post-scriptum

    WESTERFELD Scott, traduit par FOURNIER Guillaume , Uglies , Édition Pocket Jeunesse, 2005 aux États-Unis et 2007 en France , 432 pages.

    Mots clefs : Aventure, fiction, acceptation de soi.

    Aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre pour jeunes adultes en 2006 !