Site littérature jeunesse de lille 3

L’apprenti d’Araluen, de John Flanagan

l’ordre des rôdeurs
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Will, jeune adolescent de quinze ans , s’apprête à passer le moment le plus décisif de sa vie : Le Jour du Choix. En effet dans le royaume d’Araluen tous les orphelins à la charge du château ont la possibilité de choisir un Maître afin d’assurer leur avenir . Cependant tout ne se passe pas comme l’avait prédit le jeune garçon qui se retrouve sans Maître .Mais tapi dans l’ombre, Halt un homme mystérieux appartenant à l’ordre des rôdeurs pourrait bien changer le destin de Will. Au même moment , Morgarath noir seigneur, rêve de reprendre sa revanche et d’assouvir son vil pouvoir sur le royaume.

    L’Apprenti d’Araluen est le tout premier livre de la série de John Flanagan, auteur australien vivant à Sydney, publié en 2004, le but de l’auteur était d’amener son fils à lire un peu plus. En effet la série ( Ranger’s apprentice en anglais) comporte en tout six tomes (voir lien à la fin).

    La couverture

    (JPG)
    première de couverture
    L’apprenti d’Araluen

    La première de couverture nous plonge dans un univers sombre et inquiétant. On y remarque une personne revêtue d’une cape cachant son visage à moitié ne laissant apparaître que sa bouche. Les couleurs dominantes (le bleu et le noir) renforcent cette impression. Au loin on voit apparaître un bout d’un château sûrement celui de Montrouge. Cette première de couverture nous fait clairement savoir que l’ordre des Rôdeurs prend une place majeure dans l’histoire. En effet c’est grâce à cet ordre que Morgarath a été repoussé loin du royaume d’Araluen.

    La persévérance amène la récompense

    Comme le suppose le titre de cette deuxième partie, le principal thème abordé est la persévérance du héros tout le long du roman. En effet pendant le déroulement de l’histoire, c’est cette persévérance qui permettra à Will de supporter son Maître, son apprentissage très éprouvant qui fera qu’il s’améliora plus vite que la moyenne. Cependant cela n’est pas le seul thème abordé dans ce roman, il y a la franchise et l’honnêteté qui permettront à Halt de choisir Will comme apprenti ! Et enfin la solidarité envers ses camarades qui lui apportera une aide inestimable lors d’une situation plutôt périlleuse que rencontrera Will. Le principal thème : la persévérance est le message que veut transmettre l’auteur au lecteur : quand on veut, on peut !.

    Le pouvoir de ce roman

    Le grand pouvoir de ce roman est qu’il nous permet de nous évader pendant un petit moment de lecture. En effet, il est très facile pour un adolescent de treize-quatorze ans de s’imaginer à la place du héros. Qui ne s’est jamais senti inutile à un moment de sa vie ? d’avoir envie d’être le centre d’attention pour un moment ?. C’est ce que ce roman nous permet, de s’imaginer dans une vie où chevalerie et magie se confondent et de sauver le monde.

    Je conseille vraiment ce livre car il est très facile à lire (les phrases ne sont pas compliquées, il y a beaucoup de descriptions et le registre varie entre langage familier et soutenu ) et à comprendre bien que le nombre de pages peut en décourager certains (407 pages), il faut essayer de passer outre et se laisser tenter pour cette histoire riche en aventures et en rebondissements ! Je le conseille quand même plutôt pour des adolescents de l’âge de treize ans environ.

    Camille D’halluin 1ère année HSI Décembre 2009

    Zip - 1.9 ko

    Post-scriptum

    L’Apprenti d’Araluen(tome 1), collection Hachette jeunesse traduit de l’anglais par Blandine Longre, publié en 2002 en anglais et en 2007 en France. ISBN:978-2-0120-1336-0