Site littérature jeunesse de lille 3

Ferme les yeux, de Victoria Pérez Escriva

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    (JPG)
    © Syros, 2009

    Ce livre traite des différents points de vue que les enfants comme les adultes peuvent avoir entre eux. Les opinions divergentes peuvent parfois s’avérer être un problème pour chacun d’entre nous. L’impression de ne pas être compris ronge notre héros qui n’a pas de prénom et qui se contrarie des contradictions que lui apportent son frère.

    UNE HISTOIRE AMBIGUË

    Ce livre, destiné aux enfants dès l’âge de 4 ans, est légèrement compliqué. Il peut être compris de plusieurs manières et il n’est pas aisé d’en saisir la « morale » . Le premier sens que l’on pourrait donner à cette histoire, serait le point de vue d’un enfant voyant, en confrontation avec les idées de son frère qui lui, est non-voyant. L’un avec une vision très terre à terre des choses et l’autre avec une vision très idéalisée du monde qui l’entoure. Nous pouvons également imaginer que cet album est destiné à prôner la tolérance, en faisant comprendre que chaque individu est différent, unique, et que justement, ces différences font la force de chacun, et qu’il convient de respecter les avis des uns et des autres. Une invitation à accepter la différence, tout à fait bénéfique.

    LES ILLUSTRATIONS COMME SUPPORT DE COMPRÉHENSION

    Les dessins, réalisés par l’illustratrice Claudia Ranucci, sont assez simples. Malgré le sens de l’histoire assez difficile à comprendre, dans certains cas, les illustrations peuvent aider à comprendre les deux points de vue divergents des deux personnages du livre. La première double page qui fait débuter l’histoire, montre via les illustrations, l’opposition qui règne entre ces deux frères. L’un des personnages (sur la page de gauche) est dessiné à l’endroit, et l’autre (sur la page de droite) est dessiné à l’envers. L’emploi des couleurs, lui aussi, montre cette opposition. L’un des personnages est colorié en blanc, et l’autre noir, ce qui nous rappelle la très célèbre expression : "Je dis blanc et tu dis noir". Ceci illustre très bien l’incompréhension respective entre les deux personnages. Les couleurs vives sur fond noir, ou les couleurs chaudes sont destinées au plaisir visuel des jeunes lecteurs.

    À certains moments, le frère du héros dit des phrases comme : « Tu ne sens pas ? », « Ne touche pas ! ». Le côté poétique du livre est appréciable, surtout pour permettre la mise en valeur des 5 sens (toucher, odorat, ouïe, vue et goût).

    Marie Boulinguiez, L1 Anglais, décembre 2009

    Post-scriptum

    PEREZ ESCRIVA, Victoria, RANUCCI, Claudia, ill. , CALMELS, Anne. Ferme les yeux. Syros, 2009. 26 p. ill. en coul. ; 28 x 21 cm. ISBN : 9782748507775

    Le site de l’illustratrice claudiaranucci