Site littérature jeunesse de lille 3

NICOLAS et PIMPRENELLE de " Bonne nuit les petits ! "

Cette fois ils n’écoutent pas l’histoire, ils la racontent !
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Bonne nuit les petits !, ça vous dit quelque chose ? Bien sûr que oui ! C’est ce que Nounours nous dit toujours après avoir raconté son histoire. Car oui, Nicolas et Pimprenelle c’est nous !
    (BMP)

    Notre "naissance"

    Nous avons germé dans l’esprit de Claude Laydu, en 1960, qui s’est inspiré d’un dessin animé de la télévision allemande. Cela s’appelait Le petit marchand de sable et mettait en scène un vieux bonhomme sur un traîneau et était diffusé juste avant le repas du soir. Claude était alors en voyage en Allemagne et lorsqu’il retourna à Paris, il fit part de son projet (celui de nous créer !) à son ami Pierre Mathieu. Ce dernier, alors promu responsable des émissions jeunesse, dit à Claude de peaufiner ce petit projet.

    Fin 1961, ce projet est lancé et prend la forme de deux émissions pilotes de 5 minutes. La RTF (radiodiffusion-télévision française) va alors commander 12 émissions pour la période de Noël 1962.

    Nous avons donc finalement vu le jour en 1962 sous la forme de petits épisodes diffusés avant le Sacro-saint journal télévisé de 20 heures.

    Ces épisodes ont tous le même schéma : Le marchand de sable passe tous les soirs sur son nuage blanc et avec l’aide de son compère Nounours, il aide les enfants à s’endormir (et les enfants, c’est nous !). À chaque épisode, les jeunes téléspectateurs suivent le quotidien de Nicolas et Pimprenelle, deux enfants, comme eux. De plus s’alternent histoires et musique, avec notamment le pipo que l’on entend très souvent (c’est le Marchand de sable qui en joue ! Et même que Nicolas est jaloux, il veut aussi savoir en faire ! ).

    Sinon, nous, nous sommes de petite marionnettes représentant des enfants. Nicolas est un petit garçon brun qui porte un pyjama bleu et Pimprenelle est une petite fille blonde qui porte une longue chemise de nuit rose. De plus, dans nos aventures, nous ne sommes pas que tous les deux...

    Eh oui, nous n’assurons pas le spectacle seuls ! Avec nous il y a Ulysse, le marchand de sable habillé avec un long manteau vert, et le fameux Nounours, notre grand ami l’ours brun ! Mais il y a aussi d’autres personnages qui sont avec nous un peu moins souvent : Rémi, Toto, Fanfan et Oscar, les neveux de Nounours, qui nous font toujours beaucoup rire (surtout Oscar !), puis plus tard la chouette Julietta, Dada le cheval, Pépita l’amie de Cornichon, le petit gitan déjà présent. Tout ce petit monde sous la forme de jolies marionnettes

    Notre évolution

    Mais nous n’avons pas toujours été comme ça ! Au départ, nous ne devions même pas nous appeler Pimprenelle et Nicolas mais Mirabelle et Petit Louis. Nous devions attendre Ulysse le musicien, qui allait, par la suite, devenir le marchand de sable. Et il n’y avait même pas encore Nounours !! Juste un chat, un chien, un singe et un gros ours. Mais ce premier projet fut abandonné par manque de moyens et parmi nos compagnons, seul l’ours fut sauvé et il a pu prendre place sur le nuage à côté des anciens nous, Petit Louis et Mirabelle.

    Les différentes séries :

    Il y a eu en tout et pour tout, 4 séries. La première, diffusée de décembre 1962 à juillet 1963, met en scène Gros Ours, conduit sur un nuage par Ulysse le Marchand de sable, qui rend visite à Petit Louis et Mirabelle. Il parle un peu avec eux avant de remonter sur son nuage d’où le marchand de sable lance la poussière dorée qui les fait s’endormir.

    La deuxième série est diffusée à partir d’octobre 1963 jusqu’en décembre 1973. Mirabelle et Petit Louis ont disparu pour nous laisser la place. Gros Ours est devenu notre bien aimé Nounours et nous avons tous un peu changé physiquement, nos marionnettes sont affinées et le visage d’Ulysse est devenu plus rond.

    En 1964, pour notre grand plaisir, Nounours nous a présenté ses neveux : Rémi, Toto, Fanfan et Oscar (Oscar est apparu un peu après les trois autres, quand la RTF est devenue l’ORTF. Bien sûr il fallait continuer de suivre les initiales !). D’autres personnages sont apparus aussi ensuite : Cornichon le gitan, en octobre 1964 ; Julietta la chouette, en février 1965 et Pépita, en décembre 1966. Plus on est de fous, plus on rit !

    La troisième série, diffusée quant à elle en 1976, n’est plus axée sur nous mais sur Nounours ! On le voit avec sa soeur Emilia et son neveu Oscar dans leur maison, la "grotte aux ours", où ils sont embêtés par de sacrées marmottes : Trotte, Tricotte et leurs enfants Pirouette et Gline-Gline.

    La dernière série a été diffusée d’avril 1995 à janvier 1997 et on nous retrouve enfin ainsi que le Marchand de sable !

    (JPG)
    La première version de Bonne nuit les petits.

    Notre créateur a eu une très bonne idée en nous créant ! Cela a été un grand succès, aussi bien du côté des enfants que du côté des parents. En effet c’était tout nouveau ! Une émission rien que pour les enfants, qui en plus leur faisait gagner quelques minutes de télévision avant d’aller dormir. Cependant ce qui faisait le bonheur des parents, c’était la durée des épisodes. Ils étaient courts et permettaient de rythmer le coucher des enfants, de plus ils racontaient aux enfants des histoires qui contenaient toujours un message éducatif.

    Malheureusement, des polémiques sont apparues plus tard. Notamment une. Vous souvenez-vous de l’épisode où Nounours fume sa pipe et chante la chanson "J’ai du bon tabac dans ma tabatière" ? Nous, on s’en rappelle. Forcément, puisqu’on l’a chantée avec lui !

    Eh bien sachez que maintenant cet épisode est très mal vu à cause du tabac et de la loi anti tabac. Quand l’épisode est diffusé la première fois, personne n’y a fait attention car le tabac venait de s’intégrer dans la société et c’était très bien vu. Mais maintenant c’est le contraire, le tabac c’est mal et il ne faut pas que nous l’utilisions dans nos histoires !

    Voici la vidéo de cet épisode !

    Pour finir, il y a tout plein de produits dérivés nous concernant et plus particulièrement des poupées à nos effigies.Il y a aussi beaucoup d’objets de la vie courante comme des vêtements pour enfants, des verres à moutarde. Il y a désormais des DVD ainsi que des albums édités par Flammarion.

    Maintenant que l’histoire a été racontée, nous pouvons aller nous coucher et dire à notre tour : "Bonne nuit les petits !"

    Sources : http://www.planete-jeunesse.com/sources/series.php3 ?cle=861&sec=3

    http://www.nostalgie.fr/annees-cultes-424/serie-tv-458/article/7958-bonne-nuit-les-petits.html

    http://www.oursement-votre.com/nounours.mv

    Post-scriptum

    Caroline EYCHENNE L1 japonais UFR ERSO Décembre 2009.