Site littérature jeunesse de lille 3

Dalla-dalla, de Satomi Ichikawa

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Dalla-dalla, qu’est-ce que c’est que ça ?

    (JPG)
    © L’École des Loisirs, 2007

    Un petit garçon nommé Juma, habite sur l’île de Zanzibar dans l’océan Indien. Il aime beaucoup voyager. Son père est conducteur de dalla-dalla, "un petit camion-bus", tout comme l’était son grand-père. Dès que son père a un jour de congé, il l’emmène dans le dalla-dalla et ils roulent dans n’importe quelle direction... Là où Juma veut aller.

    Le texte

    Cet album, destiné aux enfants de plus de cinq à sept ans, présente des thèmes comme l’envie de découvrir le monde, de passer du temps avec sa famille " J’irai dans tous les pays du monde et j’emmènerai mon père et mon grand-père ". Cette phrase finale montre le désir de voyage et de l’amour qu’il porte à sa famille, ici seulement son père et son grand-père, ce qui fait que le petit lecteur peut facilement s’identifier à lui. Mais dans cet album, il est aussi question de l’avenir. "Moi aussi, je veux conduire un dalla-dalla quand je serai grand..." déclare Juma dès les premières pages et cela réapparaîtra à la fin de l’album "Moi aussi, je serai conducteur de dalla-dalla, mais le mien sera volant !".

    Dalla-dalla, c’est aussi l’histoire d’un petit garçon différent de nous, il n’a pas la même couleur de peau ni la même religion que certains lecteurs : il est noir et musulman. On le voit d’ailleurs avec son grand-père en train de prier Allah. De ce fait cela permet d’élargir sa vision sur le monde et sur les autres cultures tout en restant loin du racisme et des discriminations.

    Les illustrations

    Les images dominent dans l’album. Par page ou double page, il n’y a qu’un petit peu de texte avec au maximum dix petites lignes.On y découvre un nouveau monde, loin de la ville que connaissent les enfants européens. Ici Juma vit sur une île dont le développement n’a pas atteint son terme.

    Les dessins sont aussi assez réalistes et grâce à cela on imagine bien le genre de vie qu’il peut y avoir là-bas, avec la domination de la nature. On voit beaucoup la plage, la mer, la forêt de palmiers.

    Il y a dans cet album une façon de vivre différente de celle que nous connaissons, c’est dépaysant et cela donne envie, au fur et à mesure des pages, d’en savoir un peu plus sur l’histoire de ce petit garçon.

    Caroline Eychenne, L1 Japonais, décembre 2009

    Post-scriptum

    ICHIKAWA, Satomi. Dalla-dalla. L’École des Loisirs, 2007. 13 p. : ill. en coul. ; 27 x 22cm. (Albums) ISBN 2211089437