Site littérature jeunesse de lille 3

People or not People, de Lauren Weisberger

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    (JPG)
    © France Loisirs, 2005

    Beth a 26 ans et travaille dans une banque avec un patron qu’elle déteste. Elle vit seule avec un yorkshire depuis que son petit ami l’a quittée pour un mannequin. Un jour que sa meilleure amie lui annonce ses fiançailles avec selon elle « un salaud fini », elle décide de grands changements dans sa vie. Une énième dispute éclate avec son patron et elle annonce qu’elle démissionne sur un coup de tête.

    Elle se retrouve au chômage pendant un mois dévorant des tablettes entières de chocolat ainsi que des romans à l’eau de rose jusqu’à ce que son oncle totalement gay, Will, lui trouve un travail comme chargée de communication. Notre héroïne en a fini avec les soirées devant la télé à se lamenter, elle doit faire face à des soirées VIP, très arrosées et où circule la drogue. Au lendemain de sa première soirée où elle a fini dans les bras d’un homme totalement ivre, elle se découvre en première page des journaux people.

    On se retrouve avec une semi Bridget Jones plus jeune qui nous raconte sa vie. Le point fort de ce roman est que l’adolescente peut se reconnaître en l’héroïne. On aborde évidemment le thème de l’amour omniprésent. En effet l’héroïne vit deux histoires d’amour et devra choisir entre ces deux hommes. On parle aussi de célébrité et là encore, chaque jeune fille rêve un jour de devenir célèbre. Cependant elle en montre avec beaucoup d’humour et d’ironie les points négatifs. On a là un récit linéaire avec un respect de la chronologie relatif, avec beaucoup de retour en arrière servant à la description des personnages tels que Abby ou Penelope que le personnage principal connait depuis la fac.

    C’est un roman très facile à suivre et à lire même si parfois on peut considérer que certains chapitres sont longs et pesants. Le langage est relâché voire très familier, peut être trop. On ressent beaucoup d’ironie et d’humour. Le dialogue est omniprésent ce qui rend intéressant le roman. Le personnage principal est la narratrice, les descriptions des personnages sont parfois corrosives.

    Je conseillerais ce roman aux adolescentes dont l’âge environnerait 15-16 ans et pas avant. En effet, les allusions au sexe sont assez présentes et parfois peuvent choquer. Cependant j’ai moi-même bien ri, le monde impitoyable des soirées mondaines y est décrit avec subtilité. Le roman est fait de telle façon que l’histoire d’amour est mise en valeur. De plus, l’auteur, Lauren Weisberger, est déjà connue pour un autre roman tout aussi attrayant : Le diable s’habille en Prada où elle parle de nouveau de l’univers de la mode.

    © Pauline Faye, L1 HSI, Langues et culture antiques, décembre 2009

    Post-scriptum

    WEISBERGER, Lauren, OAKLEY, Paul ill., BARBASTE, Christine trad. People or not People. France Loisirs, 2005. 577 p.

    ISBN 978-2-7441-9863-2