Site littérature jeunesse de lille 3

Les enfants-poupées, de Simon Houriez

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Un observateur du monde actuel nous rapporte l’objet de son enquête numéro 3 CSTD 2004 3CS-01, plus connue sous le nom des "enfants-poupées". Il constate que des enfants sont victimes d’un mal qui les rend comme des poupées. Sous ce mal se cache un sorcier aidé de monstres. Ici, nous allons suivre deux enfants qui vont tenter de déjouer leurs plans...
    (JPG)

    Les enfants-poupées. Conte sur tes doigts, 2005. 64 p. + DVD. (Carnets d’enquêtes). 25€. ISBN : 2-9523588-0- X.

    Thème principal : un handicap, la surdité de l’un des héros.

    Le DVD conçu pour rendre la surdité plus "normale" est un complément indispensable à la lecture. L’acteur Étienne Doudou raconte l’histoire au moyen de la langue des signes avec la voix-off de Mitiek Cholew.

    La couverture de livre, laisse déjà imaginer à quel genre appartient ce livre : le fantastique. Dés les premières pages, le lecteur plonge dans un autre univers ou la magie noire existe. Les pages sont telles un cahier où un chercheur note ses découvertes, en l’occurrence l’observateur Eluji Nimons Reccid qui est celui qui expose le cas des enfants-poupées.

    L’histoire est posée dés le début, nous savons de quoi il s’agit « Bonjour, je suis Eluji Nimons Reccid, observateur de la planète Terre. Voici mon rapport ... ». De plus, l’auteur nous informe qu’à chaque fois que nous verrons le symbole rouge, il faudra mettre le DVD. Grâce au DVD, le lecteur plonge encore plus dans l’ambiance créée dès la première de couverture, car l’acteur est placé sur un fond noir, couleur sombre qui rejoint l’unviers du fantastique, et la musique de Marc Bour joue un grand rôle, puisqu’elle est souvent noire, assourdissante (surtout lorsque que l’antre du sorcier est évoqué). Les illustrations aux crayons ouvrent un peu plus l’imaginaire. Le lecteur se retrouve totalement absorbé par l’ambiance fantastique du livre.

    Sous l’histoire se cache un message

    Il s’agit de mettre en lumière le monde des personnes et enfants atteints de surdité. Il faut y comprendre que ces personnes atteints de ce handicap peuvent eux aussi faire partie de ce monde.

    En découvrant ce livre, l’enfant se retrouve sensibilisé à ce handicap notamment par les images et lorsque l’un des héros découvre que l’autre héros est atteint de surdité. Il va mettre en route le DVD et découvrir l’acteur qui ne parle mais qui « utilise ses mains » pour parler. Cela suscite la curiosité chez l’enfant qui demandera à l’un de ses parents « pourquoi le monsieur ne parle pas mais fait des gestes ? ». Grâce à la fiction du livre, l’enfant apprend le monde qui l’entoure et les différences qu’il y a. Tout cela dans un univers familier avec l’emploi du « je »...

    L’univers fantastique risque-t-il d’effrayer l’enfant ?

    L’ambiance fantastique est celle d’un univers sombre et effrayant. Le fait que monstre et le sorcier cherchent à kidnapper l’âme des enfants peut avoir un mauvais effet sur l’enfant. Mais, en contre partie, nous pouvons noter des touches d’humour avec un monstre pas très futé. Lorsque « le monstre est assommé » par Martin, l’un des héros, la touche humoristique est la plus forte puisque nous voyons le monstre avec une bosse sur la tête !

    On découvre un livre attractif et interactif par le DVD. L’enfant, presque témoin des choses qui se passe, peut se prendre au jeu de l’enquête et chercher avec l’acteur du DVD : que se passe-t-il ?, pourquoi le sorcier fait ceci, comment passe-t-il de l’autre côté dans le monde des humains ?... L’acteur partage avec nous ses observations, nous le suivons. L’enfant lecteur peut se sentir équipier, ce qui le poussera à vouloir découvrir le mystère des enfants-poupées.

    Pour en savoir plus

    L’auteur

    Simon Houriez est directeur d’une association sur Lille (Nord - Pas-de-Calais) "signes des sens"

    http://www.viadeo.com/fr/profile/simon.houriez

    L’association CSTD

    Cette association a pour but de réunir les sourds et entendants au travers de projets culturels et artistiques. Contact : Conte Sur Tes Doigts, 9/2 petite rue de l’Alma, 59000 LILLE

    http://www.cstd.fr.

    CAPENDU BENOIT L1 HSI, UFR LANGUES ET CULTURE ANTIQUES, avril 2010