Site littérature jeunesse de lille 3

L’attrapeur de mots, de Jean-François Dumont

Un récit magnifique et maladroit par un auteur distrait....
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Un jeune garçon qui parle à des camarades, ne retrouve plus un mot. Il s’aperçoit qu’un personnage mystérieux le lui aurait volé. Il part à sa recherche et suit les traces de cet étrange attrapeur de mots.
    (GIF)
    © Flammarion Jeunesse, 2006

    Un récit magnifique et maladroit par un auteur distrait...

    Cet album, est d’abord d’une beauté esthétique saisissante, Jean-François Dumont, son auteur, a compris l’importance d’une qualité graphique irréprochable, et ce même si la publication est destinée aux plus jeunes. Même les parents peuvent se surprendre à apprécier les pages par dessus l’épaule de leurs enfants qui quant à eux s’immergeront dans l’histoire avec aisance. L’incitation à l’écriture et donc de la lecture est la pensée conductrice de ce livre.

    Ainsi, un vieil homme vole des mots dans la rue, en écoutant des gens, pour les rapporter chez lui afin d’écrire des choses dans un cahier. Notre héros est un garçon, qui après s’être fait voler un mot décide de suivre le voleur à travers toute la ville et jusque chez lui. Le garçon n’a pas peur de frapper à la porte pour lui demander des comptes. Une histoire poétique sur la création par l’écriture et l’écoute des autres.

    D’un autre côté, certains aspects de l’histoire sont particulièrement étranges, surtout dans un livre pour enfants. D’abord le héros n’a pas de prénom, certainement volé lui aussi. Ensuite, il décide de suivre le vieil homme à travers toute la ville, et ce sans même y réfléchir. Il voit le vilain accomplir son forfait, et continue de le suivre jusque chez lui. Ensuite, le jeune héros sans nom, ayant suivi le vieux jusque dans sa rue alors que la nuit tombe, décide de grimper à un arbre pour s’essayer au voyeurisme. De là il espionne le malfaisant, et décide de frapper à la porte. Le voleur lui ouvre, l’invite à entrer, ce que notre héros fait sur le champ, et le suit même à l’étage sans poser la moindre question. Le vieux lui dit qu’il passe son temps à espionner les gens pour avoir l’inspiration, ce qui enchante notre petit enfant, qui rentre chez lui en pleine nuit après avoir décidé qu’il ferait la même chose dès le lendemain.

    Bref, un livre qui est étonnant par bien des aspects, les parents intéressés pourront accompagner l’album de messages de préventions pour les petits, qui ont tendances à vouloir reproduire ce qu’ils voient ou entendent. Il faudrait peut-être le rappeler à monsieur Jean-François Dumont qui malgré un talent certain peut parfois l’oublier.

    Les personnes intéressées par le thème général du livre seront plus facilement séduites par le livre de Nathalie Minne, Le petit voleur de mots paru aux éditions casterman, ISBN 978-2-203-01915-7, déjà revu sur le site ici

    Nicolas Petit

    Post-scriptum

    DUMONT, Jean-François, L’attrapeur de mots. Paris : Flammarion Jeunesse, 2006 24 p. ; 31 x 25 cm. ISBN 2-08-163383-3 (cartonné) 13 €

    Ce livre a été réédité en format broché : DUMONT, Jean-Fraçois, L’attrapeur de mots. Paris : Flammarion Jeunesse, 2009 32p. 21x17 cm ISBN 978-2-08-122070-6 (broché) 4,95 EUR

    Voir aussi

    site de l’éditeur collection jeunesse

    brève biographie de l’auteur sur le site de l’éditeur

    et sur Lille3jeunesse, La grève des moutons de Jean-François Dumont