Site littérature jeunesse de lille 3

L’enfant-silence, de Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe ill.

La maltraitance d’un enfant
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Une petite fille préfère se taire, plutôt que confier l’inavouable aux adultes qui aimeraient l’aider.
    (JPG)

    L’enfant-silence est un album pour enfants, écrit par Cécile Roumiguière, et illustré par Benjamin Lacombe. L’alliance de ces deux professionnels a permis l’écriture d’un ouvrage à double lecture. D’une part, les textes abordent d’une façon très pudique, avec bon nombre de figures de style, le problème de la maltraitance d’une petite fille, par ses parents. D’autre part, les illustrations poétiques, aux colorations sombres, font entrer le lecteur dans le monde secret et tourmenté de cette enfant.

    Des allégories volontairement choisies dans le monde animalier, (thème de prédilection de l’enfant) sensibilisent d’autant plus le jeune public.

    Les loups représentent les parents, tantôt aimants, (telle la louve de Rémus et Romulus), tantôt maltraitants (tels les loups effrayants des contes pour enfants) ; les alouettes représentent la joie, le bonheur, la vie. Ainsi, lorsque, comme dans certaines images, elles sont en cage, elles signifient l’incapacité de la petite fille à être heureuse, et son emprisonnement par son lourd secret ; enfin, les cygnes représentent, tantôt la lumière solaire, celle du jour (lorsqu’ils sont colorés en blanc dans les illustrations), tantôt la lumière lunaire, celle de la nuit (en noir dans les illustrations).

    D’après moi, l’accès à la compréhension de cette histoire, n’est possible qu’en faisant de nombreuses inférences. Pour cette raison, le jeune lecteur aura besoin d’être accompagné dans sa lecture par un adulte. C’est pourquoi, je le conseillerais à partir de 6-8 ans, ou à des professionnels de l’enfance, enseignants, psychologues, afin d’aider ces derniers à délier les langues des « enfants-silence ».

    Pour aller plus loin

    Le blog de Benjamin Lacombe

    Le site de Benjamin Lacombe

    Benjamin Lacombe sur Lille3jeunesse

    Lison Gillet DEUST 1 métiers des bibliothèques et de la documentation. UFR Idist 18 Novembre 2010

    Documents

    , 19 novembre 2010, JPG 16.4 ko, 360 x 378 pixels