Site littérature jeunesse de lille 3

C’est pas grave, de Michel Van Zeveren

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Étourdi, Petit Lapin renverse son lait et se met à pleurer. Grand Lapin lui dit pour le rassurer : « C’est pas grave ». De bêtises en bêtises Petit lapin ne prend pas conscience de ses actes, qui peuvent être dangereux.
    (JPG)
    © Pastel L’École des loisirs, 2010

    Nous voilà dans le terrier de Petit et Grand Lapin. Tout deux vivant paisiblement dans cet antre chaleureux et douillet, les frasques de Petit Lapin n’étonnent plus Grand Lapin. Petit Lapin n’a cure des innombrables forfaits qu’il commet, toujours plus dangereux...

    Cet album nous montre de quelle importance relève le rôle des parents (ainsi que maternel) et combien ses paroles peuvent-être importantes pour l’enfant, et fondatrices. On nous montre un père dépassé qui va bientôt envoyer son fils au dehors se confronter au monde réel, dangereux. Une fois livré à lui-même notre petit héros se confrontera au chemin initiatique, présentement la gueule du loup d’où il sortira par insouciance, encore... En brulant l’estomac du loup... Quelle surprise lorsque Petit Lapin se rend compte que « c’est grave » lorsqu’il se fait mal à la cheville en tombant de la gueule du loup !!!

    « Mais il y a des choses plus graves que d’autres. » Voilà le mot de la fin qui à lui seul ne permet pas de redonner à cet album la moralité dont il manque cruellement.

    En regardant attentivement les illustrations, je me suis aperçu d’un détail troublant : La terre qui entoure le terrier de nos deux amis est tout à fait semblable au pelage du loup, que doit-on comprendre ? La chaleur de notre habitat n’est pas moins dangereux que l’estomac d’un loup ??

    Pour ma part, je donnerais cet album à lire aux parents. Ils pourraient ainsi savoir qu’il est absolument important pour eux d’être à l’écoute de leur enfant, ne pas leur laisser faire n’importe quoi au risque de finir comme petite grenouille et petit lapin, rescapés de justesse des crocs acérés d’un méchant loup...

    Sarah Fekonja, L2 HSI, Langues et Culture Antiques, janvier 2011

    Post-scriptum

    VAN ZEVEREN, Michel. C’est pas grave. École des loisirs, 2010. 1 vol. (non paginé [32]) p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 25 x 18 cm. (Pastel). ISBN 978-2-211-09570-9

    Pour en savoir plus sur l’auteur, voir le Blog La soupe de l’espace