Site littérature jeunesse de lille 3

Les poissons savent-ils nager ?, d’Alex Cousseau et Nathalie Choux ill.

Des poissons décident de sortir de l’océan et de vivre avec les hommes, à la manière des hommes...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Que se passerait-il si les poissons se laissaient pousser des bras et des jambes et s’ils décidaient d’aller vivre en ville avec les hommes ? Ils essayeraient probablement de leur ressembler. Ils porteraient des vêtements et chercheraient à gagner beaucoup d’argent. Ils deviendraient marchands de crevettes et traqueraient celles-ci jusqu’au moment ou elles disparaîtraient. Qu’arriverait-il alors aux hommes, aux poissons et aux crevettes ?
    (JPG)
    © Sarbacane, 2009

    Une fable originale

    Il n’est pas banal de voir des poissons se laisser pousser les bras et les jambes pour sortir de l’océan et vivre avec les hommes. Il est agréable tout au long de l’œuvre de voir l’évolution de ces poissons qui doivent pour s’assimiler à l’homme, leur ressembler et intégrer de ce fait leur société. L’évolution est rapide et caractérisée par un texte court avec une illustration en fond qui couvre une double page. Cette évolution va de l’habillage des poissons, en passant par leur intégration grâce au travail,de leurs loisirs,du mariage... L’action la plus importante réside néanmoins dans la chasse aux crevettes.

    Au niveau des personnages, nous en trouvons trois types : les hommes, les poissons et les crevettes. Bien entendu, tous les hommes ne se ressemblent pas, les poissons non plus. Seules les crevettes sont identiques.

    Les situations sont parfois totalement loufoques. Ainsi, on retrouve un déplacement des crevettes totalement inédit : elles se réfugient en haut des arbres, puis elles se laissent pousser les ailes pour fuir les poissons. Les requins sont également présentés lors d’une scène ou ils deviennent des bûcherons et ou ils abattent des arbres pour dénicher les crevettes... Ce qui provoque des situations pour le moins invraisemblables et qui suscitent le comique.

    Le récit

    Totalement au futur, il permet de décrire ce qui arriveraient probablement si les poissons décidaient de vivre avec les hommes. Le récit est découpé en plusieurs actions qui situe l’action de manière très simple (ex : les poissons s’habillent, ils doivent gagner de l’argent, ils travaillent...). Les phrases sont construites simplement et sont relativement brèves. Le langage est compréhensible pour tous et vise à toucher le plus grand nombre. Le récit étant assez bref, il est facile de se repérer dans l’action et ainsi ne pas perdre le fil de l’histoire.

    Un album haut en couleurs

    Les illustrations de Nathalie Choux font partie intégrante de l’histoire. Elles permettent une immersion plus grande dans le récit et entretiennent l’imaginaire tout en apportant bon nombre de détails. L’étendue des illustrations donne l’impression d’un monde immense où il s’y passe énormément de choses. L’enfant devra prêter attention pour saisir tous les détails des illustrations extrêmement plaisantes à regarder.

    Des thèmes forts et actuels

    Tout au long de l’album nous est dépeint une évolution du monde, de la société, à travers des thèmes spécifiques tels que la politique ou encore l’écologie. Le récit mêle intelligemment l’histoire des poissons à celle des hommes qui courent à leur perte respective. Ces thèmes sont abordés de manière ludique et efficace puisque le raisonnement arrive de manière inconsciente pour l’enfant.

    Pourquoi lire cet album ?

    Parce qu’il présente une histoire originale et colorée qui plonge l’enfant dans un imaginaire. L’histoire est expliquée de manière simple et l’illustration renforce l’implication de l’enfant dans l’histoire. En plus d’être divertissant, cet album permet d’amener une réflexion à l’enfant sur le monde qui l’entoure, sur les choses et faits qu’il peut rencontrer au quotidien. Il traite de thèmes actuels et importants, tout cela de manière ludique. Un livre sublime que je recommande à tous.

    Valentin Fijalkowski

    L2 HSI, Langues et culture antiques, janvier 2011

    Post-scriptum

    COUSSEAU, Alex. Les poissons savent-ils nager ? Nathalie Choux ill. Sarbacane, 2009. ISBN978-2-84865-311-2