Site littérature jeunesse de lille 3

J’avais un ami ornithorynque !

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Mon grand père me disait souvent que « la vie est pleine de surprises ». Je ne l’ai compris que lorsqu’il nous a quittés. Cependant, cette épreuve reste un apprentissage qui mérite d’être vécu.

    À l’aube de la mienne, j’ai fait connaissance avec dame souffrance, une bien mauvaise rencontre n’est-ce pas ? Cependant, le hasard m’a présenté à l’amitié d’une boule de poils attendrissante et étonnement expressive ! Laissez moi vous faire part de cette rencontre.

    Il y a de cela 15 ans maintenant, la peine de voir mes parents se déchirer avait fait, pour moi, de la solitude une amie. À cette même période, j’ai fait la rencontre de Toto et de son ami Wawa le Koala, lors d’un voyage dans la forêt australienne. Toto était un ornithorynque dont la bonhomie apparente m’avait de suite séduit. Sa sympathie communicative m’avait donné envie d’en savoir plus sur sa vie. Rassuré par l’ambiance chaleureuse qui se dégageait de cet environnement, je plongeai avec joie dans leurs péripéties. Toto me décrivit comment, un jour, un malheureux événement vint bouleverser sa vie. En effet, la rivière à coté de laquelle il menait une vie paisible et sereine se vit, du jour au lendemain, complétement asséchée. Je sentis que même si nous ne nous ressemblions pas physiquement, une certaine familiarité nous caractérisait.

    L’empathie envers Toto, que je ne pus définir à l’époque, vint naturellement au fil de l’histoire. Comme le disait Francis Bacon, « l’amitié double les joies et réduit de moitié les peines ». L’amitié entre Toto, Wawa et le reste de la bande a permis de dédramatiser ma propre souffrance et de la surmonter. Certes, toutes les amitiés sont différentes mais toutes enrichissent le rythme de notre vie. Cette découverte littéraire m’a octroyé la force de dépasser le mal-être qui m’habitait.

    Drôle, poétique et pédagogique je ne peux que recommander cette BD !

    Yann Polerowicz, UFR IDIST, Deust 2 Métiers des Bibliothèques et de la Documentation, mars 2011

    Post-scriptum

    OMOND, Éric. Toto L’ornithorynque. Tome I. Paris : Delcourt (jeunesse), 1997. 32 p. ISBN-10 : 2840551640 ISBN-13 : 978-2840551645

    Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette série : Toto l’ornithorynque sur le site de la bédéthèque