Site littérature jeunesse de lille 3

Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer

Artemis Fowl (tome1) ; Mission polaire (tome2) : Code éternité (tome 3)
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Derniers messages publiés dans les forums

    Le Génie contre la magie

    Artémis Fowl est un génie de douze ans qui veut reconquérir la fortune de sa famille. Il décide pour cela de voler l’or légendaire des fées.

    (GIF)

    Le jeune Artémis, douze ans, est livré à lui-même. Sa mère plonge peu à peu dans la folie, cloîtrée dans sa chambre et rétive à toute intrusion de la lumière du jour, tandis que son père est mort il y a peu, entraînant la ruine de la très ancienne et redoutée famille des Fowl. Mais cette liberté nouvellement acquise plaît au jeune garçon qui peut dès lors utiliser son incroyable intelligence pour restaurer la fortune perdue de sa famille.

    Son plan est simple : grâce au Livre des fées, il espère apprendre tous les secrets de ces êtres de magie et, partant, s’emparer de leurs trésors. Mais ces dernières ont atteint un niveau technologique bien supérieur et ne sont pas prêtes à se laisser dépouiller sans réagir, d’autant que ses méthodes sont plus que contestables...

    Un livre ambigu

    Artémis Fowl est un livre qui étonne, ne serait-ce parce qu’il bouleverse nos habitudes de lecteurs qui séparent dans les livres pour enfants les romans traitant de magie et ceux abordant des engins techniques perfectionnés. Or, Eoin Colfer mélange allègrement les deux, postulant que le Peuple des fées est plus ancien que l’humanité et donc plus avancé dans ce domaine. (GIF) L’idée n’est pas mauvaise, quoiqu’un peu dérangeante au début, dès lors qu’on accepte de voir les fées se déplacer avec des ailes mécaniques dans le dos, mais ce n’est pas ce qui fait l’intérêt du livre. En fait, il brille plutôt par une galerie de portraits assez bien menée. Un des personnages des plus intéressants à ce propos est sans conteste celui du centaure Foaly, scientifique incompris dont les découvertes ont néanmoins permis au fil des siècles l’incroyable développement technologique du petit Peuple. Parmi les humains, le jeune Artémis bien sûr doit retenir notre attention. En effet, il est un être détestable qui est prêt à tout pour parvenir à ses fins et mérite en cela de descendre d’une longue lignée de malfaiteurs, mais son personnage prend une dimension particulière dans certains moments de doute. Parfois, face à la folie de sa mère, ou lorsqu’il apprend le prétendu retour de son père, le génie redevient un enfant. Au-delà de l’aspect narratif, de l’histoire qui oppose humains et créatures magiques, ce sont ces moments de doute qui sont les plus précieux, les moments où l’implacable logique vacille et s’imprègne d’un peu de chaleur humaine.

    Dans le roman, les frontières deviennent floues. La magie se pique de technologie, le Bien et le Mal ne sont pas véritablement définis comme tels puisque le héros est le méchant auquel on s’attache finalement, et l’écriture elle-même devient parfois ambiguë. S’agit-il d’un polar, d’un livre de fantasy, d’un livre drôle ? En fait, l’auteur a distillé dans son écriture un peu de chaque nouant une intrigue policière, créant des scènes franchement humoristiques avec des personnages légendaires. S’agit-il d’un livre de jeunesse pour enfants ou pour de jeunes adultes ? Eoin Colfer utilise en effet certains raccourcis peu satisfaisants lorsqu’il doit expliquer comment son héros déchiffre le langage des fées, par exemple, et finalement on reste sur sa fin, légèrement frustré, comme s’il manquait un je-ne-sais-quoi d’indéfinissable, l’impression que l’auteur aurait pu aller plus loin et s’est arrêté en chemin, ou le sentiment d’un grand fouillis qui a des potentiels malheureusement sous-exploités.

    par Thomas Chaimbault (03/2002)


    Décapant et décalé

    Ce " polar high tech " mené tambour battant nous introduit dans l’univers merveilleux des fées, farfadets et autres créatures aux oreilles pointues. Celles-ci, malgré leur technologie sophistiquée (engin téléguidé et autres objets à énergie nucléaire), ont dû se retrancher au centre de la terre pour se mettre hors de portée du peuple de la boue. Eh, oui c’est bien de nous qu’il s’agit.

    (GIF)

    Hors de question donc pour le lecteur de lire douillettement ce livre... Dès le début, ce cher lecteur est tiraillé entre un petit génie millionnaire, Artemis, roi de la cambriole âgé de douze ans et n’espérant pas moins régner sur le monde... bref, orgueilleux et horripilant, la figure même de l’anti-héros, et la fée Holly, non moins agaçante dans le genre casse-cou au grand cœur. Difficile donc pour notre lecteur de choisir son camp. Car malgré tous ses défauts, Artemis cache une vraie sensibilité sous sa carapace (n’oublions pas, que son père est porté disparu et que sa mère s’enfonce peu à peu dans la folie ; peu banal dans la littérature de jeunesse...). Et, il faut bien l’avouer, un héros anti-conventionnel, cela fait plaisir de temps en temps.

    Mais ce n’est pas tout. Non content d’avoir créé deux camps héros, Eoin Colfer ballotte son lecteur à travers les genres : entre espionnage (Artemis et son homme à tout faire dissuasif, Butler), S-F (un nombre impressionnant de machines toutes plus sophistiquées les unes que les autres) et fantastique (fées, centaures, gobelins, nains... la liste est longue), le lecteur sera dépaysé. Enfin l’humour dérangeant et non des plus légers parfois, les nombreuses intrusions du narrateur au cœur du récit n’arrangent en rien l’effet déstabilisateur.

    Même si l’on peut reprocher à l’auteur de vouloir créer une suite à tout prix (un nouveau coup de force d’Artemis chez les fées aurait un goût de réchauffé), la prose tonique de ce premier livre se lit d’une traite, le suspense étant bien ménagé à part quelques petites ratées (anticipation de l’auteur, qui coupe la tension). Par contre, le prologue et l’épilogue manquent leur but - présenter l’histoire comme le rapport psychiatrique des fées sur Artemis : le lecteur a en effet oublié qu’il s’agissait d’un dossier médical et le récit lui-même ne porte pas les marques d’une telle énonciation.

    La saga Artemis Fowl n’a cependant rien avoir avec un nouvel Harry Potter. Les styles sont très éloignés l’un de l’autre. La comparaison pourrait être, cependant, intéressante, du point de vue de la suite : Artemis évoluera-t-il, comme Harry avec son lecteur, ou restera-t-il l’éternel adolescent agaçant, malgré son geste final pour sauver sa mère et se montrer plus responsable envers son employé et garde du corps ?

    Humour décapant, héros décalés ; tout y est pour nous faire passer un agréable moment. En tout cas Artemis ne vous laissera pas indifférent : on aime ou on déteste.

    par Christelle Colin (03/2002)


    Des avis de fans

    J’ai adoré Artemis Fowl, j’ai lu Artemis Fowl (le tome 1) et aussi Mission Polaire (tome 2), j’attends impatiemment le tome 3, mais j’sais pas comment il s’appelle !

    Thibaud (par e-mail, 12/02)

    Moi, je viens de finir le 2e livre paru depuis peu de temps (Artemis Fowl, Mission Polaire) et je l’ai trouvé trop bien !!! Je crois que j’ai préféré le 2e car dans ce livre, il joue le gentil. Il y a autant d’humour que dans le 1er et on retrouve les mêmes personnages !!!!!! Mais le 1er est super !!!!!!!! Avec les FAR, les fées et tout, c’est trop bien !!!! Ma mère l’a lu en anglais et dit que c’est mieux mais c’est trop compliqué en anglais !!!

    Claire Lavin (par e-mail, 09/2002)

    Ce sont des livres vraiments supers, un mélange de réel et d’imaginaire !! J’ai lu les deux et j’attends avec impatience les deux prochains...

    Alizée Riondet (par e-mail, 12/02)

    J’ai lu les deux livres ( Artemis Fowl, Mission Polaire ) et je les ai trouvés aussi bien l’un que l’autre. J’attends les prochains avec impatience.

    (par e-mail, 03/03)

    J’ai lu les deux Artemis Fowl, je trouve que ce qu’Eoin Colfer a dans la tête est la même chose qu’Artemis, une intelligence hors du commun !!!!!!!!!!!!!!!! J’ai vraiment adooré ces deux chefs d’oeuvres. J’ai même versé quelques gouttes à la fin !!!!!!!

    (par e-mail, 06/03)

    Moi aussi j ai lu Mission Polaire ; dans ces livres les personnages sont bien choisis : Butler, Artemis, Faoly, Root, Short, ces personnages ont des caractères bien choisis. c’est super !!!!!!!!!!

    (par e-mail, 06/03)

    Ces livres sont super il éloigne de tous les stéréotypes sur les fées. Ce sont des romans d’aventure avec un humour superbe, avec un héros "méchant" et des fées avec un comportement très peu magique. Vous l’avez compris j’adore ces livres.

    Flau (par e-mail, 06/03)

    Moi j’ai preferé le 3, Code éternité où il essaie de berner quelqu’un et c’est lui qui se fait berné et ensuite il a besoin des fées.

    (par e-mail, 06/03)

    Je m’appelle Clémence Saint-Marc, j’ai 12 ans et j’ai lu les 3 tomes "Artemis Fowl" . J’ai tout simplement A - DO -RE ! C’est tellement passionnant ! Une fois que vous avez lu quelque lignes.... vous ne pouvez plus arrêter !! Je suggère que l’on fasse un film pour chacun de ces livres ! Retracer l’histoire d’ Artemis Fowl mais en faisant un film. merciiii !

    (par e-mail, 06/03)

    Moi aussi, j’ai littéralement adoré Artémis !!!!! Le numéro trois est dément mais nous laisse sur notre faim. C’est le retour du méchant Artémis ( ?) J’aimerais tellement qu’un film soit réalisé !!!!! Qui pourrait tenir le rôle d’Artémis ?

    (par e-mail, 07/03)

    Moi j’ai lu le trois et il s’appelle : "code eternity" il est trop bien mais je ne raconte pas la suite...

    (par e-mail, 07/03)

    Je suis une jeune de 12 ans et j’ai adoré ce livre. L’histoire est très intéressante. Je crois que les adolescents adoreront ce livre passionnant, plein d’intrigue et qui saura les charmer. À mon avis, c’est un livre à lire absolument ! Je le conseil à tout les adolescents.

    Justine (par e-mail/ 06-2002)

    Génial ! J’ai tout simplement adoré ce livre car il mélange le monde fantastique et la vie réelle. Artémis a douze ans, c’est un surdoué doté d’une intelligence hors du commun, il espère en capturant une fée demander une rançon et voler l’or des fées. Mais les membres de la FARfadet sont là pour l’en empêcher. Un roman fantastique pour tous les amateurs de livres riches en sensations. Je l’ai conseillé à ma mère qui l’a elle aussi adoré.

    Pierre Allary, 11 ans (par e-mail/ 09-2002)

    J’ai lu les 2 premiers tomes et je suis fan. Je crois même ne pas avoir trouvé mieux moi qui ai pourtant lu les plus beaux romans de science fiction, d’heroic fantasy, etc. Clémence 13 ans (par e-mail, 02/2003)

    J’ai adoré les deux Artemis Fowl. J’espére qu’il y en aura un autre et un film.

    Léonard Bouchy Grand fan 12 ans, (par e-mail, 02/2003

    Ce livre est tout simplement génial !!! J’ai lu les deux tomes et je les trouve très bien écrits, mélangeant le monde d’aujourd’hui à l’univers de l’Heroic Fantasy. Ce sont des livres pleins d’humour, avec de l’action d’un bout à l’autre.

    Quentin Metayer (par e-mail, 11/02)

    Je suis un des plus grands fans d’artemis... J’ai adoré le premier volume tout autant que le deuxième. J’ai été absorbé dans l’histoire a deux reprises... Je conseille fortement àtout le monde de le lire. J’ai adoré la façon dont Eoin Colfer fait intervenir Holly et Artemis ensemble.

    (par e-mail, 12/02)

    J’ai lu le premier tome et je l’ai trouvé tout simplement génial !!! J’ai hâte de lire le deuxième, car j’adore les histoires où se mèlent humour et fantastique. Mohamed (par e-mail, 01/2003) J’ai 13 ans et j’ai adoré Artemis Fowl. C’était génial. L’univers est drôlement passionnant. On est pris à fond dedans.

    Mathias (par e-mail, 11/02)

    J’ai aussi lu le 1er,et j’avoue qu’il m’est rarement donné de lire des livres aussi bien. C’est simple :le sentiment que j’ai éprouvé en lisant déjà les 2 premiers tomes, je l’ai eu que quelques fois ; en lisant les Harry Potter,les "au delà des mondes parallèles",les journaux intimes de Georgia Nicholson et les Peggy Sue. Tchao les fans de lecture (comme moi !) !

    Maguelonne, 11 ans

    C’est toujours moi, mais je vous le répète : j’ai adoré !!!

    (par e-mail/ 06-2003)

    Ce livre est génial mais j’ai trouvé mieux. (par e-mail/ 09-2002)


    On ne peut pas plaire à tout le monde !

    Je ne peux pas dire "Je l’ai lu" puisque j’ai abandonné au tiers du roman et que je n’arrive pas à m’y remettre. Je ne peux pas, à ce stade, lui trouver des défauts. Tout simplement, cela ne m’intéresse pas. J’aime l’Heroïc Fantasy en partie pour son côté merveilleux et là, des fées qui se déplacent à l’aide de réacteurs et des trolls qui dévastent un Mac Do, je ne trouve pas cela plaisant. Je conçois que le décalage avec le merveilleux classique soit plaisant pour certains lecteurs et qu’ils apprécient l’humour des situations imaginées par l’auteur. Pour moi qui aime les contes de fées et le dépaysement de la Fantasy, c’est seulement ennuyeux.

    Mais les adolescents adhéreront sûrement à ce côté parodique.

    Annick Briois (05/2002)

    Post-scriptum

    Colfer, Eoin. Artemis Fowl. Gallimard jeunesse, 2004.(Folio Junior). ISBN 2070552500

    Colfer, Eoin. Mission polaire (Artémis Fowl 2). Gallimard jeunesse, 2005. Folio junior). ISBN 2070529002

    Colfer, Eoin. Code éternité (Artemis Fowl 3). Gallimard jeunesse, 2003. (Hors série). 408 p. ISBN 2070554031

    Forum de l'article : 8 contribution(s) au forum

    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 2 avril 2006
    J’ai 33 ans et j’ai lu le premier tome d’Artemis l’année passée j’ai trouvé ça génial (et oui c’est aussi pour les grands) je lirais les autres le plus vite possible et je les ai aussi recommandé à mes nièces de 10 et 12 ans.
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, par melane du 69, 2 juillet 2006
    Salut j’ai adoré les aventures d’Artémis Fowl c’est trop d’la balle Le seul truck domage c’est que se ne sooit pas une serie plus longue au lieux d’une trilogie Kiss smiley
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 25 novembre 2008
    C’est pas une trilogie car il ya 6 tomes maintenant ! Le 6eme est sortie le 21 Novembre 2008, Il ya pas longtemps !! Bon continue a adorer et je serais hyper contente ! Doremi
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 19 août 2006
    c pas une trilogie ya un quatre et a koi elle ressemble Holly je voudrai bien voir des images et que artemis sorte avec lui dans le 4 operation opale que je vais avoir lundi
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 19 août 2006
    jai fait le record en trois jour jai lut le 1 le 2 le 3 telement cest bien
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 5 mai 2008
    en tout cas ça ne t’as pas appris à ne pas avoir de fautes d’orthographe lool ^^
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, par misse, 28 octobre 2008
    Oui moi aussi j’aime Artemis Fowl sauf que j’aimerais que lui et Holly soit amoureux au lieu de s’échanger des coups de points avec Butler. smiley !!!
    > Artemis Fowl, d’ Eoin Colfer, 25 novembre 2008
    Je suis tout a fais d’accord ! Je veux absolument pas qu’il sorte avec Minerva ! Doremi
    Retour au début des forums