Site littérature jeunesse de lille 3

Un souvenir en chocolat...

Charlie et la chocolaterie
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    (JPG)
    © Gallimard, 1987

    Charlie et la chocolaterie est l’un des premiers livres souvenirs de ma jeunesse. Je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains pour en faire une fiche de lecture et le présenter à tous mes autres camarades. Comment ne pas s’identifier à ce jeune héros qu’était Charlie Buckett qui par un heureux hasard allait se retrouver à visiter l’une des chocolateries les plus fascinantes. Rien ne prédestinait le jeune Charlie Buckett quand monsieur Willy Wonka lança une grande chasse aux tockets d’or. Les quatres premiers gagnants n’étaient que des enfants tous plus sales gosses les uns que les autres. Veruca Salt qui exigeait que ses parents réalisent tous ses désirs. Violette Beauregard qui passait son temps à macher du chewing-gum. Mike Teavee jouait à longuer de journée aux jeux-vidéos et Augustus Gloop, lui, mangeait tellement qu’il ressemblait à un goret. Seul Charlie était un enfant simple et découvra son ticket d’or comme tous auraient dû le trouver.

    Quand je repense à ce livre, ma principale préoccupation était de le faire aimer à mes camarades de classe. Mais j’y ai aussi appris que les enfants ont besoin de la présence d’un adulte et que même les parents doivent toujours se référer à un autre adulte. Charlie était le seul à écouter attentivement les instructions de monsieur Willy Wonka ce qui d’ailleurs lui valait de recevoir l’un des plus beaux cadeaux que personne ne peut imagner recevoir. Encore aujourd’hui je lis cette histoire et me prends à rêver. Je pense à pouvoir boire un chocolat venant d’une rivière, de manger de l’herbe à la menthe et d’autres boutons d’or possédant des goûts extraordinaires.

    © Pauline, GOUJET, L1 HSI, Langues et Cultures Antiques

    Novembre 2011

    Post-scriptum

    DAHL, Roald, Charlie et la chocolaterie. Quentin Blake ill. Elisabeth GASPAR trad. Gallimard, 1987. 190 p. (Folio Junior). ISBN 2-07-051333-5

    Charlie et la chocolaterie a été par deux fois adapté au cinéma une première fois en 1971 par Mel Stuart sous le titre Willy Wonka & the Chocolate Factory, puis en 2005 par Tim Burton sous le titre original de Charlie and the chocolate Factory