Site littérature jeunesse de lille 3

THOMAS WARD, l’histoire d’un épouvanteur

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    On dit souvent aux enfants qu’il ne faut pas avoir peur du noir... C’est faux, je le sais, toutes ces choses tapies dans les ombres attendent pour nous nuire. Seul le septième fils d’un septième fils a la capacité de protéger les gens contre les créatures tapies dans l‘ombre.

    Je m’appelle Thomas Ward et j’écris pour raconter mon histoire. Je suis apprenti épouvanteur depuis mon treizième anniversaire. Un épouvanteur est une personne qui protége nos contrées contre les créatures de l’Obscur qui cherchent à nuire aux humains, mais notre travail consiste aussi à donner le repos aux fantômes qui n’ont pas trouvé la paix de la mort.

    J’ai consigné mes histoires dans des cahiers dont Joseph Delaney, auteur anglais et professeur d’anglais spécialisé dans la littérature vampirique, a fait des livres depuis 2004. Il est également connu pour ses autres oeuvres de littérature jeunesse et de science-fiction héroïc fantasy. Il habite dans le Lancashire avec sa famille près de la maison hantée qui était ma première épreuve en tant qu’épouvanteur.

    (JPG)
    L’Apprenti Épouvanteur

    L’Apprenti Épouvanteur est le premier tome de la série qui compte actuellement sept tomes avec des hors séries tel que : Les sorcières de l’épouvanteur qui rassemble cinq nouvelles sur l’univers des livres de la série. Ces livres sont publiés par Bayard Jeunesse que je remercie de prendre un tel risque pour publier mon histoire malgré le danger d’attirer vers eux l’attention de créatures malveillantes.

    Au commencement...

    Pour en revenir à mon histoire, je suis né dans un ferme, dernier d’une fratrie de sept enfants, comme mon père ce qui fait de moi le septième fils d’un septième fils, ce qui est à la fois une bénédiction et une malédiction car certes je perçoit des choses invisible au commun des mortels mais en même temps ces choses sont souvent effrayante. Cela dit seul ce type de personne est apte à devenir épouvanteur personnage énigmatique souvent craint car c’est lui qui débarrasse les gens des créatures inopportunes, dans le meilleur des cas, et dangereuses, dans le pire. À treize ans j’ai donc quitté la ferme familiale pour suivre mon maître John Gregory afin de devenir le prochain épouvanteur.

    Une apparence mystérieuse...

    Il n’y a rien de plus simple pour reconnaître un épouvanteur, il suffit de se représenter un homme à capuchon tenant une canne le plus souvent faite de bois de sorbier et qui blesse la plupart des créatures de l’ombre. Pour lutter contre les plus agressive cette canne contient une lame en argent rétractable car l’argent est nocif pour tout ce qui touche à l’Obscur. Il possède également un longue chaîne en argent avec laquelle il entrave les sorcières comme un lasso. Voila comment on reconnaît un épouvanteur dont la silhouette met les gens mal à l’aise lorsqu’ils la voient.

    (JPG)
    La tenue de l’épouvanteur

    Des créatures malveillantes...

    Vous vous demandez sans doute ce qu’est l’Obscur dont je parle tout le temps. Excusez mon oubli, c’est juste que j’y suis tellement confronté que j’en parle comme si de rien n’était. Donc l’Obscur c’est le terme qui désigne l’ensemble de créatures qui nuisent aux humains. Il en existe deux types :

    (JPG)
    Un gobelin tapageur

    -  les gobelins qui sont des entités qui revêtent diverses formes, plus ou moins agressives car ces créatures vont du gobelin tapageur à celui qui essaiera de vous tuer.

    -  les sorcières dont on distingue deux types, celles qui utilisent la magie du sang et celles qui utilisent la magie des ossements. Les premières tirent donc leur force en s’abreuvant de sang humain le plus jeune possible tandis que les secondes utilisent les os de leur victime. Il existe d’autres type de créatures moins fréquentes dont je vous fais part dans mes cahiers que je vous invite donc à lire.

    Des compagnons dont on ne peut se séparer...

    (JPG)
    Tom Ward, Alice et John Gregory

    Pour finir je vais vous parler des deux personnes les plus importantes pour moi, qui sont toujours à mes côtés et en qui j’ai confiance.

    En premier il y a mon maître, John Gregory, grâce à qui j’ai appris tout ce que je sais et pour qui j’ai beaucoup d’affection, ce qui est réciproque malgré son côté froid et sévère. Pourtant, c’est un homme juste et bon qui fait passer l’intérêt des autres avant le sien.

    Et enfin, il y a Alice, une jeune sorcière de mon âge. Cependant, ma première rencontre avec elle a bien failli me tuer car sous les ordres de sa tante elle a fait en sorte qu’une sorcière que l’épouvanteur gardait emprisonnée dans son jardin soit libérée. Tout ça à cause d’une promesse que j’ai faite sans réfléchir aux conséquences. Cependant j’ai réussi à vaincre la sorcière avec l’aide d’Alice et depuis, nous restons souvent ensemble.

    Voilà ma condition d’épouvanteur. Je suis en danger de mort constant et les gens me craignent parce que je suis en contact avec des choses terrifiantes. Il faut bien que quelque un le fasse et je continuerai à m’acquitter de la tâche pour laquelle je suis né.

    Thomas J. Ward

    Clément Schillers, L1 Lettres modernes, Ufr Lettres modernes Décembre 2011

    Post-scriptum

    DELANEY, Joseph. L’apprenti Épouvanteur. Traduit de l’anglais par Marie-Hélène Delval. Montrouge : Bayard jeunesse, 2010. 275 p. ; 21 x 14 cm. ISBN 10 2-7470-1710-9 12,90 €