Site littérature jeunesse de lille 3

FÉLIX, papa du turbulent CHI

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Félix le chat fait à présent figure d’ancêtre dans le milieu de la bande dessinée. Quoi de plus normal alors que de lui découvrir quelques petits chatons ?

    Bonjour à tous, ici Félix !

    (JPG)
    Pat Sullivan, Félix le chat, Hachette, 1931. 32p. : ill. n&b ; 27cm

    Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de me présenter, je suis quand même une célébrité ! Alors c’est vrai, j’ai un peu vieilli et les enfants d’aujourd’hui ne savent plus trop pourquoi les trois quarts des chats noirs et blancs sont appelés « Félix » par les adultes, mais je suis toujours fringant ! Cependant, je suis réaliste, il est temps aujourd’hui de passer la main... enfin la patte, car même si ce n’est plus pour moi, le monde doit continuer de tourner pour un chat ! Et puisque j’estime avoir tout de même mon avis à donner, je vais vous en présenter un tout à fait adorable.

    Avant il faut que je vous explique. Je vous l’ai dit, je suis une vraie star, on ne me refuse rien. Un jour, j’ai voulu faire le tour du monde et je me suis lancé. J’ai vu la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon ! Et justement au Japon, j’ai rencontré une certaine chatte, star elle aussi dans ce petit pays. Elle s’appelait Kitty et nous sommes tout de suite tombés amoureux. Je suis resté au Japon un an et puis il a fallu rentrer à la maison. Kitty a compris, c’était une chatte vraiment très sage et elle m’a dit que tout irait bien puisqu’elle avait nos chatons pour lui rappeler mon bon souvenir.

    (JPG)
    Photo de famille.
    Kitty, Félix et Chi. © Photomontage F. Buchelet

    Nous y voici ! Les chatons ! L’un d’eux a très vite disparu, nous étions vraiment très inquiets mais voilà qu’aujourd’hui je le retrouve, et où ? Surprise ! Dans les pages d’un livre ! Ce sacré petit est bien le fils de son père puisque le voilà héros de bande dessinée comme moi dans ma jeunesse ! C’est donc en lui que je mets tous mes espoirs, il est l’avenir !

    Chi ! Chi ! Viens donc ici mon petit ! Dis bonjour tu veux ?

    Chi : « Bonjour tu veux ! »

    (JPG)
    Konami Kanata, Chi : Une vie de chat, Glénat, 2010. 168p. : ill. en coul. ; 13x18cm ; (Glénat Kids) ISBN : 978-2-7234-7838-0

    Allons, non, fait un effort, ne soit pas idiot. Oh et arrête de chasser ma queue, ce n’est pas un jouet, enfin ! Regarde ton cher public, est-ce que tu comprends ? Quand j’étais jeune, moi aussi j’étais un héros, les enfants lisaient mes aventures et j’étais plutôt connu pour mon intelligence car je savais toujours sortir mes maîtres d’un mauvais pas ! Enfin, à condition qu’ils me nourrissent dignement bien sûr ! Ah ! Mes moustaches ! Chi ! Reste donc un peu en place !

    Un peu de calme je vous prie !

    Mesdames et messieurs, voici donc mon chaton, n’est-il pas mignon ? Il s’appelle Chi, prononcez "tchi". Il a été adopté par le petit Yohei, sa maman et son papa. Même s’ils n’ont pas le droit de garder d’animal dans leur immeuble, ils n’ont évidemment pas pu résister au charme naturel d’un tel petit.

    C’est Konami Kanata qui a commencé le 22 novembre 2004 à raconter les aventures de Chi. C’est donc grâce à elle que j’ai découvert que mon petit avait un tel potentiel ! Déjà sept volumes et Chi nous réserve encore bien des surprises, impossible de venir à bout de ses aventures tant il est espiègle et curieux. Je me souviens de ce fameux jour où, devant la fenêtre, il s’était caché parmi des peluches pour ne pas être découvert ! Quelle frayeur !

    Ces livres sont dessinés pour les enfants, les dialogues sont simples et peu nombreux. Il est évident qu’une humaine ne peut rendre parfaitement la sublime complexité de la pensée féline, il s’agit cependant d’une excellente tentative !

    Comme moi dans ma jeunesse, mon petit Chi a même la chance d’avoir un dessin animé en son honneur. Oh bien sûr la petite voix humaine qui remplace les adorables miaulement de Chi est un peu étrange mais quand on connaît comme moi les finesses du show-business, on s’y habitue bien vite.

    Encore des aventures

    Il faut aussi que je vous raconte une petite anecdote. Je profite souvent de mes vacances pour me rendre incognito dans des salons du livre, voyez-vous, histoire de voir si j’ai toujours le vent en poupe. D’habitude, il s’avère que plus vraiment mais là n’est pas la question ! Regardez plutôt sur quoi je suis tombé en me baladant dans le salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil !

    (JPG)
    Mon petit Chi au stand de Montreuil
    Photo ©Buchelet Florence

    Chi : « Hey mais c’est moi ! »

    Oh que oui ! Quelle classe ! Il est tellement adorable ! Ce petit, c’est moi tout craché... En toute modestie bien sûr !

    Florence Buchelet, L3 lettres modernes. (7/12/2011)