Site littérature jeunesse de lille 3

DOBBY : discussion au coin du feu entre un elfe de maison et une Gryffondor

À la mémoire de Dobby, elfe libre, mort pour ses amis et ses convictions...
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Fin septembre, trois semaines après la rentrée, l’automne approche à grand pas. Alors que Harry et Ron sont allés se coucher, Hermione se réchauffe devant la cheminée de la salle commune des Gryffondor. Soudain, dobby apparaît...
    (JPG)

    Dobby : Bonsoir miss Hermione Granger. Dobby va vous laisser, il ne voulait pas déranger.

    Hermione  : Non restes ! Un peu de compagnie ne me fera pas de mal.

    Dobby lui sourit, les yeux brillant de joie et commence à ranger la salle commune.

    Hermione : Dis-moi Dobby, c’est quoi ton histoire ?

    Dobby : Dobby est un elfe libre ! [répond-t-il fièrement]. Avant Dobby servait la famille Malefoy, mais Dobby s’est libéré et a aidé le jeune Harry Potter !

    Hermione  : Pourquoi t’être libéré ?

    Dobby : Dobby n’aimait pas la famillle Malefoy, c’est une mauvaise famille [continue-t-il plus bas comme s’il craignait qu’on l’entende]. La famille Malefoy est plongée dans la magie noire et travaille pour le Seigneur des Ténèbres... Alors Dobby a décidé de changer de famille ! Ca n’a pas été facile, non , il a fallu que Dobby harcèle Joane Rowling pendant des mois pour qu’elle change son histoire.

    Hermione  : Tu en as de la chance ! Moi, je me suis plainte pendant des jours entiers pour qu’elle me laisse appliquer une formule sur mes cheveux pour les lisser... mais elle n’a jamais cédé.

    Dobby : Quand il est né le 17 juin, Joane Rowling a attribué Dobby à la famille Malefoy. Mais Dobby n’était pas d’accord miss, alors Dobby lui a rendu la vie impossible pendant quatre mois avant de la convaincre de changer son histoire. Dobby a caché ses notes d’écriture sur le tome Harry Potter et la chambre des secrets pendant trois semaines entières. Et quand la première version a été rendu à l’éditeur Dobby a mis un tel bazard chez l’éditeur que Joane Rowling a du réécrire le tome !

    Hermione (curieuse) : Qu’est-ce que tu veux dire par première version ?

    Dobby : Dans la première version du tome, Dobby n’aide pas Harry Potter. Miss Ginny Weasley meurt et le Seigneurs des Ténèbres prend le pouvoir.

    Hermione (ahurie) : Tu veux dire que tu as réécris l’histoire du tome deux de la saga Harry Potter sortie en 1998 !?

    Dobby : Non miss, Dobby n’a rien fait, c’est Joane Rowlingg qui a tout fait !C’est une très bonne romancière miss ! Aujourd’hui elle a 46 ans et malgré le succès phénoménal de la saga, Joane Rowling n’a pas toujours eu la vie facile.

    (JPG)

    La saga Harry Potter est née en 1990, au cours d’un voyage en train entre Manchester et Londres. Joane Rowling a imaginé l’histoire de Monsieur Harry Potter mais personne n’a voulu la publier avant 1997, l’année où la maison d’édition Bloomsbury Publish a décidé de publier la saga. Très vite, d’autres maisons d’édition ont acheté les droits du livre pour le traduire : la maison d’édition française Gallimard, puis la maison d’édition américaine Scholastic un an plus tard, en 1998. Aujourd’hui, on compte 65 traductions des livres Harry Potter ! Joane Rowling a même reçu plusieurs prix dès le premier tome : par exemple les prix anglais British Book Award et Children’s Book of the years et même des prix francais comme le prix Sorcière du Roman en 1999 et le prix Tam-Tam du livre jeunesse, catégorie Je Bouquine !

    Hermione  : Comment tu sais touts ça Dobby ?

    Dobby : Dobby a passé des journées entières à observer Joane Rowling qui travaillait sur notre histoire. Dobyy l’a vue inspirée par les oeuvres de Tolkien ou de C.S.Lewis. Dobby l’a vue relire à plusieurs reprises Hans et les Rebelles de Jessica Mitford qui l’a beaucoup influencé. Et Dobby l’a observée travailler sur le tempérament des personnages de la saga pour les rapprocher des personnages-animaux du Vent dans les Saules de Kenneth Grahame. Dobby l’a même aidée dans le choix de références chrétiennes pour le dernier tome de la saga.

    Hermione  : Waw !

    Dobby (les yeux brillants) : Dobby était fier d’aider Joane Rowling ! Dobby devait l’aider ! Elle a écrit une histoire magnifique pour Dobby, parmi tous les elfes de maison, Dobby est le seul elfe libre ! Et il est l’ami de Harry Potter ! C’est un immense honneur qu’a fait Joane Rowling à Dobby !

    Dobby s’étant arrété durant sa longue tirade, il reprend son ménage et d’un claquement de doigt fait disparaître toutes les poubelles.

    Hermione  : Dobby comment tu fais ça ? Je veux dire tu as des pouvoirs particuliers ?

    Dobby : Ho, les elfes de maison ont beaucoup de pouvoirs miss ! Beaucoup ! Les elfes de maison ont leur propre magie ce qui leur permet de transplaner dans Poudlard par exemple. C’est aussi grâce à cette magie que Dobby a pu récupérer le courrier d’Harry Potter, bloquer la voie 9 3/4 et ensorcelé le cognard pendant le match de Quiditch.

    Hermione  : Mais votre magie est plus puissante que celle de n’importe quel sorcier ! Pourquoi les servir alors ?

    Dobby (sombre) : Hé bien ce n’est pas quelque chose chose que les elfes choisissent. Les premiers elfes de maison se sont mis au service de sorciers et depuis leurs descendants se doivent de servir ces mêmes sorciers. Et si un elfe désobéit ou n’accomplit pas correctement ses tâches, alors il se punit.

    Hermione  : Cette situation est horrible ! Il faut vous libérer !

    Dobby : Dobby est libre ! Dobby est libre ! Dobby ne rend plus que des services à qui il souhaite ! Et pour son tavail à Poudlard, Dobby est payé, Dobby reçoit un salaire d’un Gallion par semaine et Dobby a aussi droit à un congé par mois. Le professeur Dumbledore a proposé dix Gallions par semaine à Dobby et tous les week-ends libres mais Dobby a refusé !

    Hermione  : Tout de même ce n’est pas beaucoup !

    Dobby : Dobby n’a pas besoin de plus, Dobby est logé à Poudlard et Dumbledore autorise les elfes de maison à manger dans les cuisines. Avec son salaire, Dobby oeut largement m’habiller, miss !

    Hermione (souriant) : Hum oui... je vois ça ! Tu as beaucoup de vêtements !

    Dobby : Les habits c’est la liberté pour les elfes de maison miss ! Quand un maître donne un vêtement à un elfe de maison, l’elfe est libre de s’en aller et de se trouver une nouvelle famille à servir. Dobby a décidé de ne plus servir les sorciers et il s’est trouvé un travail ici, à Poudlard. Avec son salaire, il s’est acheté plein de chaussettes, ce sont ses vêtements préférés ! La vendeuse a trouvé ça bizarre que Dobby cherche des chaussettes différentes alors Dobby lui a expliqué qu’elle s’était trompée et qu’elle avait mis toutes les chaussettes identiques ensemble ! Elle a bien ri quand Dobby lui en a acheté plusieurs différentes !

    Hermione  : Hum, elle n’était sûrement pas très maligne !

    Dobby : Oui c’est aussi ce que j’ai pensé !

    (Attrapant le premier livre à portée de main, il se met à se cogner la tête avec)

    Dobby : Méchant Dobby ! Méchant !

    Hermione (attrapant le livre et stoppant l’elfe) : Arrête Dobby ! Pourquoi te punis-tu ?

    Dobby : Dobby n’a pas le droit de penser du mal des sorciers ! Dobby est un elfe de maison, il n’a pas le droit de rire des sorciers ! Dobby doit respecter les sorciers !

    Hermione  : Je déteste les sorciers pour ce qu’ils vous font subir à toi et les autres elfes Dobby.

    Dobby : Miss Hermione Granger ne devrait pas, la vie des elfes a toujours été ainsi, et les elfes ne s’en plaignent pas.

    Hermione [plus déterminée que jamais] : Hé bien crois-moi, les choses vont changer !

    Quelques jours plus tard, les elfes de maison trouvèrent partout dans la salle commune des Gryffondor des bonnets, des écharpes et des chaussettes grossièrement tricotés. Hermione avait compris comment rendre leur liberté aux elfes de maison. Mais ceux-ci, offensés, avaient décidé de ne plus ranger la salle des rouges et or. Alors Dobby récupéra tous les vêtements de la jeune fille en rangeant lui-même la salle commune des jeunes gryffons. Et pendant plusieurs mois, un elfe de maison se démarqua des autres par la montagne de bonnets qu’il avait entassés sur sa tête...

    Foucart Elodie HSI L2