Site littérature jeunesse de lille 3

La Petite Sirène, de Hans Christian Andersen

Le peuple de la mer vu sous un nouveau jour
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    La plus jeune fille du roi de la mer est fascinée par le peuple de la terre. Elle attend avec impatience le jour de ses quinze ans pour monter à la surface voir les créatures qui y vivent. Arrive alors le jour de ses quinze ans. Une fois à la surface elle observe un bateau et notamment un jeune prince qu’elle sauve de la noyade après le naufrage de son bateau. Mais comment va-t-elle pouvoir se rapprocher de lui puisque, d’après sa grand mère, les queues de poisson ne plaisent pas aux hommes ?

    L’histoire d’un mythe

    La légende du peuple marin existe depuis des siècles. Certains marins pensaient que c’était le roi de la mer qui déclenchait les tempêtes. D’autres, parlaient des sirènes comme des monstres, des créatures merveilleuses qui vous enchantent et qui vous entraînent dans les abysses de l’océan. Mais de la cité grecque à aujourd’hui, leurs corps ont changé et les histoires ont évolué. Dans la Grèce Antique, les sirènes sont des êtres qui ont un corps mi-femme mi-oiseau, dans l’histoire médiévale ou encore dans les légendes scandinaves, elles ont un corps mi-femme mi-poisson . Ces sirènes sont des créatures dangereuses aux yeux des hommes peu importe l’origine du mythe ou de la légende. Il en existe de grand nombre aujourd’hui.

    Cependant Hans Christian Andersen avait une autre vision, plus féerique...

    (JPG)
    La Petite Sirène des Editions Corentin

    Hans Christian Andersen et sa capacité à nous faire voyager

    Il publie en 1835 son premier recueil de contes pour enfants, ce qui en fait son succès mais avant cela, il écrivait des romans et pièces de théâtres. Il a notamment écrit La princesse au petit pois et La reine des neiges. Dans La petite sirène, il décrit les sirènes comme un peuple n’importunant nullement les humains et ayant des sentiments comme ces derniers. Ce conte explique un sentiment que chacun d’entre nous peut ressentir : l’amour. L’auteur nous transporte dans cet univers magique entre terre et mer. Il écrit et décrit de manière si fluide que l’on ne s’ennuie pas. Ainsi on attend la fin de l’histoire avec impatience. Son conte reste l’un des plus célèbres.

    Edmond Dulac, l’illustrateur

    En 1911, il effectue les aquarelles pour les contes d’Andersen mais il peint aussi les illustrations du contes Aladdin, L’île enchantée, et l’Histoire de Sinbad le marin. Ses illustrations, dans La petite sirène,sont remplies de détails tout comme le texte, ce qui permet non seulement de vivre le conte mais aussi de pouvoir l’imaginer clairement. Il s’inspire d’estampe japonaises et de la miniature persane pour beaucoup de ses illustrations telles que celles de l’Histoire de Sinbad le marin ou des Contes des mille et une nuit.

    Aujourd’hui, le conte est connu principalement par le biais de l’animé de Disney. La petite sirène de Hans Christian Anderson publiée aux édition Corentin permet d’en découvrir la véritable histoire et les illustrations de nous plonger dans la vision du XIXe siècle.

    Pour en savoir plus

    Le site des éditions Corentin

    Les éditions Corentin sur Lille3jeunesse

    ANDERSEN Hans Christian La petite sirène. Edmond DULAC ill. MOLAND Louis trad. Pau : éditions Corentin ; 2011. 64 p ; 23 x 18.5cm

    ISBN 2-909771-40-3 (broché)

    Laura, L1 HSI, UFR Langues et Cultures Antiques, décembre 2011