Site littérature jeunesse de lille 3

La Fêlée du logis Anne Naumovic et Yves Calarnou

Voilà pourquoi ne pas devenir maniaque
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Qui est cette « Fêlée du logis » ? La « Fêlée du logis » est le surnom que lui ont donné les voisins d’Hortense après l’avoir vue faire le ménage sur le toit de sa maison car sa grande passion c’est le ménage. Elle astique, aspire, nettoie tout au long de ses journées ce qui désespère son mari, Grégoire.

    L’histoire écrite...

    Hortense est une fanatique de ménage et même son mari, Grégoire Gratiné doit y mettre du sien en montant « la garde contre la poussière, un plumeau à la main » (p. 7). Oui, mais voilà, Grégoire trouve la maison triste et espère égayer tout ça en y mettant un peu de saletés dans la maison avec un mouton de poussière dans le frigo, par exemple.

    Hortense, n’en pouvant plus, le met dehors. Sauf qu’elle va très vite se rendre compte qu’elle s’ennuie et que Grégoire lui manque énormément. Ce n’est seulement que quelques jours plus tard que celui-ci va

    (JPG)
    Couverture du livre

    revenir avec « bouquet de plumeaux roses à la main » et en faisant « le serment de ne plus traîner une seule aile de coccinelle » (p24). On peut remarquer ici tout le romantisme de l’homme.

    Ce petit récit peut aussi nous faire très vite penser à nos parents et ça à n’importe quel âge. Maman veut que tout soit rangé et que personne ne salisse quoi que ce soit parce qu’elle vient juste de laver le sol. Même si ce n’est pas lui le maniaque, Grégoire y met un peu du sien dans le nettoyage de la maison, ce qui casse le côté un peu macho et les clichés du style "c’est la femme qui fait le ménage et c’est l’homme qui regarde la télé" même si dans l’histoire ceci n’est pas toujours vrai puisqu’à un moment Grégoire va s’amuser dehors.

    On découvre aussi dans le livre que l’auteur, Anne Naumovic, n’est pas du genre à faire le ménage de fond en comble tout comme Hortense, son personnage principal. Elle avoue être plutôt du genre à faire du jardinage et qu’ « il lui arrive aussi de s’installer à son bureau pour écrire des histoires, face à la fenêtre qui donne sur son jardin » (p30). On aimera aussi les noms des enfants « Clara la crarcra » et « Marco le crado » qui nous laissent à imaginer leur futur dans le même style qu’une certaine Mimi Cracra.

    ...et l’histoire imagée

    La collection Première Lune est « À l’âge où l’on veut déjà se plonger tout seul dans les livres, à l’âge où l’on s’appuie encore sur les images pour vivre l’histoire, Première Lune propose des récits courts et faciles à lire. ». Il en est de même pour ce livre issu de la même collection. On peut comprendre l’histoire entière avec les dessins et les expressions des personnages. Ainsi cela aide l’enfant qui apprend à lire à comprendre un peu mieux l’histoire un peu comme s’il lisait une BD. L’illustrateur, Yves Calarnou a longtemps travaillé dans les campagnes de publicité mais il avoue qu’il préfère dessiner les histoires pour enfants.

    Cette histoire est destinée aux enfants âgés de 5 à 7 ans, c’est-à-dire ceux qui commencent à lire.

    Élodie, L1 Espagnol, décembre 2011

    Post-scriptum

    NAUMOVIC Anne. La Fêlée du logis. Yves Calarnou ill. Paris : Nathan, 1999. 30 p : ill. en coul. ; 19 x 14 cm. (Première Lune). ISBN : 9782092824672. cartonné

    Site Nathan