Site littérature jeunesse de lille 3

Le chien dans les albums pour les tout petits et les premiers lecteurs (mini thèse)

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Dans la littérature jeunesse on trouve beaucoup de chiens célèbres, comme Milou, Patapouf, Bill et Idéfix, cependant ce sujet étant très vaste, j’ai choisi de ne traiter que la représentation du chien dans certains albums pour tout petits et premiers lecteurs.

    On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme. Cependant l’enquête [1] de la FACCO [2], nous montre que la population canine est en baisse chaque année, ainsi pour 2010 elle s’élève à 7,59 millions contre 10,96 millions de chats. Par conséquent, le nombre de foyers possédant au moins un chien a diminué, il passe de 24,1% à 22,4%. Le chien reste l’animal aimé des enfants, il est joueur, intelligent et possède de nombreuses qualités appréciées des tout-petits aux plus grands. Même s’il peut parfois provoquer la peur, qui peut aussi être une qualité par exemple pour les chiens policiers, il n’en reste pas moins sympathique et utile comme les chiens guide d’aveugles pour la population. Depuis quelques années, le concept de « chien visiteur » a aussi fait son apparition. Il s’agit de chiens qui interviennent dans les maisons de retraite ou dans les écoles par exemple. Il permet de développer une autre manière d’apprentissage pour les enfants, plus ludique et peut aussi aider les enfants en difficultés scolaires  [3].

    Lorsque vous demandez à un enfant ce qu’il voudrait comme animal de compagnie, la plupart vous répondront un chien voire un chat. Ce qui n’est pas très étonnant puisque le chien peut aussi être perçu comme un ami ou un nounours qui les accompagne dans leurs péripéties quotidiennes.

    Dans la famille des canidés, le loup ou encore le renard sont souvent représentés dans les albums pour tout petits mais qu’en est-il de la représentation du chien ? Pour tenter de répondre au mieux à cette question nous allons nous baser sur sept albums décrits brièvement ci-dessous, les références bibliographiques se trouvant à la fin de cette mini-thèse.

    (JPG)

    Grandir, Elisabeth BRAMI et Philippe BERTRAND : Album accordéon qui regroupe les avantages et les inconvénients de grandir.

    (JPG)

    Chien-saucisse, Gaëtan DOREMUS : L’histoire d’un chien voleur de saucisse.

    (JPG)

    Sèche tes larmes !, Christophe LOUPY et Eve THARLET : Un chiot perd ses parents au marché.

    (JPG)

    Spot à la ferme, Eric HILL : Une aventure de Spot le chien à la ferme.

    (JPG)

    Grand chien blanc, Kim MIN-KI : Album racontant la disparition d’un grand chien blanc.

    (JPG)

    Monamour, Babette COLE : L’histoire d’un chien ne se sentant plus à sa place après l’arrivée d’un nouveau bébé.

    (GIF)

    Chien bleu, Nadja : L’histoire du chien bleu qui va aider une petite fille perdue dans la forêt.

    I. Représentation du chien...

    A. ...En tant qu’animal anthropomorphe

    Le chien est représenté sous diverses formes dans la littérature jeunesse. Celle qui est la plus utilisée est sans doute l’animal en tant qu’humain, c’est-à-dire anthropomorphe. Rappelons que l’anthropomorphisme est le fait d’attribuer des caractéristiques comportementales ou morphologiques à d’autres catégories que les humains, ce peut-être aux animaux, aux plantes voire aux objets [4]. Le chien prend alors les caractéristiques d’un être humain, il marche à deux ou quatre pattes, parle, pense, conduit même des tracteurs comme dans Spot à la ferme !. Il n’est cependant pas nécessaire de réunir toutes ces caractéristiques, d’ailleurs la plus utilisée est sans doute celle de la parole. En effet dans de nombreux albums le chien parle, par exemple dans Sèche tes larmes ! . Pour autant il marche à quatre pattes et se comporte comme un animal. Le canidé peut aussi être représenté comme un petit garçon, c’est d’ailleurs le cas dans l’album accordéon Grandir, l’identification est alors facilitée pour l’enfant. En effet, le fait qu’un animal soit représenté par des caractéristiques humaines permet une identification plus aisée pour l’enfant, et cela peut être plus facile pour un enfant de 3 ans de s’identifier au chien plutôt qu’à un autre petit garçon ou fille. Arrivé à cet âge, l’enfant est en quête d’un exemple à suivre et cherche à comprendre ce qui l’entoure, le chien est alors un très bon choix pour la littérature jeunesse. Cet animal étant majoritairement apprécié chez les enfants de cet âge. Ainsi, dans la majorité des albums jeunesse, le chien est un animal anthropomorphe.

    B. ...En tant qu’animal de compagnie

    Cependant, le chien reste avant tout un animal à quatre pattes, joueur et avec des réactions purement animales et parfois sauvages. Un chien n’est pas seulement un simple compagnon de jeu, l’enfant doit s’en occuper, le promener, lui donner à manger, etc...ce qui peut l’amener à avoir le sens des responsabilités. C’est un animal vivant et non une simple peluche. Dans certains albums, le chien tel quel est privilégié, souvent en tant qu’animal de compagnie. Il est très apprécié des petits et grands, des petits notamment pour son apparence de nounours et les grands pour sa fidélité. D’ailleurs ne dit-on pas que le chien est le meilleur ami de l’homme ? L’exemple le plus connu est sans doute Chien Bleu de Nadja, le chien bleu est rejeté par la mère de la petite fille mais il reste malgré tout un fidèle compagnon pour l’enfant si bien que lorsqu’il la retrouve quand elle se perd dans la forêt, il est accepté par toute la famille. Sa présence est aussi sécurisante pour l’enfant, il l’aide à appréhender certaines situations difficiles comme la peur, pour Chien Bleu. Le chien peut être plus qu’un simple animal pour les petits mais aussi un véritable ami qui ne les juge pas. Nous développerons ce point plus en détail dans la deuxième partie. L’album Grand chien blanc est un très bon exemple de cette représentation le chien n’a aucune caractéristique humaine, il n’est que l’ami de la petite fille.

    II. Le rôle du chien

    A. Le chien comme ami

    Comme nous l’avons vu dans la première partie, le chien est un véritable ami pour l’enfant, il ne le juge pas et lui permet de se sentir en sécurité. Il aide les enfants en difficultés, par exemple quand ils n’ont pas d’amis en leur apportant toute leur affection ou alors il peut être un point commun pour lier une amitié avec un autre enfant. Dans l’album Grand Chien Blanc, la petite fille amène son chien Neige au vétérinaire puisque la chienne est malade mais elle a tellement mal à cause de la piqure qu’elle se sauve. L’enfant commence alors ses recherches à travers la ville. Cependant lorsqu’elle pense l’avoir retrouver, elle apprend que sa chienne s’est faite écrasée. C’est une très belle histoire d’amitié qui introduit aussi la notion de disparition et de deuil pour l’enfant. Nous avons aussi l’exemple de l’album Chien Bleu de Nadja où le chien, bien qu’il soit rejeté par la famille de la petite fille ne va pas l’abandonner et rester à ses côtés. D’ailleurs, c’est lui qui va la retrouver et la ramener à ses parents lorsqu’elle se perd dans la forêt, sa fidélité va être récompensée puisqu’il est ensuite accepté dans la famille. Nous avons ici un très bon exemple où le chien est un fidèle ami qui apporte aussi un sentiment de sécurité à l’enfant. Pour ce rôle, le chien est le plus souvent représenté comme un animal de compagnie et non comme un animal anthropomorphe.

    B. Le chien comme exemple

    En première partie nous avons remarqué que la représentation du chien agissant comme un humain était la plus mise en scène. Ceci s’explique notamment par l’aspect apprentissage des albums jeunesse. En effet dans la plupart, on trouve toujours une petite morale explicite ou implicite, ou alors l’album met en scène des animaux pour apprendre la vie à l’enfant, que ce soit pour les sentiments, les taches quotidiennes voire appréhender le monde à travers des aventures. Par exemple, l’album Monamour de Babette Cole, apprend à l’enfant comment gérer l’arrivée d’un nouvel enfant au sein de la famille en abordant la jalousie. Le livre explique ce qu’il peut se passer comme le fait de se sentir exclu de la famille, en mettant en avant le sentiment de l’amour. L’enfant va alors s’identifier au chien et cela facilitera la compréhension de ce changement familial tout en n’oubliant pas un des sentiments principaux dans une famille, l’amour. Les albums peuvent aussi accompagner l’enfant dans les différentes étapes de sa vie, le livre accordéon Grandir est une très bonne image de ce rôle. L’enfant en le dépliant découvre les avantages et les inconvénients de grandir et lui permet de mieux appréhender ce changement. Dans Chien-saucisse c’est l’aspect apprentissage des valeurs qui est mis en avant. En effet l’enfant suit les aventures d’un chien qui vole des saucisses, plus il en vole, plus il s’allonge et lorsque son maître René lui demande si ce n’est pas lui qui prend les saucisses, le chien lui ment. À la fin, le chien avoue sa faute et tout s’arrange. Cette histoire n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de Pinocchio. Enfin dans L’album Ouah ! de Gaëtan Dorémus, on retrouve l’acceptation des différences. Chien rouge tient à être différent, pour cela, il va adopter différentes manières, dresser ses oreilles ou se teindre les poils par exemple. Cependant ses amis adoptent les mêmes transformations, Chien rouge n’est donc plus original alors il décide de redevenir simplement Chien rouge. Ce livre aborde la diversité des peuples avec une grande légèreté notamment grâce à l’humour et fait comprendre à l’enfant qu’il est important de rester soi-même. Pour remplir au mieux ce rôle d’exemple, le chien possède des caractéristiques humaines, le plus souvent la parole.

    En conclusion le chien reste un fidèle ami pour les petits, assez représenté dans la littérature jeunesse même s’il est moins présent que le loup, figure emblématique de cette littérature. Le chien a plus souvent le rôle d’exemple pour l’enfant. Il s’identifie facilement à cet animal, notamment grâce au caractère anthropomorphe très présent dans les albums. La plupart des enfants aiment les animaux, ils apprécient d’autant plus la lecture lorsque ceux-ci sont mis en scène, cela ajoute aussi un côté humoristique pour certains albums. Cependant, la population canine est en baisse même si les chiens sont encore très appréciés par les petits et les grands. Peut-être par souci de responsabilités ? Le chien demande-t-il trop de temps ? Les parents sont-ils moins enclins à prendre un tel animal de compagnie à cause du risque de morsure ? Beaucoup d’hypothèses peuvent être faites sur ce point, il n’empêche que le chien reste encore très présent dans les foyers français.

    Pour aller plus loin :

    -  Mini-thèse sur le loup
    -  Mini-thèse sur le renard
    -  Les 23 articles présents sur le site Lille 3 jeunesse

    Bibliographie

    BRAMI, Élisabeth et BERTRAND, Philippe. Grandir. Paris : Seuil Jeunesse, 2000. 36 p. : ill. En coul. ; 10x16cm. (Petits Bobos, Petits Bonheurs)

    ISBN 978-2020395335 (rel)

    Public ciblé : Eveil, dès la naissance

    DOREMUS, Gaëtan. Chien-saucisse. Rodez : Ed. Du Rouergue, 2001. 35 p. : ill. En coul. ; 17x17 cm. (Le Rouergue Jeunesse)

    ISBN 2841563146 (rel)

    Public ciblé : Dès 3ans

    LOUPY, Christophe. Sèche tes larmes ! Eve THARLET ill. Paris : Ed. Nord-Sud, 2003. 26 p. : ill. En coul. (Un livre d’images Nord-Sud)

    ISBN 3314216505 (rel)14€

    Public ciblé : Dès 3 ans

    HILL, Eric. Spot à la ferme. Paris : Nathan, 2002. 22 p. : ill. En coul. ; 22x22 cm. (Spot Animes)

    Titre original : Spot goes to the farm ISBN 2092713078 (rel)

    Public ciblé : Eveil, dès la naissance

    PITTAU, Francesco. Ouah ! Gaëtan DOREMUS ill. Paris : Gallimard Jeunesse-Giboulées, 2008. 54 p. : ill. En coul. ; 24 cm. (Giboulées)

    ISBN 2070621606 (rel) 14€

    Public ciblé : Dès 3 ans

    MIN-KI, Kim. Grand chien blanc. Kwon MUN-HEE ill. Tournai : La renaissance du livre, 2004. 40 p. : ill. En coul. ; 27x25 cm.

    Titre original : Baeggu.

    ISBN 2804608980 (rel)

    Public ciblé : Dès 3 ans

    COLE, Babette. Monamour. Paris : Seuil Jeunesse, 2001. 30p. : ill. En coul. ; 25x26cm.

    Titre original : Truelove

    ISBN 2020484021 (rel)

    Public ciblé : Dès 3 ans.

    NADJA. Chien bleu. Paris : L’école des loisirs, 2007. 35 p. : ill. En coul. ; 32 cm.

    ISBN 2-211-01417-8 (rel)

    Public ciblé : Dès 3 ans.

    Pauline VINCENT, DEUST 2 métiers des bibliothèques et de la documentation, UFR IDIST, décembre 2011

    Notes de bas de page

    [1] Enquête de TN Sofres pour la FACCO menée en octobre / décembre 2010, par questionnaire à 14 000 foyers français,les résultats se trouvent ici

    [2] FACCO : Chambre Syndicale des Fabricants d’Aliments Préparés pour Chiens, Chats, Oiseaux et autres Animaux Familiers

    [3] Plus de renseignements ici

    [4] Définition wikipédia