Site littérature jeunesse de lille 3

Prouts célèbres et autres petits vents de l’Histoire, de Noé Carlain et Anna Laura Cantone ill.

L’Histoire des Grands par la petite histoire des prouts
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    La marche de l’Histoire revisitée par les prouts des personnages les plus illustres. Ces pets de différentes époques et de différents lieux changent le cours du temps et forment le monde d’aujourd’hui. Une manière décalée pour les enfants de découvrir l’histoire des sciences, des arts et des civilisations.
    (PNG)
    CARLAIN, Noé, Prouts célèbres et autres petits vents de l’Histoire. AnnaLaura CANTONE ill. Paris : Éditions Sarbacane, 2009. Non-paginé [56] ; 25 x 21 cm. ISBN : 978-2-84865-2884-9 (relié)
    © Sarbacane, 2009

    Les pieds dans le plat

    Osons le dire tout de suite et libérons-nous d’un poids qui nous pèse. Qui pèse même, disons le, très lourd. Oui, tout le monde pète. Vous. Moi. Même vous mesdemoiselles, ne vous cachez pas au fond de la salle avec vos airs d’anges malicieux, oui-oui, vous aussi êtes sujettes aux flatulences. Et même, allons plus loin, nous adorons ça. Mais si, ne faites pas vos têtes de nonnes outragées et avouez-le. Tous ensemble, tous ensemble : OUI, J’AIME PÉTER ! OUI, J’AIME PÉTER ! N’y allons pas par quatre chemins, à bas les tabous et en avant la musique !

    Voilà, je crois que comme entrée en matière, on n’aurait pas pu faire plus lourd. Pas évident de faire la critique d’un album sur les prouts. De deux choses l’une. Soit, je fais l’innocent et le faux naïf, choqué par la vulgarité d’un tel ouvrage mis entre les mains de nos chères têtes blondes. Ou alors, j’enfile mes gros sabots, j’y vais les deux pieds dans le plat, et en avant la grossièreté. Sujet très délicat que de parler de pets. Choix cornélien me dites vous d’un air moqueur.

    Et bien non, pas pour tout le monde. Noé Carlain, l’auteur à deux têtes qui se cache derrière ce pseudonyme, réussit un fabuleux tour de magie, en équilibre sur une corde sensible. Par l’habileté et la légèreté de son humour, il réussit un fabuleux tour de passe-passe, sans jamais tomber dans la facilité ni la grossièreté. Il nous amuse avec ses pets enchanteurs, mêlés à une poésie, ma foi, toute musicale. Appréciez plutôt le verbe : « Prout de Jules Verne, Nautilus en berne ! » ou encore « Prout de Mozart, petite musique, grande fanfare !!! ». C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim. Et quand c’est fini, on en redemande, bambins que nous sommes. Avec cet ouvrage, il est possible d’initier les enfants aux jeux de la langue et des mots. Pourquoi ne pas s’amuser avec eux à trouver des rimes encore plus décapantes ? Chaque personnage offre des milliers de possibilités, qu’elles soient hilarantes ou pleines de sens. Voici une bonne occasion de transmettre à nos enfants l’amour de notre langue, si riche et si belle.

    NOUS ?!? Comment ça, nous ? Eh oui, c’est bien connu : personne ne pète, mais tout le monde en rit. Une bonne dose d’humour « pipi-caca-prout » et voilà que le dîner ennuyeux chez Mère-Grand tourne à la poilade générale. Car oui, même nous, adultes, nous laissons emporter par ces prouts historiques qui résonnent encore aujourd’hui. Mais je vous rassure, l’odeur est partie depuis belle lurette.

    Une collection de vents

    Reconcentrons-nous un peu. Bien évidemment la cible principale, ce sont les enfants, même si au fond de nous-mêmes, nous restons d’éternels gamins. Mais soyons un rien sérieux et jetons un œil dans le dictionnaire, voir ce qu’il nous dit à propos des prouts. Enfin, flatulences, un peu de distinction tout de même :

    (JPG) Oublions la « partie quelconque du corps » car ceci ne nous regarde pas. En revanche, « la collection de vents, c’est-à-dire de gaz », voilà ce qui définit parfaitement cet album délicieux publié aux Éditions Sarbacane. Les uns à la suite des autres, l’enfant découvre de véritables tableaux qui le font voyager dans toutes les époques et sur tous les continents. Des prouts préhistoriques aux prouts astronomiques, d’anecdotes réelles et célèbres aux explications les plus farfelues, chaque petite histoire est une plongée dans un univers propre à chaque personnage. Prouts célèbres et autres petits vents de l’Histoire regorge à foison d’idées plus saugrenues les unes que les autres. Le secret du sourire de la Joconde nous est enfin révélé : la déception risque d’être colossale pour les plus raffinés d’entre nous ! La théorie de la gravitation universelle de Newton ne fut que le fruit d’un pet secoueur de pommier ! Et Einstein était un pétomane invétéré !

    Rien de mieux que cette collection des plus originales pour attiser la curiosité des enfants. Car l’ouvrage se veut drôle, mais aussi ludique. Sous l’audace se cache le germe du savoir. Malgré leur jeune âge, les enfants ne sont pas des idiots. Au contraire, ce sont de véritables éponges à connaissances, absorbant tout ce qui passe et posant mille et une questions. Alors, offrons leur ce qu’ils réclament et donnons leur ces prouts plein de sens et de mystères qui leur ouvriront les portes du savoir.

    Ces prouts ont du fond, mais ils ont aussi la forme ! Au fil des pets les plus inattendus, l’Histoire du monde se tisse devant nos yeux avec une mise en scène soignée. On retrouve ici le trait d’AnnaLaura Cantone, qui récidive après Prouts de Mammouth et Prouts de Pompier. C’est un dessin à la fois très enfantin et très recherché. Les traits des personnages sont poussés à la caricature, avec des nez plus que proéminents, et des physionomies pas tout à fait proportionnelles. Mais c’est ce qui fait le charme des images. Les personnages ne sont pas « beaux » au sens traditionnel, mais attachants et drôles grâce aux expressions de leurs visages. Un simple sourire, un regard particulièrement décalé et vous êtes emportés. Il faut voir la tête que l’illustratrice a affublée à notre Victor Hugo national. Difficile d’avoir l’air plus bête. Mais après tout, pourquoi faudrait-il se prendre au sérieux avec un tel sujet ? C’est là une des forces de cet album qui mêle délicatement humour, intelligence et légèreté, à la fois dans le texte et l’image.

    Les décors sont eux aussi très soignés et très détaillés. Dans chaque dessin sont incrustés des éléments réels, faisant parfois penser à un collage où se mélangent dessins brouillons et précisions des objets. Que ce soient les dessins de Léonard, le Colisée de Rome ou Excalibur, amusez vous avec vos enfants à les repérer le plus rapidement possible.

    Avec cet ouvrage pétaradant, c’est un sacré coup de balai que passent Noé Carlain et AnnaLaura Cantone sur l’histoire du monde. Ces prouts historiques font souffler un « vent » de fraîcheur dans la littérature jeunesse avec cette façon pétillante et décapante d’aborder les choses. Peut-être n’est-ce qu’un « petit pet pour l’homme », mais c’est en tout cas un grand pas pour l’enfant vers la culture, la curiosité et la soif de lire. Une bouffée d’air pur qui enthousiasmera petits et grands. Si si, je vous rassure, l’odeur est bel et bien partie.

    Dès trois ans.

    Pour en savoir un peu plus sur Noé Carlain, AnnaLaura Cantone et leurs histoires de pets, visitez le site éditions Sarbacane

    © Lucas NOYELLE, L2 HSI, Langues et culture antiques

    Janvier 2012

    Post-scriptum

    Commentaires

    « Vraiment excellent et drôle cet article, bravo et merci ! »

    Noé Carlain

    Comme disait Emmanuel Kant « Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l’’exercice du corps ». Avec cet album, on fait deux séances d’exercices, une en lisant l’album et une en lisant l’analyse de Lucas. C’est cool cette gymnastique dans son fauteuil !

    Annick Briois