Site littérature jeunesse de lille 3

Le plus malin, de Mario Ramos

Inspiré du Petit Chaperon rouge
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    « C’est moi le plus malin ! Aujourd’hui sera jour de festin. Au menu, grand-mère et petite groseille en dessert » s’exclame le loup très content. L’animal se précipite chez la grand-mère de la fillette, mais il n’y a personne... Le loup enfile donc la chemise de nuit rose en dentelle de la vieille dame et se dépêche d’aller effacer ses pas devant l’entrée. Seulement un gros coup de vent passe par là et « Vlan », le loup se retrouve dans les bois, déguisé en grand-mère...
    (GIF)
    © École des loisirs, 2011

    Encore un album revisité du Petit Chaperon rouge me direz-vous ? Je vous réponds « NON » !

    Cet album est Unique ... Le loup se prend pour un animal très rusé (d’où le titre) mais se fait piéger. Si on se met à la place du loup, je suppose qu’il doit être « mort de honte » d’être habillé comme ça pour un animal sensé être féroce !

    Mario Ramos a ajouté sa pointe d’humour à chacune des pages et cela change tout. Ce conte détourné peut être destiné aux petits enfants, effectivement parfois les parents n’osent pas raconter l’histoire du Chaperon rouge, à cause de la grand-mère qui se fait avaler par le loup. Or ici, l’univers est loin d’être inquiétant. La fin est surprenante et drôle. Dans cet album, des personnages de différents contes se succèdent de façon amusante. Par exemple, personne ne reconnaît le loup dans la forêt à cause de la chemise rose de la grand-mère ! Il ne fait peur à personne et est excédé par la situation. Je pense d’ailleurs que les enfants qui ne connaissent pas l’histoire de Boucle d’or ou encore celle des Trois petits cochons auront certainement envie de les découvrir grâce à leur apparition dans le livre !

    Le dessin est enfantin, les traits sont imprécis et je trouve que c’est ce qui fait le charme du livre. Les illustrations réalisées au pastel ont des couleurs chatoyantes. Je crois également que grâce aux grandes images, l’imaginaire des petits est éveillé. Sans compter que Mario Ramos glisse des petits détails que les enfants adoreront comme les lunettes du chasseur sur le nez du lapin par exemple.

    Ce livre est divertissant. La collection pastel est destinée aux enfants de 3 à 6 ans mais la tête du loup est tellement expressive que ce conte m’a fait beaucoup rire alors que je suis adulte. Je me suis dit « pauvre loup ! ».

    « La raison du plus fort est toujours la meilleure » de Jean de la Fontaine, ce n’est pas vrai, en tout cas dans ce récit. À croire que le loup n’était pas si malin que ça ...

    Un petit mot sur l’auteur

    Mario Ramos est belge et a toujours rêvé de dessiner. Au début des années 90, il commence à développer son univers grâce à L’école des loisirs  [1]. Depuis qu’il a publié son premier livre « Le monde à l’envers », l’auteur s’est consacré aux livres pour enfants. Mario Ramos a écrit d’autres histoires dans le même esprit comme « C’est moi le plus fort » ou « C’est moi le plus beau » . À croire qu’il aime ridiculiser gentiment le grand méchant loup !

    Cet auteur recherche toujours la simplicité tout en n’oubliant pas l’humour qui est essentiel.

    (JPG)
    Au Salon du livre de Paris 2012, la foule se presse auprès de Mario Ramos sur le stand de l’Ecole des loisirs. En bonus de la dédicace, un dessin du loup, bien sympathique !

    © Constance, L1 Lettres Modernes, avril 2012

    Mise à jour : avril 2014

    Post-scriptum

    Un grand merci à Mario Ramos pour son autorisation de publier la photo prise au Salon du livre.

    RAMOS, Mario. Le plus malin. Paris : École des loisirs, 2011. 40 p. ; 27 x 21 cm. ISBN 978-2-211-20389-0 (cartonné)

    Message de Mario Ramos  : « Merci pour ce bel article ! Très complet et très sympa. Bonne continuation à Constance. »

    Mario Ramos, 11 avril 2012

    Le site officiel de Mario Ramos

    Notes de bas de page

    [1] PASTEL est le bureau belge de l’éditeur