Site littérature jeunesse de lille 3

Ileana 1 Exil en pays humain, d’Isabelle Meyer

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Certains jours, nous faisons des rencontres qui nous marquent. Ce jour là, un beau dimanche de septembre, je me suis rendue à une foire du livre dans un petit village alsacien. En passant devant un stand, un livre attire mon attention. « Tiens, j’ai entendu parler de ce roman quelque part. Il paraît qu’il est génial ! » Et me voilà, entamant la conversation avec Isabelle Meyer, et achetant le premier tome d’Ileana, sans savoir que je deviendrai une fidèle lectrice, attendant impatiemment la suite des aventures de ce personnage et prenant plaisir à découvrir le travail de cette auteure.

    L’histoire

    (JPG)
    © Éditions du jasmin, 2008

    Que vous dire de ces livres en quelques mots. Le premier tome de cette saga, Exil en pays humain, raconte comment une jeune fée, Ileana, doit fuir son monde pour échapper à l’attaque de sa cité. Pourtant, cette fuite n’est pas exempte de danger. En effet, la jeune fée va devoir se réfugier dans l’effrayant monde des hommes. Ce monde qui lui a été dépeint de la manière la plus effrayante qui soit depuis sa petite enfance. Ce monde que ces monstres d’humains ne savent pas entretenir. Ce monde qu’elle ne sait comment quitter.

    Heureusement, très vite, Ileana fait la connaissance de Benoît et Claire. Envoyée dans un foyer, elle devient très rapidement inséparable des jumeaux qui lui seront d’une aide plus que précieuse. Sans eux, l’adaptation au monde des hommes aurait été bien difficile, surtout avec ce crétin de Stan qui a décidé de lui en faire voir de toutes les couleurs. Et pour trouver le moyen de retrouver son monde, Ileana aura besoin de toute l’aide nécessaire, c’est certain !

    La critique

    L’histoire racontée est passionnante. Souvent, on entend dire qu’il est impossible de lâcher un livre, et c’est exactement ce qui se passe avec Ileana. Impossible de s’arrêter avant de savoir si la jeune fée trouvera le moyen de rentrer chez elle. Impossible de ne pas de demander ce qu’il adviendra de Claire et de Benoit... Mais au-delà de l’histoire, c’est la qualité littéraire du livre qui m’a vraiment marquée. En effet, si le style semble simple (en effet, le livre se lit tout seul), en étant attentif, on se rend compte du travail culturel mené par l’auteure. Quelques exemples ? Les lieux de passage entre Edelynn (le monde des fées) et notre monde ne sont pas sans rappeler les lieux de passage entre les deux mondes dans la littérature médiévale (on remarquera tout particulièrement le lien avec l’eau et les fontaines). De même, des explications apparaissent quant au monde de l’archéologie et des fouilles sur les ruines romaines. Il en va de même dans la suite de cette saga. On découvre tout un panel de personnages issus des contes et légendes celtes, on voyage sur les lieux de pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle, on en apprend plus sur l’histoire du Mont Saint Michel... La culture française est vraiment mise en avant à travers ces romans.

    De plus, une vraie réflexion est menée sur l’humanité. En effet, Ileana a toujours été effrayée par les contes d’hommes. Or, la voilà qui doit vivre parmi eux et qu’elle va devoir découvrir les qualités et les défauts de l’être humain. À travers son regard, nous pouvons nous questionner quant à ce qui nous définit réellement, et observer notre monde avec un autre regard.

    Pour conclure, je ne peux que vous conseiller cette série. Amatrice de littérature de jeunesse de par mon métier, je vous confirme que cette série fait réellement partie de mes plus gros coups de cœur littéraire de ces dernières années. Je ne peux m’empêcher de la conseiller à tous ceux que je rencontre. Donc, si par hasard vous voyez un exemplaire d’Ileana quelque part, n’hésitez pas une seconde à y plonger le nez !

    Plus de renseignements sur la série et les autres romans d’Isabelle Meyer sur le site officiel

    © Géraldine Bonfils, professeur des écoles, avril 2012

    Post-scriptum

    MEYER, Isabelle. Ileana n°1 Exil en pays humain. Clichy : Éditions du jasmin, 2008. 390 p. ; 22 x 15 cm. ISBN 978-2-912080-92-9

    MEYER, Isabelle. Ileana n°2 Retour à Edelynn. Clichy : Éditions du jasmin, 2009. 365 p. ; 22 x 15 cm. ISBN 978-2-35284-035-0

    MEYER, Isabelle. Ileana n°3 La cinquième pierre. Clichy : Éditions du jasmin, 2010. 351 p. ; 22 x 15 cm. ISBN 978-2-35284-035-0

    MEYER, Isabelle. Ileana n°4 Le pays de la mort. Brunstatt (Haut-Rhin) : Le Pont du vent, 2011. 22 x 15 cm. ISBN 978-2-9539725-0-4

    À paraître prochainement aux éditions Le Pont du vent

    Ileana n°5 Les cristaux d’Eden

    Ileana n°6 Les chroniques d’Edelynn

    À partir de 9 ans