Site littérature jeunesse de lille 3

PAULINE ET GAUFRETTE en direct du plateau " Les Héros Se Racontent"

D’après La Nouvelle, d’Elisabeth Duval et Souvenirs de Gibraltar, de Laurence Gillot.
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui, sur le plateau « Les héros se racontent » de notre chaîne câblée Lille3jeunesse, nous recevons deux jeunes héroïnes. L’une entre dans sa nouvelle école pour la première fois en milieu d’année et découvre sa classe et ses camarades. Alors que l’autre, en vacances, voyage pour la première fois et découvre l’Espagne avec son grand père. Deux expériences qu’elles vont partager avec nous aujourd’hui. Voici Pauline et Gaufrette.

    ***

    -  Bonjour Gaufrette, Bonjour Pauline, bienvenues à toutes les deux sur notre plateau. Gaufrette, je vous laisse vous présenter aux lecteurs qui ne vous connaissent pas encore.

    GAUFRETTE  : Bonjour, je m’appelle Gaufrette, j’ai sept ans. Je suis brune. Je porte une robe et une barrette rose et je suis toujours pieds nus. J’appartiens à la maison d’édition Nathan et à la collection « Mes p’tites histoires ». Je suis née de la collaboration entre Laurence Gillot et Charlotte Roederer qui m’ont créée dans Souvenir de Gibraltar Laurence habite à Nancy et est auteur depuis 2000. Elle est très forte en écriture, elle aime bien partir d’un thème assez simple pour arriver à une fin amusante, improbable, fragile ou décalée. Elle a déjà gagné plusieurs prix pour ses romans jeunesse. Peut être que vous connaissez Lulu Grenadine, Mon Doux Papy Doudi, ou encore Cap-Horn ? Charlotte, est illustratrice depuis 1994. Elle habite à Paris. Elle travaille chez Nathan mais également dans d’autres maisons d’éditions. Par exemple, on peut la trouver chez Gallimard jeunesse avec Chloé et Félix.

    -  Pauline, c’est à vous.

    PAULINE  : Bonjour à tous. Moi, je suis née grâce à Elisabeth Duval, une auteure parisienne, dans le livre pour enfants La Nouvelle, paru en 2007. Je suis brune avec des yeux marron. Je suis aussi très intriguée par beaucoup de choses et très timide. Je porte une robe et des collants roses. En dessous de ma robe, je mets un tee-shirt jaune à manches longues. Et pour sortir je mets mon manteau jaune et mes sandalettes noires. Ma naissance n’aurait pas pu avoir lieu sans Elsa Oriol. Née en 1967, Elsa est une architecte reconvertie dans l’illustration. On peut me trouver chez l’éditeur : Kaléidoscope mais également chez L’École Des Loisirs.

    -  On va continuer avec vous, Pauline. Quelle est votre histoire dans La Nouvelle ? Que pensez-vous de ce livre ?

    (JPG)
    Première de couverture

    PAULINE  : Le titre La nouvelle désigne une petite fille, moi-même, qui arrive en cours d’année dans sa nouvelle classe et qui au début est plutôt mal accueillie par ses camarades. Moi qui voulais me faire des amis, passer une bonne année scolaire, je choisis d’ignorer les insultes et autres choses désagréables venant de ces camarades. Finalement, je réussis à me faire apprécier par le petit Martin et tout le monde finit par vouloir jouer avec nous deux. C’est donc une histoire assez simple mais qui, malgré tout explicite beaucoup.

    C’est vrai que l’on n’y pense pas mais intégrer une école en milieu d’année, ce n’est pas forcément facile pour des petits surtout pour certains, qui comme moi, sont assez réservés. C’est vrai que j’ai toujours été discrète et réservée et en général, peu de monde sait qui je suis ni d’où je viens. La rentrée des classes, c’est le genre d’épreuve qui a toujours été difficile pour moi, c’est pourquoi je pense que ce livre peut être très utile pour les enfants qui ont le même caractère que moi. J’aurais beaucoup aimé avoir lu cette histoire étant petite, peut être que cela m’aurait aidée à savoir comment m’y prendre pour faire face à la situation.

    Je finirai donc en vous disant que les illustrations d’Elsa Oriol sont vraiment magnifiques. Elle arrive, de par son coup de crayon, à représenter la timidité de mon personnage et les émotions des autres. Ses dessins ne sont pas dans la précision mais elle fait quand même ressortir, dans un style de peinture, les détails importants.

    -  Parlez-nous de vous. Avez-vous, chacune, une petite anecdote à nous raconter ?

    PAULINE  : Comme je le disais, je suis de nature timide et réservée. Ce livre m’a donc permis de voir mes rentrées suivantes d’une différente manière et d’arriver à mieux passer ces fameuses premières journées en classe. Depuis la publication de La nouvelle, je suis beaucoup plus connue dans les écoles et généralement je suis même la préférée des petites filles de 3 et 4 ans. Gaufrette, j’ai remarqué que nous partageons quelques points communs : nous sommes de petites filles, notre histoire paraît dans un livre pour enfants, et nous aimons porter des robes roses. Est-ce que nos histoires ont des points communs ?

    GAUFRETTE  : Mon histoire est assez différente de la tienne mais il me semble qu’on peut tout de même en tirer certains points communs. En effet, nous avons toutes les deux fait des découvertes et avons maintenant une certaine expérience dans un domaine, moi celui du voyage et toi dans la relation aux autres par exemple. Deux expériences permettant à des petites filles comme nous de se construire.

    (JPG)
    Première de couverture

    Dans Souvenirs De Gibraltar, je suis une jeune enfant qui a l’énorme chance de voyager en Espagne pour son anniversaire. C’est mon grand-père qui m’accompagne, il veut me montrer où il vivait quand il avait mon âge. Mais, une fois arrivé, il se rend bien compte que tout a totalement changé. Il était persuadé qu’il retrouverait facilement son trésor d’enfance alors il est déçu, papy. Mais, un jour, durant notre voyage, on va tomber face à un hôtel appelé : « el oso azul ». En français, ca veut dire : l’ours bleu. Alors papy se souvient que c’est celui qu’il avait caché dans le trésor et grâce au bâtiment, il parvient à retrouver son ours bleu et son sourire, mon papy.

    -  Alors, Gaufrette, que pensez-vous de l’album et avez-vous une autre petite anecdote à nous confier ?

    GAUFRETTE  : Je trouve que l’histoire est très intéressante car elle explique aux jeunes enfants, certaines choses telles que la mort, la famille, la tristesse, le temps... en douceur. C’est à la fois très simple et très touchant. Je pense que c’est une bonne chose de raconter cela aux enfants. Ca leur permet d’apprendre plein de choses tout en se divertissant. Les illustrations sont plus simplistes, moins réalistes que celles du livre La nouvelle mais elles restent détaillées. Ce sont de très beaux dessins. Suite au voyage en Espagne, avec Papy, on est allés à Gibraltar. Il m’a montré l’endroit ou il a trouvé l’ours bleu. On a parlé à plein de personnes, souvent on leur racontait notre voyage. Tout le monde a beaucoup aimé notre histoire. Du coup, j’ai décidé de la raconter à Laurence à notre retour. Avec Charlotte, elles en ont vraiment fait un magnifique livre. Et grâce à elles, maintenant je continue à voyager à travers la France. Ca me fait vraiment plaisir de retrouver cette ambiance de voyage et de découverte.

    -  Merci Gaufrette et Pauline pour vos témoignages. Pour les lecteurs qui souhaitent découvrir ces livres, en voici les références : Souvenir De Gibraltar chez Nathan Jeunesse et La Nouvelle chez Kaléidoscope.

    Je vous souhaite une agréable soirée à tous et je vous dis à demain pour une nouvelle découverte d’artistes !

    Imaginé par Pauline, L1 Psychologie, avril 2012

    Post-scriptum

    GILLOT Laurence. Souvenir De Gibraltar. Charlotte ROEDERER ill. Paris : Nathan Jeunesse. 2010 ; 21 x 16 cm. ISBN : 978-2-09-251770-3. (Broché).

    Nathan Jeunesse

    DUVAL Elisabeth, La Nouvelle. Elsa ORIOL. Paris : Kaléidoscope. 2007. ISBN : 978-2-877-67516-1. 29,5 × 23,5 cm. (Broché).

    Les éditions kaleidoscope