Site littérature jeunesse de lille 3

Dans le ventre des dames, des fois il y a un bébé... /des fois il n’y a pas de bébé..., de Malika DORAY

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Une graine, un œuf, une fleur et des coussins...

    (JPG)
    © Didier Jeunesse, 2003

    L’auteure de cet album nous entraîne dans son univers poétique, confortable, plein de tendresse, pour répondre aux questions que peuvent se poser les tout petits. Les enfants philosophent, ils s’interrogent sur tout ce qui se passe autour d’eux et sur eux-mêmes. Malika Doray a travaillé dans un jardin d’éveil et offre avec ses albums destinés aux 0-7 ans, un support pour la compréhension très abordable. Elle a notamment écrit Dans le ventre des poissons publié chez Autrement jeunesse.

    Ici, elle aborde la question du corps féminin : que se passe-t-il à l’intérieur du ventre de maman ? Eh bien « des fois, il y a des bébés » nous répond Malika, et « des fois, il n’y en a pas... ». Le livre s’organise de façon originale pour que la lecture soit à la fois un moment de découverte et un moment de plaisir. Il y a deux entrées, une pour chaque possibilité de ce que contient le ventre des dames, le tout présenté en têtebêche pour que le lecteur ne s’embrouille pas dans les histoires. Alors oui, le ventre peut accueillir une petite graine et lui offrir un habitat chaud et douillet et le ventre grossit, grossit, jusqu’à donner un bébé et Malika nous explique comment. Mais, il peut aussi ne pas y avoir de bébé et l’auteur nous explique pourquoi et ce qui se passe dans ces cas-là.

    Aussi, l’auteure sait comment garder l’attention d’un public connu pour être très dissipé. Les dessins sont épurés, stylisés et tracés à l’encre noire, avec des touches de couleurs pour rehausser le tout. Du rouge et du rose, ode à l’amour et à la vie. La mise en page est tout aussi créative. Le livre peut se lire à l’endroit, comme à l’envers, il y a des caractères gras comme pour faciliter l’absorption des informations et enfin les textes imitent le mouvement pour illustrer.

    (JPG)
    Une double page de l’album
    © Didier Jeunesse, 2003

    Le récit est plus dynamique ainsi. Mais l’attention vient aussi du contenu. Doray parle d’amour et de tendresse maternelle ou dans le couple, « la graine pousse bien au chaud, sur les coussins de la maison ronde, dans le ventre de la dame. » On parle de naissance et d’espoir, « la maison ronde et les coussins attendent » mais aussi des menstruations et de fécondation et ce, de façon très poétique.

    Pour résumer, cet album est une excellente alternative pour ceux que la version des choux fleurs et de la cigogne n’a pas convaincue.

    Esther Adjidjonou, L2 Culture et Médias, avril 2012.

    Post-scriptum

    DORAY, Malika. Dans le ventre des dames, des fois il y a un bébé... / Dans le ventre des dames, des fois, il n’y a pas de bébé... Didier Jeunesse, 2003. 34 p. : ill. en coul. : 23 x 23 cm. ISBN 10 2-278-05377-9 Cartonné 13,10 €

    À partir de 3 ans

    Pour en savoir plus sur Malika Doray, les Mini-sites de la Charte

    Le site de Didier jeunesse