Site littérature jeunesse de lille 3

Les sentinelles du crépuscule, de Serge Brussolo

Le maître des nuages tome 1) ; Prisonniers de l’arc-en-ciel (tome 2)
 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Le maître des nuages (tome 1)

    Un monde de boue et de pierres

    (GIF)

    Almoha est un monde apocalyptique. L’homme, en surexploitant les ressources de la planète a provoqué une catastrophe écologique. Les volcans se sont réveillés pour cracher une boue visqueuse qui recouvre la totalité de la planète. Tous les humains n’ont pu être évacués et les survivants ont trouvé refuge sur les hauteurs. Pour survivre, ils doivent s’adapter à la terrible apesanteur qui sévit sur la planète.

    Deux ans après avoir quitté son village natal, Nath Weel-Mhor est de retour parmi les siens. Son retour coïncide avec l’élection d’une nouvelle sentinelle. Les conditions particulières d’Almoha ont transformé les nuages en icebergs volants et les gouttes de pluie en pierres. Le rôle de la sentinelle est de prévenir la population d’un danger imminent.

    Ghun, la nouvelle sentinelle demande à Nath de l’assister dans sa mission car un accident de chasse lui a endommagé les cordes vocales. Il ne peut donc pas prévenir les habitants en cas de danger. Il demande à Nath de devenir sa voix. Ghun sait que le père de Nath était une ancienne sentinelle et qu’il a initié son fils aux textes sacrés. Nath accepte de devenir l’assistant de la nouvelle sentinelle. Il retrouve Sigrid, une amie d’enfance qui le met en garde contre les rampants, ces hommes lézards qui vouent une haine féroce aux bipèdes. Sigrid suggère à son ami de se méfier de Ghun. La jeune fille fait partie d’un petit groupe de rebelles appelé Nomade. Elle incite les gens à quitter la colline pour trouver un autre refuge. Sigrid lance des actions de plus en plus violentes contre la nouvelle sentinelle. Nath refuse tout d’abord de croire les accusations de son amie mais il découvre que Ghun est un rampant.

    Les violences éclatent dans la ville, les rampants rôdent à chaque coin de rues et la peur s’installe. Pourtant une menace bien plus terrible encore se profile à l’horizon. Un énorme nuage solidifié s’approche de la ville mais cet iceberg dérivant dans le ciel n’est pas là par hasard, quelqu’un l’a attiré ... mais qui ?

    Un héros tourmenté dans un monde apocalyptique

    Le maître des nuages possède une histoire éditoriale déjà ancienne. En 1981 Serge Brussolo publie les sentinelles d’Almoha, un roman de science fiction destiné à la jeunesse. Une version augmentée et destinée à un public adulte paraît en 1994. Enfin, la version actuelle est le premier tome d’une trilogie intitulée Sentinelles du crépuscule.

    Serge Brussolo plonge le lecteur dans un monde apocalyptique et oppressant. Dès les premières pages un sentiment de malaise s’installe. Les personnages sont confrontés à une vie très rude. Nath, le personnage principal est une sorte d’anti-héros. Après deux ans d’errance il retourne dans son village. Il voulait devenir chasseur de lézards mais il a échoué. Il sait lire, il dispose du savoir transmis par son père mais ne sait pas l’utiliser. C’est un jeune homme " perdu " qui a tenté de fuir la civilisation après la mort de son père mais qui finit par être repris par elle. Nath est confronté aux doutes. Il ne sait pas s’ il doit croire Sigrid ou faire confiance à la nouvelle sentinelle. Longtemps il hésitera et cette hésitation mettra en danger la ville et ses habitants. Il ne parvient pas non plus à stopper le nuage dans sa course folle ni à contrecarrer les plans machiavéliques de Ghun. Nath n’est donc pas un super héros mais un simple humain qui tente de survivre.

    Un double message

    Ce récit est accompagné d’une morale ou du moins d’un message. Brussolo nous dépeint un monde détruit par l’homme lui-même. En ne respectant pas la nature et en surexploitant les ressources de la planète, l’homme condamne ce monde mais aussi son propre avenir. L’auteur aborde un autre thème, à savoir l’opposition entre nomades et sédentaires. Le salut des habitants résiderait dans l’exil, l’abandon de leur foyer mais la plupart attendront le dernier moment pour fuir alors qu’il est déjà trop tard.

    L’intrigue élaborée par l’auteur est particulièrement bien construite. Le lecteur finit par partager les doutes du héros. L’action est soutenue et propose de nombreux rebondissements. L’écriture est alerte et confère au récit un style percutant.

    Un récit de science fiction qui soulève des questions intéressantes, à l’intrigue élaborée pour de bons lecteurs.

    Luc Wilmot (07/2003)


    Prisonniers de l’arc-en-ciel (tome 2)

    (GIF)

    Attention ! N’approchez pas de ce livre si vous ne supportez pas le contact du froid ou si vous êtes au régime basses calories ! En effet, toutes les pages sont occupées par de jeunes adolescents dont la chaleur intérieure et extérieure s’est éteinte. Ils sont descendus de leur vaisseau dans l’unique but de pomper toutes sources de chaleur sur la planète Almoha, y compris la chaleur de la vie humaine.

    Nath, Sigrid et Neb Orn, en quête de nouvelles découvertes, viennent justement d’accoster sur cette planète et s’étonnent du froid mordant qui envahit l’atmosphère. De plus, les habitants semblent avoir perdu la raison. Ils sont hilares du matin au soir et ne s’étonnent pas du froid glacial même s’ils grelottent ! Nath, jeune homme intrépide, est le seul à avoir assisté au milieu de la nuit, au débarquement de quatre jeunes gens aux vêtements, à la peau et aux cheveux d’un gris maladif. De ces quatre vampires assoiffés de chaleur, Dorana est la seule qui se refuse à exterminer la planète et ses habitants pour la survie des siens. Lorsque Sigrid tombera sous le charme mortel du beau Gorn, Dorana et Nath tenteront de mettre leur courage et leur intelligence en commun pour libérer la planète de ces prédateurs au sang froid ! La chaleur de l’amour viendra t-elle à bout de ce froid dévastateur ?

    Un livre surprenant et original qui se lit d’une traite. Fantastique et réalisme sont habilement mêlés.

    Isabelle Frys (02/2003)


    Post-scriptum

    BRUSSOLO, Serge. Les sentinelles du crépuscule : Le maître des nuages tome 1. Bayrd jeunesse, 2000. (Les imaginaires). 253 p. ISBN 2227739118

    À partir de 12-13 ans.

    Mots clés : science fiction | Écologie | Nomades-Sédentarisation

    BRUSSOLO, Serge. Les sentinelles du crépuscule : Prisonniers de l’arc-en-ciel (tome 2).Bayard jeunesse, 2000. (les imaginaires). 180 p. ISBN 2227762020

    À partir de 12 ans.

    Mots-clés : Amitié, courage, responsabilité, humanité