Site littérature jeunesse de lille 3

Le MINNIE journal...

 
  • - AUTEURS ET ILLUSTRATEURS
  • - CARNETS DE VOYAGE LITTÉRAIRE
  • ÉCRIVAINS EN HERBE
  • - ÉDITEURS
  • HÉROS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, D’ICI ET D’AILLEURS...
  • - LA LITTÉRATURE JEUNESSE EN QUESTION(S)
  • MARQUE-PAGES / SIGNETS
  • - MINI THÈSES
  • - PARTIE PRIVÉE
  • - QUI SOMMES-NOUS ?
  • RECHERCHE PAR THÈME
  • - RESSOURCES EN LECTURE ET LITTÉRATURE JEUNESSE
  •  

    Dans la même rubrique

    Mots-clés

    Dans la famille Disney, je demande le symbole de la coquetterie, j’ai nommé Minnie Mouse. Cette petite souris, qui a apporté une touche féminine à Mickey et à sa bande, s’est fait remarquer avec des tenues à paillettes, à pois, aux couleurs vives et chatoyantes. Des vêtements pétillants qui font partie de sa personnalité et dont elle n’a rien à envier aux plus grandes stars américaines de son époque. Seulement, au-delà de ses bonnes figures c’est un personnage discret, que l’on connaît peu.

    Grâce à la parution de son journal nous avons pu percer le mystère, occasion pour nous de vous livrer les peurs, les doutes et les craintes qu’a pu connaître Minnie tout au long de sa carrière.

    "Cher journal,

    (JPG)
    Walt Disney et Mickey

    Je t’écris pour la toute première fois car aujourd’hui c’est le jour de ma naissance. Laisse-moi me présenter. Mon nom est Minerva Mouse, fille de Marcus Mouse et petite fille de Marshall et Matilda Mouse. On me définit comme une souris anthropomorphe, c’est-à-dire que j’ai la faculté de me tenir debout, d’écrire et de parler. Il est vrai que sans mes oreilles toutes rondes, ma queue et mon museau je ne ressemble pas tellement à une souris. J’aime mes longs cils et mes grands yeux. Ce qui est dommage c’est que l’on ne m’a vêtu que d’une petite jupe et rien d’autre. C’est un peu passe partout, non ? J’espère que cela changera. Heureusement, tu es là journal et tu vas pouvoir m’accompagner dans la lourde tâche que l’on m’a confiée. Celle d’épauler un certain Mickey qui porte le même nom que moi. Pourtant je ne sais rien de lui, à part qu’il est né quelques minutes avant moi.

    15 mai 1928

    (JPG)
    Lors du tournage de Plane Crazy

    Je suis très excitée. C’est un grand jour car mon premier court-métrage Plane Crazy sort. Le tournage n’a pas été facile car je ne devais pas céder aux avances de Mickey. J’ai dû sauter de l’avion pour y échapper. En guise de parachute je n’ai pas eu d’autres choix que d’utiliser ma culotte. On me voit comme une femme moderne avec un caractère bien trempé à présent. Fort heureusement Mickey ne pouvait pas parler (les films sont muets) sinon il m’aurait envoûtée.

    27 septembre 1928

    Je commence à me plaire dans le monde de Disney. Même si les talons que l’on m’a imposés me font mal aux pieds, elles sont trop grandes ces chaussures ! Dire que j’étais destinée à être une jeune fille libérée, un peu garçonne. En tout cas Walt Disney, mon créateur, m’a trouvé un surnom que j’aime beaucoup : Minnie.

    18 novembre 1928

    (PNG)
    Sortie de Steamboat Willie

    Après Plane Crazy et The Gallopin’Gaucho, le troisième court-métrage est le bon, Steamboat Willie a beaucoup plu au public. Le succès est au rendez-vous, de nombreux objets sortent à mon image : des peluches, des figurines et des marionnettes, des bijoux, des couverts et des vêtements. Je trouve cela formidable.

    13 janvier 1930

    Pour la première fois aujourd’hui, je suis apparue dans un comics strip. Walt Disney vient de signer un gros contrat avec le groupe de presse King Features Syndicate qui utilise mon personnage pour ses comics. Il reprend l’histoire de Plane Crazy et celui d’un autre de mes films Jungle Rhythms. Qu’est ce que c’est drôle de se voir en comics ! Je trouve cela assez proche de la réalité. C’est le dessinateur Ub Iwerks qui s’occupe de la création graphique de Mickey et moi au sein de Disney.

    7 avril 1930

    Ub Iwerks a quitté le studio aujourd’hui, quelle tristesse ! C’est Floyd Gottfredson qui va le remplacer pour la bande dessinée et David Hand pour les dessins animés. Je dois me rendre au studio pour être redessinée et subir quelques interventions. Floyd Gottfredson veut me donner un nouveau look mais j’espère qu’ils seront d’accord, je n’ai pas envie d’être opérée sans arrêt.

    (JPG)
    Mes tenues préférées

    8 mars 1933

    (PNG)
    Mon mariage avec Mickey

    Enfin Walt Disney s’est décidé à mettre fin à ces cachotteries et il a annoncé lui-même que ce n’était "que pour des raisons scénaristiques que nous sommes tantôt fiancés, tantôt mariés" avec Mickey .Il a confirmé publiquement que Mickey et moi étions bel et bien mariés.

    17 juillet 1934

    Oh journal ! je suis en colère. Je ne comprends pas toutes ces méchancetés que l’on dit sur moi. Qui est ce Claude Bragdon qui se permet de me juger dans Scribner’s Magazine ?

    Il paraît que je suis là uniquement pour permettre à Mickey de briller... Je ne suis pas qu’un second rôle !

    9 avril 1939

    (PNG)
    La bande à Mickey

    Depuis quelques temps, je n’existe plus aussi bien à la vie qu’à l’écran. Mickey passe tout son temps avec Donald Duck, Pluto ou Dingo. Mes battements de cils ne lui font plus aucun effet et il n’a même pas remarqué ma nouvelle jupe à pois. Heureusement, on se serre les coudes avec Daisy. C’est ma meilleure amie.

    30 juillet 1942

    En ce temps de Seconde Guerre mondiale, je suis très fière du court-métrage Out of the frying pan into the iring car j’ai montré l’exemple aux femmes américaines. Quelle bonne idée de leur apprendre à réutiliser l’huile de friture pour en faire des munitions pour les soldats partis au front. On me dit que je suis une parfaite maîtresse de maison mais je ne fais cela que pour aider Mickey. Je pense à lui sans arrêt, j’ai accroché une photo de lui en tenue de combat sur le mur du salon.

    4 février 1944

    Je me sens vraiment très seule, heureusement j’ai la compagnie des animaux. D’ailleurs, je viens de recueillir un animal qui a besoin d’amour, un petit chat. Une souris qui adopte un chat on aura tout vu. Gepetto et Pinocchio me l’ont offert pour me consoler. Il porte un petit noeud rouge sur la tête comme moi.C’est tellement mignon !

    1 août 1962

    C’est drôle ! Pour un nouveau rôle je suis la baby-sitter de mes deux nièces jumelles nommées Millie et Mélody Mouse ! Les mêmes que dans la vraie vie !

    19 septembre 1966

    Mon journal, je suis tellement triste, je n’ose pas exprimer ma peine devant Mickey. J’espère qu’écrire me consolera. Notre créateur, Walt Disney, n’est plus parmi nous. Je ne sais pas ce qu’on va devenir, rien ne sera jamais plus pareil à Disney. L’avenir à présent me fait peur.

    25 octobre 1966

    Journal, ce que je redoutais est arrivé ! On nous remplace petit à petit par de nouveaux personnages comme Robin des Bois. La moitié des personnages de Disney sont au chômage. Les courts-métrages ont été stoppés et je n’ai pas de proposition. Je devrais penser à une reconversion.

    21 mai 1986

    (JPG)
    Quand j’étais bébé

    Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit. J’ai pris un peu de temps pour moi. Aujourd’hui, j’ai de nouveaux projets, figure-toi qu’un français, Claude Marin, a décidé de me dessiner bébé pour la série Bébés Disney du Journal de Mickey. De plus, je vais devenir la vedette d’une émission spéciale du nom de Totally Minnie. Maintenant, il ne reste plus qu’à finaliser ma ligne de produits dérivés. Tout ça est fantastique.

    3 mai 2003

    Mon fidèle journal, aujourd’hui je me demande si j’ai fait les bons choix dans la vie parce que j’ai l’impression d’avoir une image trop traditionnelle pour l’époque d’aujourd’hui. Je me sens dépassée par cette modernité. Je dis cela parce que je viens de tomber sur les concours de Mini-Miss à la télévision. Je me dis que j’ai peut être participé à tout cela. J’aimerais tellement que tu m’apportes les réponses, toi qui sait tout de moi.

    29 mars 2007

    (...) c’est clair dans mon esprit, désormais je dégage une image dévalorisante de la femme. Je n’en peux plus des signes redondants et convenus de la féminité : chaussures à talons, jupes à frous-frous, chemisiers bouffants, sacs à main, noeuds dans les cheuveux. C’en est trop, je veux changer de look !

    28 janvier 2008

    (JPG)
    Exposition "Minnie by 80 créateurs"

    À l’occasion de mes 80 ans, plusieurs créateurs m’ont créé de nouvelles tenues. Elles seront présentées au salon du prêt-à-porter à Paris avant de voyager à New York, Tokyo et Milan. Les bénéfices de la vente aux enchères, qui aura lieu en octobre 2008, iront au profit de la maison Solenn, une maison pour adolescents en difficulté.

    11 mai 2012

    (JPG)
    Minnie défilé Lanvin

    Je viens de me voir complétement retouchée par Photoshop pour un défilé Lanvin. Le créateur me trouve trop grosse pour ses vêtements. Heureusement, beaucoup d’amis me soutiennent pour ce nouveau combat contre les diktats de la mode. Un activiste qui se nomme Ragen Chastain à lancé un mouvement "Leave Minnie Mouse Alone" (Laissez Minnie Mouse tranquille). Je trouve cela tellement gentil de me défendre.

    19 août 2012

    Je suis très fière que Disney Production ait pensé à moi pour mettre en valeur mon goût pour la mode,et inspirer la collection "Minnie Mouse Must Have" qui sera présentée lors de la Fashion Week de Londres, le 15 septembre 2012. Plusieurs stylistes ont décidé de me relooker tout en restant dans mon univers féérique. La collection sera vendue aux enchères aux bénéfices d’une fondation pour promouvoir la mode."

    Après tant d’années ou Minnie a suivi les tendances, la petite souris a fini par faire son trou dans la mode.

    J.LEVANT,L3-Culture et Médias,UFR DECCID,Novembre 2012.